Cures dépuratives, détoxification de l’organisme au printemps

chardon-marie-detoxifiant-foie-hepato-protecteur-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-bretagne-1

« L’automne est une mutation, l’hiver une lutte, le printemps un épanouissement.» très belle citation anonyme…

Pourquoi ces détox’ ?

Changement de saison, arrivée du printemps…

Le printemps correspond au renouveau et à une poussée de l’énergie sous toutes ses formes : luminosité, chaleur et humidité relatives, éclosions…

La Nature sort d’une longue période de repos et de repli pour mieux repartir dans son généreux cycle de production, qui lui n’a rien d’économique ni d’intérêts financiers…

Dans les médecines holistiques, le printemps et sa couleur verte sont associés au foie, organe filtre crucial dans notre fonctionnement organique…

Encrassage progressif de notre organisme

Les surcharges alimentaires (solides et liquides), les métaux lourds (aluminium, mercure,..) et de plus en plus innombrables molécules chimiques (pesticides, conservateurs, inhibiteurs d’enzymes…) qui proviennent de notre environnement viennent dangereusement s’accumuler dans nos cellules, dans nos tissus et dans nos liquides (sang et lymphe) entravant leur libre circulation et leur efficacité d’échanges.

Notre vie est naturellement régulée par d’incommensurables et permanents échanges entre, justement, nos cellules qui composent nos organes, nos différents tissus qui enveloppent nos organes et viscères ainsi que nos liquides intérieurs qui baignent le tout.

Tout déséquilibre, ralentissement ou stagnation dans la nature et le rythme de ces échanges induit inévitablement en nous :

  • d’abord une fatigue occasionnelle,
  • rapidement une fatigue chronique si la première n’est pas enrayée,
  • ensuite une voire plusieurs maladies fonctionnelles (on dort mal, on digère moins bien…) selon la fragilité de notre terrain,
  • puis une ou plusieurs maladies lésionnelles (ulcère de l’estomac, cirrhose du foie…),
  • enfin la dégénérescence complète et la mort.

Ce n’est plus uniquement « la dose qui fait le poison » selon la très célèbre formule de l’éminent Paracelse, mais une bio-accumulation de substances nocives à faible dose mais qui se croisent et se cumulent sur une longue période d’exposition

Des organes dits émonctoires sont en charge de l’élimination de ces encombrants et délétères déchets biochimiquement organiques (endogènes) ou chimiques (exogènes) :

  • le foie,
  • les intestins,
  • les poumons,
  • les reins,
  • la peau.

Si un ou plusieurs de ces organes sont défaillants, c’est le fragile équilibre de l’organisme qui est remis progressivement en question. Ce phénomène d’intoxication progressive mais inéluctable crée alors un terrain favorable aux pathologies.

Comme nous nous sommes éloignés des produits et attitudes naturelles en privilégiant une hyper-consommations chimico-industrielle et des modes de vie irrationnels et hors du bon sens, les toxines sont de plus en plus présentes et constantes dans notre organisme qui peine à les évacuer.

Ces intoxications devenant de plus en plus lourdes et diversifiées (perturbateurs endocriniens, ondes, nanotechnologies…) et la nature s’adaptant, notre terrain est ébranlé et de nouvelles maladies naissent : on parle alors de pathologies émergentes, de pathologies chroniques à bas bruit ou de maladies graves dites « d’étiologie inconnue »

Règles élémentaires de vie

Eviter l’encrassement

Il est important de considérer que moins on ingère de produits toxiques moins il y a de détoxification à mener. D’où le caractère fondamental d’une nourriture hypotoxique (la moins toxique) et la mieux dosée à son mode de vie (actif, sédentaire, extérieur/intérieur)….

Faire circuler nos fluides

Nous sommes composés de liquides entre 65% (vieillesse) et 90% (foetus). Notre sang représente 5% de notre volume corporel, notre lymphe 20%.

C’est notre lymphe qui entoure tous nos organes et baigne tous nos tissus et cellules. De fait, elle échange avec le liquide intracellulaire (l’intérieur de la cellule) les nutriments apportée par notre alimentation et les déchets générés par leur assimilation.

Le sang est pompé et brassé continuellement dans tout l’organisme soit environ 5l par minute. Aucune pompe n’active le liquide lymphatique, celui-ci doit être stimulé par notre mouvement

Autrement dit, il faut nous bouger ! D’où l’importance de pratiquer une activité physique régulière (jardinage, bricolage, sport) et surtout adaptée à nos capacités physiques réelles.

Expulser les toxines naturellement par nos amis végétaux et minéraux

Dame Nature sur cette belle terre, nous a mis à disposition tous les outils pour nous nourrir et pour nous soigner : eau, plantes, légumes, fruits, minéraux

Certaines plantes stimulent nos organes-filtres et drainent le sang et la lymphe. D’autres prennent en charge pour les évacuer les molécules toxiques exogènes (que notre organisme ne reconnait pas). D’autres protègent et renforcent nos capacités…

Nos organismes étant très encrassés (hélas oui!), il faut être très vigilant : une détoxification brutale serait un empoisonnement assuré par toutes les toxines libérées dans nos fleuves intérieurs…

Une cure de détoxification (cure détox’) nécessite beaucoup d’énergie de la part du corps et se mène en 3 étapes sur plusieurs semaines :

  • tout d’abord, stimuler et protéger les organes-filtres : le foie, reins, intestins…
  • ensuite, drainer en profondeur et réminéraliser l’organisme,
  • enfin, pièger et évacuer les toxines

Les connaissances phytothérapiques compilées et éprouvées depuis des siècles voire des millénaires sont à notre entière disposition. Des plantes favorisent ces processus de détoxification, entre-autres :

  • Chardon-Marie : protecteur du foie (hépatoprotecteur),
  • Artichaut,
  • Radis moir,

produits-naturels-detoxifiant-organisme-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-bretagne-1

Des complexes naturels de plantes ont été soigneusement élaborés pour optimiser ces processus de détoxination avec l’appui des nombreuses connaissances et études scientifiques en éternelle progression :

  • Biodetoxil avec cassis, romarin, fumeterre, bardane, thé vert, jus de raisin, aloë vera, pissenlit (feuilles & racines),
  • Sève de bouleau qui draine le foie, les reins et le pancréas,
  • Aubier de tilleul, un macérat d’écorce du tilleul.

biodetoxil-detoxifiant-organisme-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-bretagne-1

Reste à nous de prendre conscience de l’importance vitale de bien renouveler notre propre et brillant potentiel !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre Harmonie… Naturellement !