L’éternité nous guette… Science-Fiction ou déjà réalité ?

Réalité économique vers l’éternité

Troisième révolution industrielle en marche…

La troisième révolution industrielle en marche sera celle des énergies propres, renouvelables et de nouvelles formes économiques durables qui s’y rattachent. On parle d’économie circulaire défendant le principe d’éco-conception à des fins de recyclage facilité.

On parle aussi d’économie de la fonctionnalité promouvant la consommation de services en lieu et place de la propriété des biens : objets ou véhicules en libre-service, payants ou pas.

Auteur du « Le bonheur paradoxal: Essai sur la société d’hyperconsommation« , Gilles Lipovetsky distingue trois phases dans l’histoire de la société de consommation. Nous serions aujourd’hui dans la troisième, celle de l’hyper-consommateur.

Ce consommateur est plus informé qu’autrefois, plus libre dans ses choix, dépend moins des anciennes cultures de classe, consomme de plus en plus de loisirs. Mais, paradoxalement, il est devenu complètement dépendant du « système marchand ».

Les nouveaux modes de consommation étant devenus plus « émotionnels », la publicité prône d’abord les valeurs subjectives des produits bien avant leurs avantages fonctionnels. Ce que Gilles Lipovetsky appelle « l’expansion du marché de l’âme« …

Mort de la mort ?

Bio-révolution, Technomédecine, cellules souches, thérapies géniques, nanotechnologies…

Lors du séminaire des délégués d’Harmonie Mutuelle le 19 juin dernier à Nantes, le Dr Alexandre a déclaré « Pour ne pas souffrir, ne pas vieillir, ne pas mourir, nous accepterons d’être biologiquement modifiés« . Dans cette société d’hyper-consommation, y compris pharmaceutique et médicale, cela peut signifier que nous n’hésiterions pas à payer pour être « biologiquement modifiés« .

Le Dr Laurent Alexandre est chirurgien urologue et neurobiologiste. Il est aussi diplômé de Sciences Po Paris, de l’ENA (Ecole Nationale de l’Administration), d’HEC (Hautes Etudes Commerciales)… Non seulement, il est aussi entrepreneur et chef d’entreprise, fondateur du site de santé grand public Doctissimo et président d’une société spécialisée dans le séquençage ADN (DNA Vision)…

Il est enfin auteur du livre « La mort de la mort » paru en 2011 aux éditions JC Lattrès. Sa « carte de visite » est impressionnante. Les vérités qu’il liste, le sont tout autant.

Nous vous conseillons de suivre une de ses conférences passionnantes :

Evolution d’une société

Technologie quand tu nous tient…

Notre société a glissé totalement et extrêmement rapidement dans une direction façonnée par certaines multinationales (Microsoft, Apple, Google, Samsung…) : une société de moins en moins humaine et de plus en plus technophile, voire techno-addict et souvent totalement techno-gaga.

Une société de plus en plus dépendante et réduite aux technologies. Une société de plus en plus bornée à des crises financières organisées. Une société poussée à une croissance effrénée, guidée et menée par une économie du Net mais qui n’est rien sans une véritable économie traditionnelle : internet satisfait-il vos besoins vitaux (manger, boire, bouger…) ? Votre commande sur internet sans logistique aboutira où ?…

Une société organisée par et pour les technologies et qui, malgré les potentialités énormes, ne rime pourtant pas avec harmonie sociétale.

Réussite économique pour certains mais à quels prix pour la plupart ? Un exemple emblématique d’une transformation sociétale radicale avec la Corée du Sud. La Corée du Sud, une des économies les plus florissantes de l’OCDE (Organisation de la Coopération et du Développement Economique), parce qu’elle a misé sur l’économie de la connaissance, parce qu’elle investit massivement dans le numérique et les énergies vertes (38 milliards d’euros, 4% de son PIB entre 2009 et 2012), ce pays engendre cependant une fulgurante montée d’injustices sociales, de précarité, une dénatalité et affiche le taux de suicides le plus élevé au monde (33,8 suicides pour 100.000 habitants en 2009).

La psychiatre Lee Dong-Woo explique que la société sud-coréenne est devenue « une société très stressante où le succès matériel pèse trop sur l’esprit des gens. Le succès économique s’est accompagné d’une pression intolérable pour la réussite à l’école et au travail »…

Bio-technologie quand tu nous domine…

Dans ses brillantes conférences, Le professeur Alexandre dresse un tableau réaliste et convainquant quant à la domination programmée de l’homme par l’intelligence artificielle (robotique, informatique…), devenue quasiment omni-présente dans notre quotidien.

Des évolutions sans précédent dans notre vie de tous les jours et par conséquent, dans le domaine médical qui n’y échappe évidemment pas : « On est en train de passer de l’homme réparé à l’homme augmenté » affirme le Dr Laurent Alexandre. Remplacement des infirmières par des robots ? Remplacement des médecins par des moteurs experts ? C’est prévu, aussi facilement qu’étaient prévus les remplacements de caissières en supermarché… Tout se met en place progressivement, discrêtement mais sûrement.

Rétines artificielles pour lutter contre la cécité et pour prélever des informations sensibles (diabète notamment), séquençages et modifications génétiques, diagnostics et opérations à distance par la télé-médecine, nano-médecine et implants électroniques… A venir : biorévolution et bricolage du vivant…

Réalité, illusion… Brrrr ! mais Espoir

Ce qui est rassurant ici est que nombre de scientifiques apprentis-sorcier aussi brillants soient-ils, n’arriveront ni à comprendre ni à maîtriser intégralement la Création.

arborescence-neurones2

Oui, ils la copient. Certes, ils progressent dans la Connaissance mais plus ils en découvrent, plus il reste à découvrir.

Le vivant ne se limite pas au simple matériel ni aux calculs fussent-ils savants. Le vivant, l’infiniment petit et le cosmos, infiniment grand, nous réservent encore de bien belles surprises (comme nos intestins seraient-ils notre 1er cerveau ?)… Et heureusement, non ?

La chirurgie, discipline récente née des périodes de guerre, est une médecine réparatrice exceptionnelle (à double sens ici car elle accomplit bien des prodiges mais doit aussi rester l’ultime recours, l’exception…) contrairement à une médecine préventive ou médecine holistique comme le sont la médecine ayurvédique, la médecine traditionnelle chinoise ou l’homéopathie. Heureusement que nous disposons de ces 2 types de médecine (réparatrice & préventive) existent car elles sont bien-sûr complémentaires.

interview-dr-laurent-alexandre-2014

Le Dr Alexandre, chirurgien et froidement cartésien, laisse penser entre-autres que l’homéopathie ne sert à rien. Tous les travaux menés par les homéopathes depuis le pionnier Dr Samuel Hahnemann (1755-1844) ont prouvé l’efficacité des médecines douces : Dr Bach (1886-1936), Dr Pol Henry (1918-1998), le Dr Max Tétau (1927-2012), Dr Othon André Julian (1910-1984), Dr Bergeret, Dr Valnet (1920-1995) pour ne citer que les plus connus en Europe…

Le Dr Alexandre déclare aussi que les compléments alimentaires ne servent qu’à dérégler l’organisme. La mode des compléments alimentaires nous vient des USA où les américains mangent si mal (terre originelle des fastfoods et de la malbouffe…) qu’ils compensent leur pauvre nourriture par des produits complétant leur alimentation. Ce qui est effectivement une démarche bien discutable…

Cependant, tous les compléments alimentaires ne se valent pas. Ni en terme de qualité de matières premières, ni en terme de qualité de fabrication. Leur composition et leur dosage non plus. Comparer des compléments alimentaires réserve de grandes surprises…

L’important est de mieux s’alimenter, de privilégier une alimentation hypotoxique c-a-d la moins toxique pour l’organisme afin de moins l’encrasser, et d’induire le moins possible de déficiences ou de carences.

Dans la grèce Antique, notre précieux Hippocrate ne disposait pas du dernier ordinateur sur-puissant ni du portable à la mode pour le déduire… Il le découvrait simplement en interrogeant ses patients et en observant leur environnement. Sauf qu’il prenait le temps de le faire…

alimentation-hypotoxique-pour-votre-bien-etre

Le brillant Dr Alexandre dit des choses vraies, bien réelles et très inquiétantes mais il dit aussi ces quelques bêtises. Nous devons tous rester critiques, vigilants mais tout aussi confiants en un Avenir tourné vers la Nature, en un avenir où les Sciences nous permettent de mieux comprendre cette merveilleuse Nature mais pas de la supplanter.

merveilleuse-nature-notre-bien-etre

« La première personne qui vivra 1000 ans est peut-être déjà née« . Pour notre part, nous préférons vivre moins longtemps et non biologiquement modifiés plutôt que de vivre très longtemps (voire éternel?) mais partiellement voire totalement bioniques.

… Au fait, si vous avez suivi la conférence du Dr Alexandre, quels sont votre messagerie électronique et moteur de recherches préférés ?…

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *