Rhumatismes, arthrite, arthrose…

cibles-rhumatismes-pour-homme

Rhumatismes, inflammations ou dégénérescences ?

Manifestations très douloureuses, et pour beaucoup de monde…

Les rhumatismes sont des inflammations douloureuses des articulations et des os. En France, 9 à 10 millions de personnes seraient atteintes d’arthrose, l’incidence augmentant avec l’avancée dans l’âge :

  • 3% entre 45 et 65 ans,
  • 65% entre 65 et 80 ans,
  • 80% au delà de 80 ans…

Arthrite ou arthrose ? Ce ne sont pas les mêmes pathologies. Inflammation aiguë (Arthrite) pour l’une et dégénérescence pour l’autre (arthrose)

rhumatismes-epaule-homme

Phénomènes douloureux bien connus des soignants, leur diagnostic est clairement établi par votre médecin :

  • des douleurs continuelles et par crise sans sollicitation de l’articulation ? arthrite probable…
  • Des douleurs plus fortes au réveil et pouvant s’atténuer au repos ? plutôt arthrose
  • Douleurs localisées sur une ou sur plusieurs articulations ? L’arthrose peut concerner différentes articulations…

Si l’arthrite concerne des antécédents personnels infectieux, l’arthrose rappelle à des antécédents familiaux…

Rhumatismes inflammatoires

Arthrite, symptômes inflammatoires douloureux…

Enflure et élévation locale de la température sont les symptômes des rhumatismes inflammatoires.

La synovie, naturellement produite par notre organisme, est le lubrifiant protecteur de l’articulation et nourricier du cartilage.

Par pression d’agents extérieurs (virus, bactéries), de chocs ou de mouvements répétés par le sport ou au travail ( « Troubles Musculo-Squelettiques » ou TMS), le liquide synovial (autre nom de la synovie) s’épaissit ou disparait entravant la mobilité de l’articulation.

L’aggravation et l’installation du phénomène inflammatoire peuvent léser le cartilage et l’os pour alors transformer l’inflammation chronique en rhumatisme dégénérescent

Rhumatismes de dégénérescence

Arthrose

Processus dégénératif issu de multiples facteurs (mécaniques, biologiques et biochimiques), mal aux origines souvent lointaines dans la vie de la personne, l’arthrose est la forme rhumatismale la plus répandue.

Processus de vieillissement sournoisement ancré dans la nature du patient, l’arthrose altère progressivement les capacités naturelles du corps à regénérer les tissus cartilagineux et osseux.
La fragilisation de la trame osseuse provoque soit :

  • le caractère poreux, donc cassant de l’os : phénomène d’ostéoporose,
  • la condensation de l’os dans sa partie externe : phénomène d’ostéosclérose.

L’arthrose du genou (appelée gonarthrose) et celle de la hanche (appelée coxarthrose) ne sont pas les formes d’arthrose les plus fréquentes mais sont de loin les plus invalidantes : notre bassin et nos jambes soutiennent le poids de notre corps…

Arthroses depuis l’origine des espèces…

L’arthrose n’est pas un phénomène exclusivement humain ni un phénomène émergent. L’arthrose touche tous les vertébrés terrestres et même marins (tortues marines, dauphins et baleines)…

L’arthrose se retrouve également sur des ossements fossilisés : les dinosaures et les mammouths n’étaient pas non plus épargnés par cette dégénérescence osseuse
La Nature aimant les exceptions, seules 2 espèces animales en sont mystérieusement épargnées :

  • la chauve-souris,
  • le paresseux…

Les rhumatismes, une fatalité ?…

Traitements classiques insuffisants… Prévenir le phénomène !

Les traitements classiques prescrits pour les maladies rhumatisales (corticoïdes, antalgiques, anti-inflammatoires…) présentent 3 inconvénients majeurs :

  • ils s’attaquent aux effets et non aux causes réelles,
  • ils suppriment le signal d’alarme (c’est-à-dire la douleur) du corps : les rhumatisants ont alors tendance à sur-solliciter leurs articulations, aggravant de fait les inflammations existantes,
  • ils provoquent une accoutumance incitant à une consommation croissante qui altère trop souvent et sévèrement d’autres fonctions de l’organisme : système digestif notamment…

Prévention par une alimentation adaptée et hypotoxique

Sans parler du côté qualitatif de notre Alimentation, il est facile de comprendre que la surcharge pondérale et l’obésité sont des facteurs aggravants de toutes les pathologies articulaires que celles-ci soient inflammatoires ou dégénérescentes

surpoids-obesite-facteur-aggravant-rhumatismes

Mangeons donc moins mais mangeons surtout mieux !

La plupart des graisses animales consommées dans les pays occidentaux sont pro-inflammatoires… A l’exclusion, dans le Sud-Ouest, du canard, partie intégrante du phénomène appelé le « French Paradox » ou « Paradoxe français ».

Les protéines végétales et naturelles sont alors fortement indiquées pour (re)construire et consolider les tissus conjonctifs, le cartilage articulaire, les disques vertébraux, les os, les ongles et les cheveux…

Prévention par le mouvement…

Trop solliciter (sports intensifs) ou ne pas solliciter suffisamment ses articulations (sédentarité) est tout autant nuisible.

Accomplir des exercices physiques réguliers (EPR) ou une activité sportive adaptée est une règle de bon sens :

  • des mouvements amples et doux (yoga, taï chi, Qi Gong…),
  • une musculation isométrique et isotonique (natation, marche…),
  • avec une respiration consciente…,

Les oligoéléments à la rescousse…

Les travaux des pionniers de l’oligothérapie (Dr H. Picard notamment) attestent de l’intérêt d’agir curativement avec les briques fournies par la Nature : 85% de résultats positifs…

oligotherapie-resultats-etude--dr-Picard-50000-cas-clinique

La forme ionisée (forme liquide) est la plus bio-disponible pour l’organisme. Directement assimilable sous la langue avec une efficacité encore inégalée, les oligoéléments ionisés évitent toute surcharge et toute fatigue des organes d’éliminations (foie et rein)…

2 complexes d’oligothérapie globale (préparation d’oligoéléments « prêts à l’emploi ») du laboratoire Bioligo sont particulièrement recommandés pour les rhumatisants et les personnes atteintes d’arthrose.

Anti-inflammatoire et reminéralisant à base de Reine des Près

Le POE n°10 (Préparation Oligo-Eléments) certifié sans gluten de chez Bioligo avec les oligoéléments suivants :

  • Cuivre (Cu) : favorise l’oxygénation, la regénérérescence du collagène et de l’élastine responsables de la solidité du cartilage, des os, des cheveux et des vaisseaux sanguins.
  • Manganèse (Mn) : intervient dans la synthèse des chondroïtines-sulfates et des protéo-glycanes, principaux constituants du cartilage.
  • Magnésium (Mg) : intervient dans la fabrication du cartilage et de l’os.
  • Potassium (K) : recommandé dans les cas de vitesse de sédimentation élevée lors d’inflammations.
  • Zinc (Zn) : favorise l’ostéogénèse (fabrication des os) et la multiplication des fibroblastes osseux.

oligotherapie-globale-articulations-POE-10-bioligo-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-bretagne - Copie

Reminéralisant à base d’Ortie (anciennement prêle)

Le POE n°13 de chez Bioligo avec les oligoéléments ci-après, préparation certifiée sans gluten :

  • Fluor (F) : catalyse la synthèse du collagène. Recommandé pour l’hyper-laxité ostéoligamentaire, les scolioses de l’enfance, le rachitisme et la consolidation des fractures.
  • Phosphore (P) : est un des composés principaux des os.
  • Iode (I) : équilibre les fonctions thyroïdiennes dont la calcitonine qui exerce une action primordiale sur la calcification, la croissance osseuse et la formation de cal (partie dure de l’os).
  • Soufre (S) : ses vertus sont reconnues et exploitées notamment par le thermalisme. Le soufre est également un constituant important des tissus conjonctifs en particulier du cartilage.
  • Calcium (Ca) : est un structurant des os sous forme de phosphates tricalciques.

oligotherapie-globale-remineralisation-POE-13-bioligo-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-bretagne

D’autres solutions ?…

Phytothérapie, gemmothérapie & compléments alimentaires pour renforcer les articulations…

En l’état des connaissances scientifiques actuelles, l’atome de silicium situé à l’intérieur du collagène, jouerait un rôle de « colle » pour les fibres individuelles du collagène.

Le collagène donne de la force et de la flexibilité aux tissus conjonctifs qui, à leur tour, apportent santé et bien-être à tous les organes du corps : du cerveau jusqu’à la peau et les os.

Avec le processus de vieillissement, l’organisme subit une forte décroissance de silicium : entre la fin d’adolescence et la fin de vie, la perte est estimée à 80%…

importance-silicium-organique-tissus-conjonctifs-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-bretagne-1

On comprend dès lors facilement, qu’une carence réelle ou induite en silicium, provoque ou aggrave une faiblesse du collagène se traduisant par un manque de flexibilité et de souplesse dans l’organisme entier…

Des alliances de plantes (prêle, ortie…) ou des macérats de bourgeons (gemmothérapie pour articulations), du silicium ainsi que de la chondroïtine & glucosamine sont très efficaces en prévention et en curatif pour renforcer tous les tissus conjonctifs et articulations…

complementaires-alimentaires-muscles-articulations-os-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-bretagne

Vieillir est un processus inéluctable. La maladie fait elle aussi partie de la vie. Cependant, chacun doit entretenir son corps et affûter son esprit en pleine conscience dès le plus jeune âge. Adopter le maximum d’atouts Santé (Connaissances et pratiques) et les appliquer au quotidien durablement (volonté)… Un beau challenge non ?

Connaissance de la Nature, connaissance de nous-même…

Notre corps est fait pour vivre une centaine d’années : les scientifiques le savent, c’est un propos que tient l’un d’entre-eux, le Professeur Henri Joyeux, dans ses interventions médiatisées. Pour s’en convaincre, il existe bien des îlots de centenaires sur notre belle planète : Okinawa, Crète

Certes, notre « espérance de vie » officielle rallonge chaque année car on vit plus longtemps qu’il y a quelques décennies… Mais vivons nous tous plus longtemps ET en bonne santé pour autant ?…

Ce qui devient bien évident désormais est que les multiples pollutions que nous subissons chaque jour accélèrent notre vieillissement. Malgré toutes nos certitudes, notre ignorance acceptée de la Nature en général couplée à l’ignorance de notre propre fonctionnement biologique y contribuent plus que largement…

Non, décidément : ouvrons nos yeux, nos oreilles et notre esprit car les rhumatismes, comme les cancers, le diabète de type 2 (lié aux mauvais sucres, aux mauvaises graisses) et les maladies dégénératives, ne sont pas non plus des fatalités…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre Harmonie… Naturellement !