Pesticides néonicotinoïdes pour nous décimer avec les abeilles…

« Ce qui est mauvais pour les abeilles est mauvais pour l’homme » Emmanuel Macron

Des fleurs pour nos abeilles

Pesticides = Abeilles décimées

Les substances chimiques Acétamipride, Clothianidine ou encore Thiaclopride forment une belle famille, celle des pesticides néonicotinoïdes répondant au doux sobriquet de néonics.

Un tiers des insecticides vendus dans le monde sont des pesticides néonicotinoïdes.

Ils affectent le système nerveux des insectes, provoquant paralysie puis mort.

Vous n’êtes pas sans savoir que le suffixe -ide signifie « à bas la vie » : régicide, paricide, fratricide, homicide, pesticide, insecticide, fongicide… !

Double langage politique

« Ce qui est mauvais pour les abeilles est mauvais pour l’homme » dixit notre nouveau Président. Merci Mr le Président pour cette belle reconnaissance…

Écologistes, gouvernement et apiculteurs sont pourtant d’accord : les néonicotinoïdes sont nocifs pour les abeilles

… Alors pourquoi donc votre ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, veut-il contourner la volonté affichée des parlementaires en ré-autorisant l’épandage des pesticides néonicotinoïdes pourtant accusés de décimer les abeilles ?

… A votre Avis ?

Lobbies nous revoilà !

… Comme d’habitude, les lobbies de l’agro-chimie, de l’agro-business, ces bienfaiteurs de l’humanité qui veulent « protéger ou soigner les plantes » (phytosanitaires) tout en empoisonnant (nourrissant) la planète…

Arrêtez votre double langage insupportable, Messieurs les gouvernants !

Selon la Fédération française des apiculteurs professionnels, la production de miel en France a chuté de moitié en 20 ans (-53%) passant de 32.000 tonnes (1995) à 15.000 tonnes (2015)…

diversité naturelles de formes, de couleurs, d'espèces pour nos abeilles

Seulement, il n’y a pas que les abeilles qui seront mortellement atteintes

Titanic apicole

Retrouvez les propos des apiculteurs qui nous alertent, nous autres citoyens : « Il faut maintenant que l’État français prenne ses responsabilités et cesse de tergiverser pour l’interdiction des néonics et autres pesticides tueurs d’abeilles et qui détruisent la biodiveristé. »

Alors protégeons vraiment les abeilles Mr Le Président et criez le bien fort à toutes vos élites, ainsi qu’à vos amis Présidents d’ailleurs !!!

Visionnez le film « Le Titanic apicole » un reportage qui en dit long sur le sujet, en France comme dans le Monde…

Car sans nos belles et généreuses abeilles, sans ailes pourrait-t’on mieux dire, nous assisterons à notre propre chute :

  • diminution drastique de la pollinisation,
  • moins de fleurs,
  • point de fruits ou de légumes,
  • … Point de profit pour quiconque !

Consom’Acteurs, VOUS, NOUS avons le pouvoir !

Tant que vous achèterez les produits phytosanitaires, leurs engrais et intrants, ils engrangeront leurs incommensurables profits qui leur permettent de tout corrompre et de tout pervertir en ce sens.

fleurs-pollinisateurs

Ils n’attendent que vous : vous avez le pouvoir. Prenez le enfin !…

    Sources :

  • http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/06/26/97002-20170626FILWWW00016-le-gouvernement-envisagerait-d-assouplir-l-interdiction-de-pesticides.php
  • http://www.ouest-france.fr/environnement/neonicotinoides-stephane-travert-favorable-au-retour-de-ces-pesticides-controverses-5091558
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Pollinisation

Permaculture, agriculture, agroécologie… Respect du vivant !

« Les traditions ne conservent leur valeur que si elles peuvent être soumises à la nouvelle réalité »
Willem Oltmans (1925-2004)

Agriculture, écologie, agroécologie

Agriculture & Santé…

Il est extrêmement important de comprendre que l’agriculture est bien la première pierre de notre Santé avant le médecin, comme le clament de nombreuses personnalités médicales et scientifiques telles :

  • le cancérologue Henri Joyeux,
  • le cardiologue Michel de Lorgeril
  • ou encore l’ingénieur agronome et fondateur de la filière « Bleu-Blanc-Coeur » Pierre Weill

De la qualité des semences, de la qualité du sol, de la qualité de la méthode dépendent la qualité nutritive de ce qui est extrait, cueilli, produit…

« Nous n’héritons pas de la Terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants » écrivait fort justement Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944).

Santé & pollutions…

Les générations futures ne seront pas fâchées de le savoir tant les technocratiques désastres sont fûmants :

  • des déboisements irraisonnés d’hier (les très célèbres « remembrements »…) à la déforestation massive d’aujourd’hui,
  • aux incitations des pesticides et engrais d’hier et à la poursuite des PAC (Politiques Agricoles Communes), de leurs énormes subventions réparties aux plus gros et des lobbyings de toutes sortes,
  • aux pollutions des sols et des sous-sols,
  • aux pollutions des eaux de rivières, en surface, aussi en profondeur jusqu’aux nappes phréatiques,
  • aux pollutions des mers et des océans,
  • aux pollutions de l’air, intérieur et extérieur…

Des pollutions plurielles, rémanentes (persistantes) et dramatiquement cumulatives : métaux lourds, les « 12 salopards », dérivés plastiques, nitrates, etc…

Des pollutions qui nous sont progressivement mortelles tant les aberrations se sont multipliées depuis (bien avant) les paysages du visionnaire et responsable Saint-Exupéry.

Des sols à l’agonie…

Lors du premier congrès International de la Protection de la Santé Naturelle en 2015, Michel de Lorgeril, spécialiste international ès cardiologie – notamment en guerre depuis 20 ans contre les statines… – et chercheur au CNRS, prévenait en évoquant l’épuisement des sous-sols : « L’avenir de nos bêtises et inconséquences d’aujourd’hui est imprévisible. Nous sommes collectivement responsables de ce qui peut se produire dans 50 ans. Pourtant, nous en savons assez aujourd’hui pour être obligés de préserver le monde dans lequel vivront nos descendances. Si nous ne le faisions pas, nous serions à l’aube d’une nouvelle barbarie« …

« Chaque année, dans le monde, 10 millions d’hectares de terres agricoles se transforment en désert. 90% de la vie du sol a déjà disparu à cause de l’agriculture intensive » s’indignent 2 grands spécialistes internationaux des sols, le couple français Lydia et claude Bourguignon. A l’appui de leurs 25 années d’expériences en analyse des sols, leurs conclusions sont très alarmantes : « Notre civilisation va au crash écologique ! Aujourd’hui, les sols meurent et les plantes sont malades. On croit faire de l’agriculture, en réalité nous faisons de la gestion de pathologies végétales […] »…

Auparavant on pouvait trouver 2 tonnes de vers de terre par hectare au lieu de seulement 100Kg aujourd’hui. 80% de la biomasse vivante est sous nos pieds… Mais invisible, donc…

Le monde pour terre de découvertes !

Jeunesse, cultures, rencontres…

La jeunesse c’est l’élan, c’est l’espoir, c’est l’avenir.

C’est déjà et depuis toujours l’élan. Ce sera l’Espoir et l’Avenir avec des majuscules pour celles et ceux qui considèrent :

  • que la Vie est la plus magistrale des études,
  • que les arbres sont nos plus grands enseignants,
  • que chaque habitant au sens large de cette planète, du plus minuscule au plus massif, de par son existence, est utile aux autres…

Certains jeunes suivent des sillons bien tracés, aux trajectoires linéaires, prévisibles et déterminées. D’autres jeunes, peut-être plus libres, sûrement plus insatiables, explorent, recherchent, innovent et trouvent d’autres voies, d’autres méthodes…

Morgane est étudiante en dernière année de Science-Po à Paris ce qui ne l’empêche pas de s’investir dans des connaissances bien plus naturelles, beaucoup plus atypiques que celles normalement réservées à son haut cursus…

En plus de ses études, elle s’est vivement intéressée aux nouvelles méthodes naturelles d’agriculture, on parle d’agroécologie

Filez Jeunesse !

Passionnée de permaculture, elle a passé les premiers mois de 2016 en Inde, dans la ferme de Bija Vidyapeeth auprès d’experts de cette nouvelle forme d’agriculture pronée par le mouvement Navdanya de la femme docteur Vandana Shiva.

La scientifique Vandana Shiva s’illustre notamment dans la défense des semences libres contre le géant morbide des pesticides et des OGM, la firme Monsanto désormais intégrée au narco-géant Bayer.

A la découverte de la permaculture

Des sciences politiques & économiques…

« Il est écrit : tu ne convoiteras pas. Malgré cela, la tradition approuve toutes les formes de concurrence » disait un poète anglais très visionnaire Arthur Hugh Clough (1819-1861).

Des concurrences rarement « parfaites » et surtout « sauvages », « féroces » historiquement à la base des développements géopolitiques et géostratégiques actuels, de nos économies triomphantes et de nos fières agro-industries.

Les théories ont belles allures. En application, elles se révèlent bien souvent catastrophiques pour la terre et les êtres vivants dont nous sommes…

… A une autre culture, celle du sol !

Fin juin 2016, en guise d’escale bretonne, Morgane s’est formée en permaculture en terre de Brocéliande, donc près de chez nous.

Durant l’été 2016, la voilà repartie pour une nouvelle expédition, pour de nouvelles découvertes, pour de nouvelles rencontres. Direction l’hémisphère sud, plus précisément sur les terres ou altiplanos d’Amérique du Sud…

Morgane séjourne aux confins du Pérou et de la Bolivie pour approfondir, sur un autre sol, sur un autre continent, auprès d’autres experts, ses connaissances en permaculture.

Qu’est ce donc que la permaculture ?

Perma… Quoi ? Permaculture !

Une autre culture de l’agriculture…

Nouvelle méthode d’organisation agricole, la permaculture est une toute autre approche de l’agriculture conventionnelle.

Une vision holistique de l’agriculture, donc plus respectueuse

Basée sur l’observation du milieu, elle cherche à s’inspirer de la nature (biomimétisme) au lieu de lutter contre (« nuisibles », pesticides) ou pousser les rendements (intrants, engrais…).

Plus qu’agricole, vers une culture permanente…

Non seulement agricole, la permaculture s’étend à bien d’autres domaines sous la notion de « culture permanente » :

  • monde de l’entreprise,
  • gestion de projet,
  • vie de famille,
  • éducation…

Piliers de la Permaculture

Concept inventé par 2 Australiens, Bill Mollison et David Holmgren dans les 1970s, la permaculture repose sur 3 fondamentaux éthiques :

  • Prendre soin de la Terre : Terre nourricière, Pacha Mama (Terre mère des Indiens), principe de toutes les cultures « primitives »,
  • Prendre soin des êtres humains,
  • Assurer le partage équitable des ressources.

Refonder un modèle de société véritablement solidaire, réfléchir à des organisations du travail plus respectueuses des hommes et des territoires, reprendre du pouvoir local tels sont les objectifs visés par la permaculture.

Pour mieux cerner la permaculture, suivons donc des experts de ces domaines : nous vous conseillons de visiter le très chaleureux et très intéressant site de Morgane : c’est frais, c’est libre, c’est beau… Allez-y !

Merci Morgane de partager tes expériences et témoignages ! Nous te souhaitons une excellente continuation pour ton ascension sereine et prometteuse ! A très bientôt…

Jeunesse, vitalité

Notre jeunesse à tous, c-a-d notre vitalité en chacun d’entre-nous, passe par une reconnexion avec la Nature, par le Naturel

Morgane a, semble-t-il, bien reçu cet appel profond…

Démonstration extracteurs de jus & omnicuiseur du Bien-être en Finistère

animation-degustation-cuisine-basse-temperature-omnicuiseur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-1

Les hommes ne se comprennent qu’à mesure qu’ils sont animés des mêmes passions.Stendhal (1783-1842)

Nos anim’actions et dégust’actions de fin d’années

Faites vos jus et cuisez à petite température !

« Un quart de ce que l’on mange nourrit le corps, le reste nourrit le médecin« . Cette inscription fut gravée 3.800 ans avant J.-C sur une pyramide égyptienne… L’importance de moins manger mais mieux manger était déjà, bien avant notre ère, une préoccupation importante pour certaines personnes éclairées.

animation-degustation-extracteur-jus-zen-et-pur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-10

Sensibilisés à la qualité mais aussi à la quantité de notre alimentation quotidienne, utilisant personnellement ces 2 méthodes pour notre bien-être (jus frais & cuisson basse température), nous tenions absolument à vous les faire découvrir.

Découvrez sereinement et faîtes le vous-même (Do It Yourself) !

Voici un rapide retour sur nos 2 premières animations & dégustations concernant respectivement :

  • une démonstration d’extracteurs de jus & dégustation de jus de légumes et de fruits frais,
  • une démonstration de cuisson à basse température & dégustation de plats préparés avec l’omnicuiseur.

animation-degustation-extracteur-jus-zen-et-pur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-4

Parce que pour nous, ici-bas, l’important est d’apprendre, de comprendre ET d’ensuite appliquer le plus assidûment et sereinement possible dans notre vie quotidienne.

Appliquer avec jeu, joie, harmonie et éprouver naturellement sans se priver…

Démonstration d’extracteurs de jus

Des jus frais par vous, pour vous !

Le jeudi 19 novembre, nous vous expliquions lors de cette 1ère anim’action & dégust’action de la série :

animation-degustation-extracteur-jus-zen-et-pur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-5

  • l’avantage fondamental des légumes et fruits bio concernant d’une part leurs éléments nutritifs essentiels pour le comsom’acteur, et d’autre-part la préservation voire l’enrichissement de la qualité des sols sur le long terme d’abord pour les producteurs puis pour les générations à venir,
  • l’importance des jus frais de légumes et de fruits pour votre Santé au naturel, qui ne date pas d’hier
  • les 2 types d’extracteurs de jus, horizontal et vertical : leurs composants, leur montage, leur procédé d’extraction puis leur démontage en vue du nettoyage des ustensiles,
  • comment bien choisir SON extracteur c’est-à-dire ce que l’on souhaite en faire,
  • comment bien déguster un jus frais pour qu’il soit le plus assimilable et bénéfique possible…

Retrouvez ici notre présentation au format .pdf

animation-degustation-extracteur-jus-zen-et-pur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-2

Des jus frais avec des légumes et fruits naturels !

L’importance de manger du frais et du cru très régulièrement. Puis cette habitude fondamentale à acquérir : « Mâchez vos liquides et buvez vos solides » !

Que se soit pour une cure détox, une mono-diète, le plaisir des jus et des mélanges légumes et fruits… Regénérez vous de l’intérieur ! Libérez l’énergie trop souvent consacrée à une digestion lente, fort coûteuse pour votre organisme !

animation-degustation-extracteur-jus-zen-et-pur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-1

Nous tenons tout particulièrement à remercier du fond du coeur, la jeune et dynamique petite équipe de « Savez-vous planter des choux«  qui produit, livre et tient la boutique de légumes et de fruits bio à St-Pol-de-Léon, pour nous avoir grâcieusement offert un très beau panier de légumes bio de saison pour l’occasion…

animation-degustation-extracteur-jus-zen-et-pur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-8

N’hésitez pas à aller vous approvisionner dans leur charmante boutique entre le rond-point de Kergompez (celui du Leclerc) et celui de Kerjean (celui de Santec) sur l’axe MorlaixRoscoff ou BrestRoscoff

Des légumes et fruits du terroir et de saison !

Privilégier des produits locaux, de terroir et de saison vous procure une alimentation saine et permet aussi à des agriculteurs locaux de vivre de leur passion et de leur énergie toute l’année sur leur terre tout en préservant notre environnement commun.

animation-degustation-extracteur-jus-zen-et-pur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-6

Aidons les petits producteurs locaux (Savez vous planter des choux, Porz-an-park, Légumes Project, Ty-Coz, et bien d’autres…), aidons le petit commerce local (dont nous sommes…), favorisons la proximité. Restaurons l’authenticité, la confiance et le rapport humain dans le commerce en général : tels sont aussi les enjeux de nos terroirs et de notre Santé.

Au Panier du Bien-être, vous trouverez désormais et sur commande des extracteurs de jus Vital Juicer de la marque Zen & Pur mais aussi Kuvings (si vous le préférez) pour réaliser vous-mêmes vos jus frais et vitalisants.

Omnicuiseur & cuisson basse température

La cuisson douce respecte vos produits !

« Si dieu nous a donné les aliments, le diable nous aurait-il donné la cuisson ?« …

Le feu chauffe et réchauffe certes. Mais il brûle aussi et détruit alors tous les tissus vivants, les nutriments, leurs très délicates vitamines (Vit. C détruite au delà de 39°…) et leurs précieuses enzymes

Parfois même, ce feu métamorphose de bons éléments en éléments toxiques (goudrons…) par réactions chimiques des sucres sur les protéines : ceci étant scientifiquement appelé les « réactions de Maillard« , découverte que l’on doit au chimiste français Louis Camille Maillard au début du siècle dernier.

Disposer d’excellents produits bio et les sacrifier ainsi à une forte cuisson est vraiment trop dommage…

animation-degustation-cuisine-basse-temperature-omnicuiseur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-2

Si vous achetez de bons produits naturels (légumes, fruits, viandes, poissons, produits laitiers crus…), c’est d’une part pour en apprécier la saveur mais surtout pour que votre organisme puisse aisément en extraire les nutriments essentiels.

De fait, la cuisson est vraiment importante car elle doit absolument :

  • préserver les éléments nutritifs (vitamines, sels minéraux, enzymes…),
  • respecter la structure des aliments (pas d’effet bouillie…),
  • révéler le goût véritable de vos aliments et donner de la valeur culinaire à votre préparation (saveur, apparence)…

Le tout vous encourageant à cuisiner et à tester vos propres recettes : rassurez-vous, tout s’apprend à tout âge !

Omnicuiseur très simplement !

C’était l’objet de cette seconde anim’action & dégust’action : permettre à chacun de vérifier la qualité d’une cuisson à basse température et la facilité à cuisiner ainsi avec la gamme omnicuiseur que nous utilisons quotidiennement à titre personnel…

animation-degustation-cuisine-basse-temperature-omnicuiseur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-4

A l’aide de l’infrarouge comme l’incandescence naturelle des braises, une cuisson à basse température à moins de 100°, douce mais plus longue, qui permet de cuire et de réaliser presque tous les plats à l’exclusion des viandes saisies et des galettes…

animation-degustation-cuisine-basse-temperature-omnicuiseur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-7

Vous avez ainsi dégusté les plats suivants préparés pour l’occasion :

  • un pain souple
  • un cake aux olives savoureux
  • une jardinière de légumes
  • un excellent flan aux oeufs…

animation-degustation-cuisine-basse-temperature-omnicuiseur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-3

… Et vous avez réalisé, par vous-même, puis dégusté une excellente :

  • paëlla
  • réalisée aisément en 60mn chrono sans l’avoir déjà cuisinée antérieurement… Qui l’aurait pensé ?

Sachant que pour les amateurs de cuisine à l’omnicuiseur, l’appareil est livré avec un livre de recettes dévoilant plus d’une centaine de plats, tous testés et réalisables avec les paramètres et étapes liées à l’omnicuiseur (minuteur, bouton de cuisson)…

animation-degustation-cuisine-basse-temperature-omnicuiseur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-5

Autre avantage d’une cuisine à l’omnicuiseur et non des moindres : finies les fastidieuses corvées de vaisselle avec casseroles, poêles, etc… Vous n’avez qu’une seule cocotte en verre à nettoyer, sans frotter…

Mangez mieux ! Vivez mieux !

Après la découverte des jus, un nouveau bon moment de dégust’action partagé à vos côtés !

animation-degustation-cuisine-basse-temperature-omnicuiseur-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-6

Nous sommes, avec Samuel notre préparateur et animateur émérite du jour avec l’omnicuiseur, très heureux de vous avoir communiqué notre retour d’expériences, et que vous ayiez été nombreux à y participer !

A quand le prochain ?… Bientôt, assurément !

Consom’acteurs pour vivre mieux !

Sur Internet on trouve de tout et à tous les prix, certains se faisant d’ailleurs un plaisir à les casser. Etre consom’acteurs c’est aussi réfléchir autrement au quotidien et assumer une certaine responsabilité quant à ses choix…

Internet ou notre smartphone sont de fabuleux outils d’ouverture sur tout et au service de tous, mais de grâce, n’oubliez surtout pas les points suivants :

  • Internet ou notre smartphone ne cultive pas nos légumes
  • Internet ou notre smartphone ne nous nourrit pas physiquement
  • Internet ou notre smartphone ne nous soigne pas
  • Internet ou notre smartphone ne nous fait pas bouger physiquement
  • Internet ou notre smartphone ne remplacera jamais les rapports humains

Parce qu’Internet ou notre smartphone, malgré leur toute puissance potentielle, n’existent tout simplement pas sans une économie réelle, tangible et physique… Qui débute par une énergie locale !

Vous en doutez ?… Déconnectez votre box ou votre smartphone pour voir 😉

C’est également une partie du message citoyen que nous tenions à vous délivrer…

Notre newsletter du Bien-être pour votre Mieux-être…

« Ne suis pas le chemin; Vas plutôt où il n’y a pas de chemin, et laisse une trace derrière toi. » Ruby Bridges

lettre-mensuelle-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-nord-bretagne-2

Lettre du Panier du Bien-être en Finistère ?

Une newsletter pour sensibiliser, informer, responsabiliser

La lettre du Panier du Bien-être, notre newsletter gratuite, est une création indépendante, sans aucune pollution publicitaire extérieure et purement artisanale.

Comme pour toutes nos activités, nous y apportons le meilleur de nous-mêmes en nous appuyant sur notre humble vécu et nos petites expériences de la Vie, ainsi que, bien évidemment, sur les travaux rigoureux de nombreux chercheurs, scientifiques, spécialistes médicaux et journalistes spécialisés dans le domaine de la Santé et du Bien-être au naturel.

N’étant ni médecins, ni soignants, ni thérapeutes, mais néanmoins passionnés par notre nature et les alternatives naturelles de santé, nous savons que nous pouvons toujours faire mieux… Progressons ensemble, si vous le voulez bien !

lettre-mensuelle-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-nord-bretagne-3

Les objectifs de notre lettre du Bien-être sont multiples :

  • Vous sensibiliser à votre Bien-être car vous êtes, et toute votre démarche part de vous-mêmes. Mieux vous vous sentirez vous-mêmes, mieux vous serez avec les autres…
  • Vous informer car, malgré toute la richesse pléthorique et inégalée à ce jour d’informations à laquelle nous sommes tous confrontés, il y a malheureusement plus de mauvais (manipulations, intox, intentions purement mercantiles…) que de bon…
  • Vous responsabiliser sur votre démarche globale ou holistique : « soyez acteur de votre Santé » ou bien encore « soyez la propre star de votre Vie »…
  • Vous tenir informé sur notre activité, sur nos découvertes et sur des produits qu’Amélie sélectionne en toute indépendance, avec un sens éthique et ses ressentis.

Aucune publicité de médias extérieurs spécialisés (type « Google Ads » ou autres…) ne figure dans nos lettres du mois, ni ne pollue votre environnement visuel.

Il nous est important de vous signaler également que vos adresses mail ne sont ni communiquées ni revendues à d’autres sociétés comme il est trop désormais coutume en échanges de « bons procédés » ou par pure profit.

A l’unique exception toutefois, quand votre demande est formulée pour une offre dépendant obligatoirement d’un de nos partenaires : Bol d’air jacquier par exemple… Mais là, c’est bien vous qui en profitez.

Retrouver toutes nos lettres du Bien-être ?

Avant votre abonnement…

Avant de vous abonner (gratuitement), cette page est pour vous : vous pouvez déjà lire et parcourir nos lettres du Bien-être pour juger de la pertinence par rapport à votre propre démarche

Comment vous abonner ?…

C’est très simple. Sur notre site, dans la colonne gauche…

newsletter-boutique-bio-produits-naturels-panier-du-bien-etre-3-rue-au-lin-saint-pol-de-leon-finistere-nord-bretagne-1

… Ou dans la colonne de droite…

newsletter-boutique-bio-produits-naturels-panier-du-bien-etre-3-rue-au-lin-saint-pol-de-leon-finistere-nord-bretagne-2

… Un petit formulaire est à votre disposition : il vous suffit simplement de nous renseigner vos :

  • email,
  • nom,
  • et prénom,

puis d’appuyer sur le bouton « Je m’abonne » et vous recevrez alors notre prochaine newsletter du Bien-être ou lettre du mois du Bien-être.

Très important :

  • Veillez à ajouter notre email (info@panier-du-bien-etre.com) dans vos contacts pour être sûr(e) de ne pas la recevoir dans les spams (!).
  • Veillez aussi à vérifier régulièrement dans vos spams ou onglet « Promotions » selon votre messagerie (gmail entre autres) : il se pourrait que notre lettre vous y attende, en tout cas la 1ère fois…

Abonné pour les nouvelles… Mais où sont les précédentes ?

Vous venez de vous abonner (gratuitement) et notre dernière lettre du Bien-être vous a intéressé(e)…

lettre-mensuelle-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-nord-bretagne-4

Vous souhaiteriez prendre connaissance des précédentes : sachez qu’elles vous attendent. Vous pouvez toutes les consulter sans les avoir reçues…

Donc, pour tous, les voilà !

Vous pouvez désormais retrouver ci-après toutes nos publications gratuites, lettres et offres exceptionnelles du Panier du Bien-être, classées des plus récentes vers les anciennes :

Conscience, Confiance… Et Vitalité

De la fondamentale et cruciale notion de Confiance nous en sommes très conscients chaque jour. Nous tenons à vous remercier du fond du coeur de toute celle que vous nous accordez…

Prenez grand soin de vous dans la Joie, le partage et la Connaissance !

Dans nos lignes, en animation ou en boutique : à très bientôt dans l’harmonie !

Pourquoi manger cru régulièrement ?

cure-alimentation-crue-pourquoi-manger-cru-regulierement-panier-bien-etre-saint-pol-de-leon-finistere-bretagne-1

« La Santé, comme le Bonheur vrai, ne s’achète pas, mais se gagne par un effort personnel qui, comme la sagesse, est une longue Patience »
H.Ch. Geffroy (1895-1981)

Témoignages troublants d’une France d’avant-hier…

Alimentation et « impératifs » sociaux-économiques des Pouvoirs établis…

Les phrases suivantes sont extraites de l’excellent livre « Nourris ton corps« , un précis très précieux d’hygiène alimentaire écrit par H.Ch. Geffroy. Cet ouvrage fut écrit en première édition en février 1941 puis réédité début 1950. Il nous a été confié par une de nos chères clientes : merci Renée ! Ouvrage épuisé en librairie, nous l’avons néanmoins trouvé sur internet. Témoignage édifiant, vous pouvez vous aussi vous le procurer.

«  On a enfin compris que, devant la carence de gouvernants qui ont bien d’autres soucis en tête que celui de notre Bien-être, devant la trahison du corps médical officiel qui poursuit ceux qui se permettent de guérir, mais soutient ceux qui attentent à notre santé en dénaturant nos aliments essentiels ou en y ajoutant des produits toxiques, c’est uniquement à l’initiative privée qu’incombe la tâche d’organiser la défense de l’espèce humaine par tous les moyens légaux dont nous disposons encore« .

Nous avions le choix à l’époque. Rassurons nous immédiatement : nous l’avons toujours malgré tout…

« On sait que la première condition est d’être informé […] échapper à la triste condition de cobayes qui est maintenant faite aux hommes, par la triple alliance de gouvernants corrompus, d’un corps médical dont les dirigeants cherchent par n’importe quel moyen à retarder l’heure inéluctable où la faillite de sa doctrine apparaîtra aux yeux de tous et d’une industrie complètement détournée de son rôle, qui n’a d’autre but que d’accumuler stupidement des richesses théoriques… que l’Etat lui reprend aussitôt. » »

Mr Geffroy fut ancien combattant de la guerre 1914-1918. Gazé durement au combat, un poumon très atteint, ses médecins ne lui accordèrent guère plus que quelques mois de survie en 1935…

Reprenant seul sa Santé en main, se documentant et réformant son Alimentation à l’encontre des traditions culinaires établies (!), il découvrit rapidement dans la Nature des ressources revitalisantes et regénérantes.

cure-alimentation-crue-pourquoi-manger-cru-regulierement-panier-bien-etre-saint-pol-de-leon-finistere-bretagne-2

Preuve vivante de ses écrits, il fonda une maison d’édition, des magasins « La Vie Claire » avant de s’éteindre en 1981… Soit après 46 ans de Vie passionnante et dynamique. Belle survie n’est il point ?

Ce constat et cri d’alarme déjà émis le 15 mars 1950, tout ce qui est décrit ci-dessus n’a cessé d’empirer et de dégénérer. Imaginez donc ce que notre alimentation est depuis lors devenue : appauvrie, stérilisée, trafiquée, dévoyée et bafouée…

Ajouter encore que de sombres et très intéressés apprentis sorciers veulent encore nous glisser des nano-particules ne peut en effet que nous rassurer sur la qualité prochaine de l’Alimentation de masse…

L’organisation du vivant

Terroirs, Organismes et Nutrition…

« […] l’organisme humain a besoin, pour réparer les pertes d’énergie dépensée en travail, de se nourrir, c’est à dire de fournir à chacune des innombrables cellules qui le composent, une certaine quantité de différentes matières que l’on rencontre dans la nature sous des formes diverses : chaux, phosphore, potassium, sodium, carbone, oxygène, azote, magnésium, soufre, chlore, fluor, silicium, fer, cuivre, nickel, etc…« .

C-a-d tous les constituants de base de l’univers (minéraux, oligoéléments, vitamines, acides aminés…) issus de la matière que nous ingérons.

Animaux vivants sur un territoire donné, nous subissons les mêmes lois naturelles et contraintes de ce territoire. Enfreindre continuellement ces lois universelles, nous expose progressivement à de graves problèmes de Santé. N’est-ce pas ce à quoi nous assistons avec l’explosion de « maladies émergentes« , de « maladies sans nom » ou de « maux de civilisation » ?…

La meilleure nutrition de nos robustes mais néanmoins sensibles organismes, est, sans nul doute, une nourriture saine et fraiche, de terroir et de saison… Une nourriture généreusement délivrée par Dame nature quand elle le souhaite…

Un cycle éternel, trois règnes…

« Potentialisée par le végétal, dépotentialisée par l’animal, elle (la matière) retourne, après sa désassimilation par ce dernier, comme après sa mort, au règne minéral, pour servir à nouveau de nourriture à d’autres végétaux et recommencer éternellement le même parcours » écrit Mr Geffroy.

La matière suit donc un cycle immuable en trois grandes étapes de transformation suivant les trois règnes :

  • le règne minéral
  • le règne végétal
  • le règne animal

« Inerte dans le règne minéral, une molécule de phosphore, par exemple, deviendra vivante lorsqu’elle sera passée dans le règne végétal, c-a-d lorsqu’elle aura été assimilée par la plante […] La résultante des fonctions du végétal est la captation, l’accumulation et la potentialisation de l’énergie solaire […] La résultante des fonctions de l’animal consiste dans le dégagement, la transformation et l’actualisation de l’énergie captée et potentialisée par les végétaux  » écrit le biologiste Stéphane Leduc (1853-1939) dans son ouvrage « L’Energétique de la Vie ».

Biologiste et chimiste français, également professeur, Mr Stéphane Leduc enseigna à l’École de Médecine de Nantes.

Une alimentation fraiche et crue vous regénère

Légumes crus, fruits crus…

Frais et de saison, les moins transformés possible (attention donc à la cuisson…), les légumes et les fruits vous apportent le meilleur de leur terroir, potentialisé par leur climat (ensoleillement, humidité…).

cure-alimentation-crue-pourquoi-manger-cru-regulierement-panier-bien-etre-saint-pol-de-leon-finistere-bretagne-3

Voici quelques bonnes raisons de manger des produits frais et crus le plus souvent possible. Cela :

  • détoxifie, détoxine, nettoie et purifie votre organisme
  • alcalinise votre terrain
  • régénère votre immunité
  • élimine les mauvaises odeurs corporelles (haleine, transpiration, urines et excréments…)
  • rééquilibre tout votre corps et ses fonctions
  • améliore vos sens : la vue, le goût et l’odorat
  • accroit votre énergie et renforce votre endurance
  • améliore la qualité de votre peau et lui donne un teint lumineux
  • élimine vos fringales et facilite une éventuelle perte de poids

Des cures régulières de « manger cru » aide à regénérer tout votre être.

Libérer votre puissance intérieure !

Bien avant notre naissance, il nous a été fait don d’une merveilleuse machinerie et subtile mécanique qu’est le corps humain. Une machine apparente à l’extérieur (ce que vous voyez…) et aussi des mécaniques bien cachées (ce que vous ne soupçonnez pas…).

Respectons la en lui fournissant ce dont elle a besoin pour nous porter le plus loin possible et surtout en meilleure condition physique, mentale et spirituelle

cure-alimentation-crue-pourquoi-manger-cru-regulierement-panier-bien-etre-saint-pol-de-leon-finistere-bretagne-4

Un organisme détoxifié et épuré par une alimentation noble vous rapproche de votre véritable Nature intérieure.

Par conséquent, manger frais et cru le plus régulièrement possible :

  • clarifie votre intellect et libère toutes vos potentialités
  • aide à vous centrer et vous apporte une paix intérieure
  • vous facilite un ancrage à la Terre-Mère (les pieds sur terre, la tête dans les étoiles)
  • vous apporte l’Amour et l’estime de vous-même
  • vous apporte un équilibre émotionnel
  • vous libère de toutes dépendances
  • vous apporte confiance et assurance
  • améliore votre sexualité
  • apporte bien-être, joie de vivre et bonne humeur
  • améliore et développe votre spiritualité (n’est-ce pas pour cela que vous êtes le seul animal constamment debout ?…)

La Vie est votre terrain de jeu !

Expérimentez toujours, épanouissez vous !

Manger cru ne veut pas dire manger exclusivement cru… Les propriétés actives des plantes sont recueillies qu’après passage par la chaleur. Rien n’est vrai, rien n’est faux.

Nous avons chacun notre propre chemin et nos propres expériences à réaliser.

Vous l’avez compris, votre Alimentation dépasse bien largement le cadre de votre étroite petite assiette, de vos brillants ustensiles de cuisine et surtout souvent d’héritages sacro-saints et culturels de génération en génération…

Votre Alimentation vous octroie surtout bien plus que vous ne pourriez espérer…

Soyez et restez informés ! Renseignez vous, croisez vos sources et vérifiez par vous-mêmes en faisant vos probantes expériences. Et puis partagez autour de vous !

Création d’un marché Bio alimentaire à Cléder

Marché Bio à Cléder dès début juillet

Du Bio pour une meilleure alimentation !

Afin de redynamiser son marché hebdomadaire, la mairie de Cléder souhaite donner la place aux produits issus de l’agriculture biologique.

Une partie du marché hebdomadaire qui se déroule tous les vendredis de 8h30 à 13h sur la place Charles de Gaulle au cœur de Cléder, sera consacrée aux produits bio alimentaires:

  • viandes bio,
  • fruits et légumes bio,
  • œufs bio,
  • laits bio,
  • plants biologiques.

A vous les producteurs Bio !

Afin de développer ce nouveau concept, la mairie de Cléder recherche des producteurs bio prêts à s’investir dans ce super projet qui commencera dès le vendredi 3 juillet 2015.

Pour plus d’informations, contacter :

  • Manon Cariou au 06.59.03.15.37 / mcarioum(at)groupeamj.net
  • Mairie de Cléder au 02.98.69.40.09 / mairie(at)ville-cleder.fr pour prendre rendez-vous.
  • Police municipale de Cléder au 02.98.69.39.27 / police.municipale(at)ville-cleder.fr afin d’obtenir les détails concernant les documents à fournir.

Les terroirs ont des idées ! Très belle et saine initiative de la mairie de Cléder !

Du Bio à Cléder

Produits Bio pour tous : retour à des valeurs naturelles !

Les produits Bio locaux vous affranchissent des pesticides, vous apportent des produits de terroirs et de saison. Ils vous garantissent une meilleure alimentation donc une meilleure Santé ainsi que celle des producteurs

il est important de rappeler que depuis plusieurs années, la maladie de Parkinson a été officiellement reconnue par la Mutualité Sociale Agricole comme maladie professionnelle des agriculteurs à cause notamment des pesticides…

Les produits Bio locaux promeuvent une agriculture de terroir qui permet à des producteurs locaux et à leur famille de vivre de leur dur labeur mais aussi de leur passion.

Les producteurs Bio locaux existent. Les produits Bio locaux existent. Les magasins Bio locaux existent. Les marchés Bio locaux existent…

Maintenant c’est au consommateur d’ouvrir les yeux et les oreilles… A vous, à nous quoi !

Le viticulteur bio Emmanuel Giboulot condamné !

Viticulteur bio Emmanuel Giboulot (Crédit Photo: Républicain Lorrain)

Vous trouverez, ci-après, l’intégralité du message de Mr Augustin de Livois, Président de l’Institut de Protection de la Santé Naturelle (IPSN), association qui milite au « Droit de se soigner autrement » et qui soutient les combats de David (alias Emmanuel Giboulot) contre Goliath (les très méchants Lobbies nécrochimiques).

Merci à tous ceux qui militent pour le retour du bon sensPrès de chez vous !

Si Emmanuel Giboulot est réellement condamné, n’importe lequel d’entre-nous pourra subir le même sort. Les agriculteurs sont déjà sous l’emprise des semenciers bricoleurs… Bientôt ou déjà les petits jardiniers auront l’interdiction de fabriquer leurs propres engrais naturels ou protecteurs bio…

Depuis des années, les apiculteurs nous témoignent les souffrances de leurs abeilles face aux produits phytosanitaires écoulés et épandus parfois illégalement.

La maladie de Parkinson est officiellement reconnue maladie professionnelle agricole par la Mutualité Sociale Agricole (MSA), 2nd régime de protection sociale en France qui protège l’ensemble de la profession agricole

Les dérives et surdosages concernant l’aspartame, le sucre raffiné, le sel raffiné, les addictions de toute sorte tabac, l’alcool

Nous pensons effectivement qu’il est grand temps de nous poser sincèrement les questions suivantes :

  • Nous veut t’on réellement du bien ?…
  • Que pouvons nous penser et agir pour bien vivre et nous faire plaisir sans détruire notre environnement terrestre et social ?
  • Devons nous croire aux charlatans du Vivant et nous résigner ?…
  • Devons nous laisser notre propre santé dériver ?…

« Indignez vous ! » était le message de Stéphane Hessel. Il est de plus en plus d’actualité…
Informons nous réellement ! Partageons réellement la culture et les connaissances ! Soyons citoyens vivants, citoyens brillants et non des citoyens amorphes ramollis par les peurs et les doutes !

Le message suivant est tellement clair qu’il est inutile d’y ajouter quoi que ce soit. Nous le relatons dans son exhaustivité. Bonne lecture !

Condamné !
Chère amie, cher ami,

Hier 7 avril, à 13h30, le tribunal correctionnel de Dijon s’est prononcé dans l’affaire Emmanuel Giboulot. Celui-ci a été déclaré coupable et condamné à verser une amende de 1 000 euros, dont 500 avec sursis.

Voilà Emmanuel jugé comme un délinquant pour avoir voulu préserver la santé des consommateurs. On marche sur la tête !

Naturellement, il fait appel de cette décision invraisemblable.

Le principe de précaution est inscrit dans la Constitution, la magistrate aurait donc pu et dû le relaxer. Et ce d’autant plus que l’urgence de la situation n’était pas caractérisée puisque l’épidémie de flavescence dorée était contenue en Saône-et-Loire.

Un immense décalage avec le public
En fait, la position du tribunal – qui protège le préfet – montre surtout l’immense décalage qui existe entre les autorités et le grand public. Alors qu’en quelques jours la pétition lancée par l’IPSN, que vous pouvez encore signer ici, a rassemblé plus d’un demi-million de signatures et que les médias se sont emparés de l’affaire, les institutions locales restent frileuses.

La raison en est simple : les autorités tentent de ménager la chèvre et le chou et restent du côté de la logique économique ; les consommateurs, eux, savent qu’il en va de leur santé. L’urgence et la gravité ne sont pas du côté de la flavescence dorée ou de la cicadelle (l’insecte qui répand la maladie), mais de la dégradation de la santé de notre environnement qui nous menace directement.

Et la vigne est un exemple symptomatique de la situation :

Les dangers des pesticides pour les vignerons sont bien connus : outre la maladie de Parkinson développée par de nombreux travailleurs de la vigne, on parle de plus en plus de « la maladie du vigneron », ou dit plus crûment des cancers de la vessie, provoqués par les pesticides. La mort de Frédéric Ferrand dans le Bordelais et le combat engagé par son père contre les pesticides ont suscité l’émoi du public mais pas des autorités qui considèrent que nous manquons encore de données sur le sujet… [1] Combien de morts faut-il pour lancer des études ?

Mais il n’y a pas qu’eux. De plus en plus, les habitants des régions viticoles se méfient des épandages. Certains soutiens d’Emmanuel Giboulot racontent que, dans le Mâconnais, les traitements contre la flavescence dorée étaient insupportables et qu’en période de traite, tout le monde restait chez soi pour ne pas être intoxiqué. On comprend mieux pourquoi en période vacances scolaires, alors que de nombreux enfants visitaient la région, Emmanuel Giboulot ne souhaitait pas traiter. Mais la justice le déclare quand même coupable !

Quant aux amateurs de vin qui s’inquiètent, on leur dit depuis des années que les résidus encore présents sur les peaux au moment des vendanges sont évacués dès la fermentation. Vraiment ? Et quid des molécules entrées dans la terre l’année précédente et dont la vigne et les raisins se sont abreuvés ?

Pour protéger notre santé, préservons la nature
Les pesticides nuisent à la santé de ceux qui travaillent la vigne et détruisent notre environnement qui en est saturé. Ils fragilisent l’écosystème dans lequel poussent les vignes dont, à terme, ils menacent la survie. Et il en va des vignes comme pour le reste de l’agriculture et de l’exploitation des ressources naturelles.

Préserver notre santé passe par le développement d’une agriculture biologique au service de l’homme et de la nature et non plus de quelques groupes industriels qui se sont donné le droit – avec le blanc-seing de l’administration et de la justice – de nourrir et d’empoisonner les Terriens ! À dire vrai, on sait aujourd’hui qu’il faut aller beaucoup plus loin. Le combat continue.

Avec tout mon dévouement,

Augustin de Livois

PS : Deux citations qui me paraissent particulièrement à propos :

« Malgré la crise majeure des années 2007-2009, la sphère de l’économie n’a toujours rien appris et continue de fonctionner selon de vieux postulats érigés au rang de dogme. Il a fallu attendre l’émergence de l’écologie, fortement dopée par cette crise, pour que les hommes prennent conscience du caractère limité des ressources de la nature – d’où cette question posée et reposée : “Comment assurer une croissance illimitée de la production des biens et des services alors que celle-ci est assise sur des ressources limitées ?” – celles précisément que la planète met à notre disposition. (…) Or partout dans le monde les écosystèmes, c’est-à-dire les milieux naturels, se dégradent. » (Jean-Marie Pelt) [2]

« Comment pouvons-nous parler de progrès alors que nous détruisons encore autour de nous les plus belles manifestations de la vie ? Nos artistes, nos architectes, nos savants, nos penseurs suent sang et eau pour rendre la vie plus belle et en même temps nous nous enfonçons dans nos dernières forêts, la main sur la détente d’une arme automatique. (…) Il faut lutter contre cette dégradation de la dernière authenticité de la Terre et de l’idée que l’homme se fait des lieux où il vit. Est-ce que nous ne sommes vraiment plus capables de respecter la nature, la liberté vivante, sans aucun rendement, sans utilité, sans autre objet que de se laisser entrevoir de temps en temps ? La liberté elle-même serait alors anachronique. (…) Il faut absolument que les hommes parviennent à préserver autre chose que ce qui leur sert à faire des semelles, ou des machines à coudre, qu’ils laissent de la marge, une réserve, où il leur serait possible de se réfugier de temps en temps. C’est alors seulement que l’on pourra parler de civilisation. » (Romain Gary dans « Les racines du ciel« )

Sources :
[1] Cancers dans le monde agricole : « on sous-estime l’impact des pesticides »
[2] Les dons précieux de la nature, Fayard 2010

sources complémentaires:

La maison des Lamour

la maison des lamour plelo cotes armor La maison des Lamour

Endroit de caractère : la famille Lamour, Plélo (22)

Un endroit de caractère, calme, en campagne à 15 minutes de la mer, avec des tenanciers très sympas : nous avons testé « Le Char à banc » de la famille Lamour à Plélo dans les côtes d’Armor :
nous vous recommandons grandement l’endroit !

Idée cadeau pour famille & couple, Ferme – auberge, Maisons d’invités, chambres d’hôtes de charme, brocante, escale terroir & produits locaux (ils produisent notamment leur cidre).

Nous remercions chaleureusement tous nos Amis de Tout Rennes au Dojo de nous avoir permis cette belle découverte, qui vaut le détour !

Privilégier la consommation locale, c’est aussi découvrir des lieux et des gens près de chez nous : nous sommes alors riches de ces rencontres et moments d’échange en toute simplicité !

Magnifique Pays léonard, perle du Nord-Finistère

Fiers du Haut-Léon

Ce pays du Haut-Léon est magnifique !

Le Finistère, la région Bretagne sont des endroits magnifiques. Des lieux empreints d’une forte identité, des lieux de caractère au climat rude parfois, mais, en règle générale, souvent tempéré.

La Bretagne toujours sous la pluie et l’humidité ? Par amabilité, nous ne répéterons pas ce qui se répond ici généralement ;)…

Saint-Pol-de-Léon dans le Finistère Nord en Bretagne : entre mer et terre... Magnifiques paysages dans un merveilleux écrin naturel de verdure sur fond bleu marin et sous dominance du ciel avec le vent comme Maître...

Saint-Pol-de-Léon dans le Finistère Nord en Bretagne : entre mer et terre… Magnifiques paysages dans un merveilleux écrin naturel de verdure sur fond bleu marin et sous dominance du ciel avec le vent comme Maître…

entre-vent-terre-et-mer-magnifique-pays-leonard-haut-leon-saint-pol-de-leon-nord-finistere-bretagne-france

Ancienne abbaye, Saint-Pol-de-Léon dispose d’un patrimoine architectural religieux impressionnant : une cathédrale, une église – le Kreisker -, des chapelles, des manoirs, des splendides murs de pierre, surplombant la baie de Morlaix et la manche…

terre-leonarde-riche-patrimoine-architectural-religieux-saint-pol-de-leon-nord-finistere-bretagne-france

Entre traditions et modernité

sculpture-roger-joncourt-pays-leonard-haut-leon-saint-pol-de-leon-nord-finistere-bretagne-france

« Celui qui regarde les autres passer », la magnifique réalisation du sculpteur Roger Joncourt dans le charmant petit jardin public de l’évéché, prolongement du parking de l’hôtel de ville de Saint-Pol-de-Léon.

Un vent à décoiffer… Les bigoudènes

Bien souvent, il est vrai, un caractère héolien, un vent inspiré à vous nuancer le ciel d’un éventail de couleurs, un vent à vous plier en deux et à vous couper le souffle…

Coucher de soleil sur Roscoff

A qui sait où et quand guetter ces magnifiques lumières chamarées qui éclairent et enflamment notre Bien-être

Le Haut-Léon et ses villes incontournables…

Saint-Pol-de-Léon la religieuse, Roscoff la maritime, Carantec la balnéaire, Moguériec la discrête et son petit port, Plouescat la touristique sont des endroits de passage incontournables pour les estivants et pour les touristes durant l’année…

Monuments, architectures, vieilles pierres à Saint-Pol-de-Léon...

Sites naturels…

Entre zones de maréchage (artichauts, choux, choux-fleur, oignons roses, échalottes…) en campagne et activités maritimes (fret et passagers avec le Royaume-Uni – Angleterre, Irlande -, algues, pêche et transformation…), le Haut-Finistère a bien des atouts pour l’avenir de ses habitants…

Les plages et roches de Santec

Nous sommes très heureux tout d’abord de vivre au quotidien à Saint-Pol-de-Léon parmi les saint-politains et les saint-politaines.

Nous sommes très heureux également de contribuer à la diffusion d’une vision naturelle et bio de l’avenir, de communiquer et de transmettre du Bien-être à Saint-Pol-de-Léon, toujours fière capitale de l’ancienne ceinture dorée

Phytothérapie : Art & Usage des plantes médicinales

« Chaque jour, des études scientifiques apportent la preuve irréfutable de l’utilité des plantes dans des dizaines de maladies » Plantes & Bien-être

soins respectueux harmonieux par phytotherapie Phytothérapie : Art & Usage des plantes médicinales

Des plantes pour votre santé

L’emploi des « simples »…

La phytothérapie terme issu du grec phuton et therapeia, respectivement plante et traitement, est le traitement des maladies par les plantes fraiches ou desséchées ainsi que par leurs extraits naturels.

La phytothérapie préconise l’emploi de la plante ou plusieurs de ses parties dans sa forme naturelle au lieu d’extraits isolés en laboratoire.

Pour le phytothérapeute, une plante à l’état naturel est beaucoup plus efficace que la somme de ses principaux composants. Il faut donc éviter d’isoler le plus possible ses principes actifs.

fleurs sureau Phytothérapie : Art & Usage des plantes médicinales

Se soigner par les plantes

« Le Très-haut a fait produire à la Terre des médicaments, l’homme sage ne doit pas les ignorer« . La thérapeutique par les plantes ou phytothérapie, héritée de la médecine populaire empirique, a profité depuis des décennies des progrès importants des sciences (agronomie, botanie, chimie, pharmacologie).

Bien qu’ayant obtenu des résultats remarquables dans de nombreux domaines (analgésiques, anesthésiques locaux, hypnotiques, tranquillisants, etc…), la phytothérapie a été récemment concurrencée et rapidement délaissée au profit de la chimiothérapie qui est une thérapeutique assez brutale avec de nombreux effets secondaires indésirables parfois plus graves que la blessure ciblée…

rayonnage phytotherapie 11 Phytothérapie : Art & Usage des plantes médicinales

Phytothérapie, scientifiquement éprouvée…

La phytothérapie est établie sur des bases scientifiques solides et contrôlées. Les ressources du monde végétal ne sont pas encore toutes exploitées, la nature recèle encore de découvertes fantastiques, et la phytothérapie est promise à un bel avenir.

Mais la récolte des plantes médicinales et leur emploi ne doivent pas se faire inconsidérément : produits naturels ne signifie pas produits sans danger…

amelie kerbiriou preparatrice pharmacie naturelle du medecine naturelle universite bobigny Phytothérapie : Art & Usage des plantes médicinales

Phytothérapie : soins naturels mais… Prudence !

Lorsqu’on décide d’employer une plante médicinale, il ne faut en consommer qu’une à la fois ou exécuter avec soin et connaissance un mélange conseillé car des incompatibilités existent entre plantes. Ce qui peut entrainer de sérieux désagréments voire des malaises…

Utiliser une plante n’est pas un acte anodin : il ne faut pas oublier que potion et poison ont la même origine éthymologique. La phytothérapie est bien une affaire de professionnels sérieux, formés et certifiés à prodiguer des conseils adaptés et personnalisés et aussi de produits les plus naturels et biologiques, c-a-d respectant le vivant

Laissons aux médecins, aux pharmaciens et aux herboristes compétents le soin de réaliser les associations de plantes adéquates. De par leurs cursus universitaires, ils sont formés pour établir des diagnostics et préconiser des traitements adaptés à chaque patient.