Bleuet

plante medicinale bleuet Bleuet

Bleuet – Centaurea cyanus (astéracées)

Noms communs :

Ambiton
barbeau
blavelle
blavéole
blavette
bleu-bleu
casse-lunette,
centaurée des montagnes
chevalot cornaille
fleur de Zacharie (d’après Fournier)

Constituants chimiques principaux :

Centauréine, pigment bleu (cyanine), centaurine

Parties utilisées :

Fleurs
Plante
Graines

plante medicinale bleuet 2 Bleuet

Un peu d’histoire :

Dans l’antiquité le Bleuet soignait les yeux bleu et le Plantain les yeux foncés. Son nom lui vient du grec « kentaurion » car le centaure Chiron l’aurait utilisé pour soigner ses plaies après avoir été blessé par Hercule.

Son appellation « casse-lunette » lui a été donnée au XVIIe siècle, à l’époque où les apothicaires pilaient les fleurs de Bleuet avec de la rosée ou de l’eau de pluie pour préparer les eaux calmantes pour les yeux fragiles ou irrités. Plus qu’une thérapeutique l’eau de Bleuet est utilisée par les femmes depuis le Moyen-Age comme produit cosmétique, car elle a la propriété de faire briller les yeux et d’illuminer le regard.

Des propriétés « magiques » lui sont même conférée : le Bleuet a été utilisé depuis des milliers d’années pour favoriser l’amour pur et profond. On le mélangea avec d’autres plantes du même genre afin de créer un encens très puissant capable d’attirer à soi l’amour de sa vie.

Sans titre Bleuet

Description :

Le Bleuet est une plante bisannuelle qui fleurit de mai à septembre. Son odeur subtile exhale le pollen, et le miel sui sort de la ruche ! Enfin si saveur est douce et légère, l’attaque est piquante Il y a beaucoup de matière, cela remplit la bouche. Cette tisane est un peu sucré et rappelle le goût de miel. Elle laisse la langue un peu râpeuse, on y retrouve aussi le minéral. La couleur de la tisane de Bleuet est vert clair tirant sur le jaune pâle.

Culture et récolte :

Il ornait les champs de céréales avec le coquelicot et les marguerites, mais à notre époque où les herbicides sont roi, il disparaît peu à peu, le tri des semences contribue aussi à sa raréfaction. Les champs de blé ont perdus leur belle couleur bleutée.

Usage :

L’eau de bleuet est connue en soin de visage. Le bleuet jadis était utilisé pour soigner bon nombre de maladie plus ou moins graves.

De nos jours, son usage est plus limité : décongestionner les bronches, calmer la toux, stimuler la fonction urinaire (ce qui le fait utiliser contre les rhumatismes, œdème, goutte, lithiases rénales), mais on connaît surtout le Bleuet pour ses propriétés ophtalmiques contre les inflammations et les irritations des yeux.

Propriétés :

Antirhumatismale, Sédatif, Astringent, Diurétique, Expectorant, Stomachique, Laxatif

Indications :

Nervosité
Crises convulsive
Tachycardies
Tachyarythmie
Œdème
Rhumatisme
Goutte
Lithiases rénales

Usages externes :

Soins de peau
Pellicules
Stomatites
Conjonctivite
Blépharite
Orgelet
Gingivites
Stomatites

Infusions :

20 à 30 gr de fleurs de Bleuet dans un litre d’eau bouillante, infuser 10 min,
1 à 3 tasses par jours entre les repas contre les inflammations des seins, gouttes, rhumatismes.

3 gr de fleurs de Bleuet pour une tasse d’eau bouillante , infuser 10 min..
A prendre après les repas comme stomachique, dépuratif et diurétique.

80 à 100 gr de fleurs de Bleuet desséchées pour 1litre d’eau. Laisser infuser de 20 à 30 min, filtrer. Pour applications locales.

Décoction :

Mettre 10 gr de fleur de Bleuet dans un quart de litre d’eau, porter à ébullition et retirer aussitôt du feu, infuser 15 min.

A utiliser tiède en compresse ou bain d’yeux au moyen d’une œillère.
3 fois par jour jusqu’à guérison contre les conjonctivites, orgelet et toutes les inflammations des yeux et des paupières.

Poudre :

Les graines de Bleuet sont purgatives : 2 gr de graines de Bleuet en poudre dans une cuillère à soupe de miel, le matin à jeun. Pour un effet laxatif.
En cas d’ictère : 4 gr de graines en poudre dans du miel, pendant 4 jours de suite.

Bière :

Bière antirhumatismales : faire macérer pendant 8 à 15 jours, 25 gr de fleurs de Bleuet dans un litre de bière. Boire un verre avant les repas en cas de crise.
Continuer 10 à 15 jours de traitements.
contre les rhumatisme, goutte, coliques néphrétiques et rétention d’urine.

Cannelle

plante medicinale cannelle 2 Cannelle

Cannelle – Cinamomum zeylanicum (Lauracées)

Noms communs :
Cannelle de Ceylan,
Casse Odorante

Constituants chimiques principaux :

Huile essentielle, phénypropanoïdes

plante medicinale cannelle 1 Cannelle

Parties utilisées :

Ecorce

Un peu d’histoire :

La Cannelle commence à se démocratiser en Europe au XIIIe siècle car avant, elle était hors de prix. A cette même époque Kazwini écrivain arabe, écrit sur le commerce de cette épice.
Dès le XVIe siècle, les Portugais occupent l’île de Ceylan. Et elle devient le fer de lance du commerce portugais durant le siècle suivant.

Puis les Hollandais prennent le monopole de 1636 à 1796 en brûlant les excès pour maintenir le cours, enfin les Anglais prennent le marché en main. A la fin du XVIIIème siècle, elle est introduite à Java et aux Seychelles grâce au travaux de Pierre Poivre.

plante medicinale cannelle 3 Cannelle

Description :

le cannelier est un arbre dont la tige, droite, qui peut atteindre 8 à 10 mètres, est couverte d’une écorce grisâtre en dehors, rougeâtre en dedans. Les feuilles alternes, ou irrégulièrement opposées, courtement pétiolées, sont entière et coriaces. Les fleurs, blanc jaunâtre et petites, forment des panicules axillaires. Le fruit, à pulpe verdâtre, est ovoïde.

Culture et récolte de la cannelle :

La famille des canneliers est nombreuse, le principal et le meilleur vient du Sri Lanka (Ceylan) où il croit dans des espaces considérables. On en trouve aussi en Chine , à Madagascar, à Cayenne, aux Seychelles, etc…

Deux récoltes sont faites dans l’année. On coupe les rameaux de plus de trois ans, on les fend longitudinalement pour séparer l’écorce-la Cannelle– du bois, on la roule puis elle est mise à sécher au soleil.

Usage de la cannelle :

Une des rares épices qui ait une écorce, la Cannelle est une épice présente dans de nombreux desserts en Europe, mais est plutôt utilisée pour le salé en Asie (cinq épices chinois, etc.). Dans tous les cas, la Cannelle est une épice appréciée et qui a été pendant longtemps très chère : dans le nouveau testament, il est dit que la Cannelle est plus précieuse que l’or.

Aromate très employé, la Cannelle est digestive, antispasmodique tonique, excitante. Elle est rarement utilisée seule, mais avec son délicieux parfum, n’hésiter pas à l’associer avec d’autres plantes parfumées.

Utilisée pour parfumer diverses boissons, ainsi que dans les préparations toniques et excitantes pour prendre plaisir au jeu de l’amour.

En infusion contre les rhumes et la grippe : 3 tasses par jours.

Badiane

plante medicinale badiane 3 Badiane

Badiane

Noms communs :

Anis de la Chine
Anis vrai
Anis étoilé
Fenouil de Chine

Constituants chimiques principaux :

Huile essentielle (90 à 95 % d’Anéthol), tanin catéchique, des hydrates de carbone, de l’albumine, un résine et de nombreux acides organiques.

Parties utilisées :

Fruit

plante medicinale badiane 2 Badiane

Un peu d’histoire :

Le Badianier a été introduit en Europe au XVIIe siècle où il pousse dans des régions tempérées et moyennement froides.

Utilisé dès l’Antiquité pour ses vertus médicinales, très convoité depuis le Moyen Age. Marco Polo garda longtemps le secret de son origine (sud-est de la Chine – nord Vietnam), car il se vendait à prix d’or.

Il est connu et estimé en Chine depuis plus de onze siècles avant notre ère. Ses fruits étaient levés comme impôts sous la dynastie des Song (960-1279). Cavendish le rapporte des Philippines vers 1588. Jusqu’au XVIIe siècle, cette épice reste rare en Europe, seules quelques personnes en parlent (Charles de Lécluse 1601, Kaempfer 1690, …). Pomet note en 1694 que les Hollandais en parfument leur thé à l’exemple des Chinois.

A cette époque, la badiane arrive en Europe via la Russie comme Anis de Chine ou de Sibérie.

Description :

Le Badianier de Chine est un arbre de moyen de 3 à 5 mètre de hauteur. La tige, assez forte est rameuse, trapue couverte d’une écorce grisâtre. Les feuilles sont d’un jolis vert gai, rappelant celle du laurier, éparses ou réunies, persistante.

Le fruit est le résultat de la réunion de 8 à 12 coques assemblées en étoiles ; le péricarpe est coriace, il s’ouvre sur le bord interne et renferme une graine brune, arrondie et luisante. Il diffère beaucoup de l’anis vert, car il appartient à une autre famille botanique.

Il contient une huile à l’odeur aromatique et à la saveur plus prononcée que l’Anis vert, mais s’emploi dans les même proportion que cette dernière dans la fabrication de médicaments, de parfums et de confiseries.

Culture et récolte

La Badiane se trouve surtout en Chine, au Japon, en Inde, aux Philippines, où elle préfère les lieux humides.

Elle peut être cultivée en pleine terre dans le midi de la France. Il lui faut de la terre de bruyère mélangée à une terre plus plus franche. Elle est multipliée par semis, par bouture, ou marcottes faites avec les jeunes pousses. La récolte se pratique en choisissant les plus jolis fruits d’un beau marron. La meilleur qualité de fruits vient de Chine.

plante medicinale badiane Badiane

Usage :

La Badiane est l’objet d’une grande vénération chez les Chinois, qui en mangent après les repas, l’ajoute au thé ou au café.

Plus parfumée que l’Anis d’Europe, la Badiane est un bon carminatif , qui facilite la digestion, lutte contre l’aérophagie, les coliques gazeuses et les flatulences.

Actuellement, la Badiane est utilisée chaque fois qu’il est nécessaire de faciliter la digestion et de prévenir des ballonnements

Demandez bien à votre pharmacien ou herboriste de la Badiane de Chine. En Effet, la Badiane du Japon qui lui est parfois substituée peut s’avérer toxique dans certaine circonstances qui sont activement étudiées actuellement.

La Badiane ne doit être utilisée qu’à doses limités et jamais en cures très prolongées.
Entrecouper donc vos cures de périodes équivalentes sans en prendre ; par exemple : une semaine sans en prendre avant de recommencer une autre semaine.

Infusions :

Boire une tasse 10 à 15 min après chacun des principaux repas.

Décoction :

Mettre 10 gr de fleur de Bleuet dans un quart de litre d’eau, porter à ébullition et retirer aussitôt du feu, infuser 15 min.

A utiliser tiède en compresse ou bain d’yeux au moyen d’une œillère.
3 fois par jour jusqu’à guérison contre les conjonctivites, orgelet et toutes les inflammations des yeux et des paupières.