Animation / Conférence Keragwenn : qualité de l’eau domestique

Animation / Conférence Keragwenn : qualité de l’eau domestique

3ème animation thématique hier soir au Panier du Bien-être dans l’espace Ker@gwenn, et la 1ère assurée par Amélie et Gildas sur le thème de l’eau : sa composition, son cycle, sa distribution, la qualité et les mesures locales…

A voir absolument le reportage d’1h30 de Sophie Le Gall, réalisé pour l’émission Hors-Série de FR3 « Du poison dans l’eau du robinet » : http://www.youtube.com/watch?v=grMbMi_t5n8

L’eau étant essentielle à toute vie, nos besoins étant énormes, l’eau du robinet est néanmoins la solution durable… Si vous êtes équipés d’un système efficace de purification écologique et naturelle.

Nous vous laissons méditer sur le proverbe anglais suivant :
« Nous ne connaissons la valeur de l’eau que lorsque le puits est à sec »…

amelie gildas soiree eau Animation / Conférence Keragwenn : qualité de leau domestique

Systèmes de purification de l’eau du robinet

Purifier l’eau… Mais de manière écologique

Purification naturelle ecologique de l'eau

Purification de l’eau ? Avec charbon et argent !

Le charbon actif est réputé depuis longtemps pour sa capacité à capter les polluants. Tous les systèmes de filtration et de purification l’utilisent. Le charbon est utilisé également en pharmacopée pour absorber des toxiques notamment en cas d’empoisonnement.

charbon actif filtrant Systèmes de purification de leau du robinet

L’Argent : bactéricide puissant

L’argent est quant à lui connu depuis longtemps pour ses propriétés bactéricides. Dès l’antiquité, les romains stockaient l’eau dans les jarres d’argent. Plus récemment, Louis Pasteur a démontré scientifiquement les vertus bactéricides de l’argent.

Argent bactericide

Inconvénient des charbons actifs « classiques »

Les charbons actifs « classiques » sont donc tous traités aux sels d’argent pour éviter la prolifération de bactéries dans les filtres. Mais l’inconvénient des charbons classiques est double :

  • une grande portion des pores de charbon (appelés « pores piégeurs« ) où devraient être retenus les polluants sont « bouchés » par les sels d’argent.
  • l’argent, légèrement accroché en surface du charbon, est progressivement lessivé à chaque fois que l’eau est filtrée : il n’en reste plus,

filtre robinet carafe filtrante Systèmes de purification de leau du robinet

Systèmes existants pour « améliorer »

Filtre sous robinet, carafe filtrante : très bien mais il faut veiller à remplacer la cartouche très très régulièrement comme le préconise le constructeur sinon le filtre, ne contenant plus le bactéricide, ne sert qu’à… Polluer l’eau qui est servie, plus polluée que l’eau initiale. Autre inconvénient, le mécanisme ne concerne qu’un seul point de consommation et pas toute la maison…

adoucisseur eau domestique Systèmes de purification de leau du robinet

Systèmes existants pour contrer le calcaire pas pour purifier…

Adoucisseur : mécanisme pour lutter contre le calcaire véritable fléau pour la peau et les appareils ménagers dans certaines régions (Haute-Normandie et en montagne principalement), il est cependant aberrant d’adopter de tels systèmes dans les régions non calcaires (comme en Bretagne par exemple), commercialisés et vendus abusivement…

Il faut savoir que l’eau adoucie est impropre à la consommation humaine : l’article R. 1321-55 du Code de la Santé Publique spécifie que l’installation d’adoucisseurs ne doit concerner qu’une partie de l’installation, de telle sorte que le consommateur final puisse disposer d’une eau froide non soumise à ce traitement complémentaire…

osmoseur eau domestique Systèmes de purification de leau du robinet

Systèmes existants pour purifier

Osmoseur : mécanisme très répandu et très efficace, cependant peu écologique car il nécessite de l’électricité et en moyenne pour 1 litre d’eau produite, il faut 3 à 4 litres d’eau…

Inversement à l’adoucisseur, ce n’est que l’eau de boisson qui est traitée. L’électroménager est délaissé ainsi que l’eau avec laquelle vous vous toilettez. Il faut savoir que la quantité de Chlore inhalé durant une douche est plus importante que celle que l’on ingère…

Critères d’une solution efficace pour purifier et dynamiser l’eau

Pour que cette eau purifiée soit également une eau vivante, il faut qu’elle soit également brassée avant d’être délivrée…

Un tel système intégré doit être :

  • écologique c’est-à-dire sans énergie ni consommation d’eau supplémentaire,
  • durable c’est-à-dire sans changement régulier de mécanisme filtrant et purifiant,
  • global c’est-à-dire pour toute l’habitation (immeuble, maison, appartement) donc incluant tous les points de consommation (robinets, douches, baignoires, spas, etc…).

La purification de l’eau domestique

L’eau, cette origine, cette mémoire…

Légende de la licorne fabuleuse

La légende nous raconte que la corne de la licorne, pureté sublimée, pouvait séparer les eaux polluées, déceler les impuretés et les poisons et purifier les points d’eaux infestés par les vermines et serpents.

licorne purificatrice La purification de leau domestique

Potabilisation et distribution de l’eau domestique

En France, l’origine des réseaux de distribution date de Napoléon III. Au début du siècle dernier, peu de villes disposaient de réseaux d’eau potable : aller chercher l’eau à la source ou au puits, laver son linge au lavoir, toutes ces corvées faisaient partie des tâches quotidiennes, jusqu’à la seconde guerre mondiale.

traitement distribution eau La purification de leau domestique

Le réseau actuel hyper-étendu ( 906.000 kilomètres de conduites ) qui ne peut être totalement et rapidement rénové est encore beaucoup à base de plomb.

Malgré les efforts de rénovation, il faut savoir que le volume perdu par les fuites est estimé à 22 % du volume distribué…

En Europe, les réseaux et infrastructures de distribution font voyager l’eau en moyenne de 5 à 20 km.

Le chlore est la seule solution fiable utilisée à ce jour afin de détruire les micro-organismes présents dans l’eau prélevée. Le chlore rend potable l’eau prélevée dans la nature et protège également l’eau traitée de tout risque de contamination durant son voyage dans les canalisations jusqu’au point de consommation, c’est-à-dire jusqu’à vos robinets.

chlore La purification de leau domestique

Chlore en sur-dosage

Cependant, selon la qualité des réseaux de distribution (ancienneté et matériaux utilisés) et le moment dans l’année (l’été notamment), pour éviter toute prolifération de bactéries, la tendance est au sur-chlorage.

Problème pour notre organisme : ce chlore est non seulement absorbé par le lavage et la cuisson des aliments mais également par les pores de notre peau lors de nos toilettes corporelles : lors de douches chaudes, la chaleur, par la dilatation des pores, aggrave le phénomène d’absorption…

somniferes2 La purification de leau domestique

Pourquoi purifier notre eau domestique ?

Parce que l’eau est une source intarissable de bienfaits (minéraux, oligo-éléments), parce que les stations d’épuration ne sont pas conçues pour filtrer les métaux lourds (plomb, mercure, aluminium…) ni les produits chimiques qui n’étaient pas censés s’y trouver (résidus médicamenteux, nitrates, pesticides…), il est préférable désormais de purifier l’eau directement au point de consommation.

pollution eau medias La purification de leau domestique

De sombres révélations sur l’eau domestique ?

De plus en plus nombreuses enquêtes des médias révèlent des informations inquiétantes, notamment le reportage « Du poison dans l’eau du robinet » mené par la journaliste d’investigation Sophie Le Gall, produite par « Ligne de mire » avec la participation de France Télévision et diffusée sur France 3 le 17 mai 2010, selon les régions, les eaux domestiques présentent des teneurs plus ou moins importantes en :

  • Parasites, bactéries et virus.
  • Métaux lourds (plomb, cuivre, aluminium) et radioactivité (radon).
  • Nitrates, pesticides, herbicides des substances toxiques pour certains organes (foie) et neurotoxiques c’est-à-dire pouvant causer des lésions importantes du système nerveux central.
  • Substances chimiques comme le Bisphénol A et résidus médicamenteux tel oestradiol pouvant provoquer des dérèglements hormonaux.
  • Chlore et ses composés organiques notamment le trichlorométhane qui peut entrainer des lésions nerveuses et des dysfonctionnements métaboliques

Dérogations

Dans de nombreuses régions, l’eau captée et traitée est tellement hors norme, la pollution est telle que les autorités obtiennent des dérogations de plusieurs années afin de se mettre en conformité leur réseau : durant ce temps, l’eau est tout de même consommée par la population locale…

carte derogations 2013 eau potable france La purification de leau domestique

Consom’agir !

Pour toutes ces raisons, en toute connaissance et conscience, pour la Santé des siens, il est préférable d’adopter une solution qui garantit une eau potable et vivante…

La problématique de l’eau

Eau, source de vie et… de dangers !

« Nous buvons 80% de nos maladies… » évoquait déjà Louis Pasteur au milieu du 19ème siècle.

louis pasteur germes maladies La problématique de leau

Eau, virus et bactéries

L’eau que nous buvons ainsi que la nourriture que nous ingérons ont une incidence prépondérante sur notre Santé et notre Bien-être.

Dans le monde d’aujourd’hui, sans compter que 50% de la population mondiale n’a pas accès à une eau potable, il faut savoir que cette précieuse ressource naturelle n’est pas toujours associée à la Vie :

  • 1,9 milliard de personnes n’ont d’autre choix que de boire une eau dangereuse,
  • 3,6 millions de personnes meurent chaque année de maladies hydriques (choléra, typhoïde) ou liées à un environnement insalubre (paludisme, fièvre noire…),
  • 3 millions d’entre elles sont âgées de moins de 15 ans,
  • 1,5 million d’enfants de moins de cinq ans meurent de simples maladies diarrhéiques.

eau de source La problématique de leau

D’où nous vient l’eau que nous consommons ?

Captée dans les nappes souterraines et les rivières, maintenue dans de grandes réserves d’eau ou des barrages, l’eau naturelle n’est cependant pas potable. Elle doit subir différents traitements durant son long chemin avant d’être consommée.

cascade eau naturelle1 La problématique de leau

Eau, produit vivant…

L’eau est un produit vivant d’une puissance fantastique. Son goût et son aspect varient en fonction des minéraux et des éléments biologiques (terre, algues, feuilles, etc.) rencontrés lors de son trajet dans le milieu naturel.

eau du robinet La problématique de leau

Altération des qualités de l’eau…

L’odeur de l’eau et la saveur de l’eau peuvent également être altérées par les processus de traitement et de distribution. Mais c’est surtout sa composition qui peut provoquer des réactions de l’organisme (allergies, altérations de la peau et des cheveux… ) et rendre inopérants nos appareils ménagers (machines à laver, lave-vaisselle, fers-à-repasser…).

qualite eau potable surveillee La problématique de leau

Qualité de l’eau sous surveillance

L’eau répond à des normes décidées par les autorités de Santé publique. Les Agences Régionales de Santé (ARS) ainsi que les compagnies des eaux (Véolia ex-Suez, Lyonnaise des Eaux, SAUR) assurent la surveillance de la qualité de l’eau de votre commune.

Ces résultats sont calculés sur l’ensemble du contrat de délégation de service public auquel votre commune est rattachée, contrat qui peut rassembler plusieurs sites de production pouvant avoir des qualités d’eau différentes.

analyses officielles qualite eau La problématique de leau

Surveillance régulière… Mais surveillance restreinte

Les indicateurs retenus portent à la fois sur les caractéristiques physico-chimiques (couleur, odeur, saveur,…) et microbiologiques de l’eau. De réguliers contrôles sanitaires sont réalisés lors des captages, dans les stations de traitement, ainsi que dans les équipements de production et de distribution portant sur 54 paramètres. L’eau du robinet est ainsi le produit alimentaire le plus contrôlé en France.

Les avancées techniques permettent aujourd’hui de repérer des polluants émergents et micropolluants qui n’étaient autrefois pas décelables. Il s’agit pour la plupart, de résidus de médicaments issus des rejets humains et animaux ou de déchets d’hydrocarbures et de plastiques

La potabilité est définie par l’Union Européenne et l’OMS portant, depuis 1980, sur 63 paramètres. Certains d’entre-eux ont été revus à la baisse (nitrate, plomb…) et une vingtaine disparaitront des normes. Début 2012, le niveau de tolérance aux pesticides a été multiplié par 5…

Plus de 3.000 polluants sont aujourd’hui répertoriés : rechercher tous les polluants est pratiquement impossible !

Plus de 900 molécules agricoles sont homologuées… Ce qui explique que les résultats officiels des analyses sont quasiment toujours les mêmes : eau conforme… Par rapport aux paramètres considérés !

agriculture intensive rejets industriels La problématique de leau

La nature polluée chimiquement depuis des décennies

Avec l’industrialisation et la pollution croissantes (nitrates, herbicides, pesticides, médicaments, hormones,…), la qualité de l’eau potable ne cesse de diminuer. En France, la mauvaise qualité de l’eau est générale et les rivières sont très dégradées :

  • 90 % des rivières contaminées par les pesticides, l’eau de pluie aussi…,
  • 50 % des rivières, lacs et nappes d’eau souterraines n’atteindront pas le bon état écologique en 2015,
  • 20% des espèces de poissons d’eau douce du territoire métropolitain menacées de disparition…,

traitements chimiques agricoles 3 La problématique de leau

Cultures intensives depuis les années 1960

L’agriculture intensive est née après la guerre de 1939-1945 et s’est intensifiée dans les « trente glorieuses » afin de nourrir la population française. Grande utilisatrice d’herbicides et d’engrais chimiques, cette agriculture est désignée comme la plus forte pollueuse :

  • 90 % des pesticides proviennent de l’agriculture soit près de 80.000 tonnes chaque année,
  • 550.000 tonnes d’azote excédentaire par an arrive à la mer dont 75 % venant de l’agriculture, provoquant le phénomène bien controversé des marées d’algues vertes en Bretagne…

eau precieuse ressource La problématique de leau

Gaspillage dramatique

Le 21ème siècle étant celui de l’abondance et des gâchis, de la sur-production et de son pendant l’hyper-consommation, il est temps de réévaluer nos besoins et de réduire les conséquences de nos activités sur l’eau et les milieux aquatiques afin d’évoluer vers une société plus juste et durable :

  • 20 % de l’eau prélevée dans le milieu naturel est gaspillée,
  • 20 à 40 départements sont contraints de réduire leur consommation d’eau chaque année,
  • 60 000 barrages et seuils sur les rivières françaises, dont 80 % n’ont aucun usage économique avéré.

eau en bouteille La problématique de leau

.. Eau en bouteille alors ?

L’eau du robinet ne donnant pas satisfaction (surtout par le goût qui est désormais très suivi Cf. Observatoire sur l’eau), beaucoup d’entre-nous se sont alors rués sur les eaux dites naturelles en bouteille plastique… Qui est loin d’être meilleure pour la Santé, qui est nettement plus encombrante et, qui de plus, coûte beaucoup plus cher :

  • en moyenne 100 fois plus chère que l’eau du robinet,
  • 975 fois plus d’impact sur l’effet de serre de la bouteille plastique à usage unique,
  • Seulement 50% des bouteilles plastiques recyclées,
  • Plus de 150.000 tonnes emballages / an,
  • 300 km parcourus en moyenne par bouteille,
  • osmose plastique-eau surtout si chaleur et lumière,

consommation eau bouteilles La problématique de leau

Alternatives écologiques et naturelles

Cependant, à grand renfort de publicité, sa consommation ne cesse d’augmenter ! Fort heureusement, des alternatives écologiques et naturelles existent : elles se basent sur l’eau domestique

Vitalité & Eau

L’eau, source de la Vie. L’eau, source de Vie

planete bleue hydrosphere Vitalité & Eau

L’eau : quelle présence !

La vie est apparue au fond des océans il y a plus de 3,5 milliards d’années. Elle n’est devenue terrestre que 3 milliards d’années plus tard. L’eau qui représente 72% de la surface du globe, est essentielle à toute vie sur notre chère et belle Terre : vie végétale, vie animale et vie humaine.

L’eau sa présence, ses actions !

Nous parlons d’ailleurs de planète bleue, les scientifiques parlent d’hydrosphère. L’eau est également contenue à diverses profondeurs de la Terre et à toutes températures. Là aussi, elle joue un rôle majeur : elle modèle les reliefs, participe à la tectonique des plaques (mouvement et frottement des croûtes terrestres), alimente et transforme les magmas, façonne les roches, rend possible l’exploitation de la géothermie…

eau planete terre hydrosphere Vitalité & Eau

Eau salée ou douce mais vitale

Les 97,2% de cette eau planétaire proviennent des océans et mers et sont par conséquent salés. L’eau douce, quant à elle ne représentant que 2,8% du volume, est essentiellement stockée dans les glaciers. L’eau douce terrestre (lacs, plans d’eau, rivières…) ne représente que 0,7 % du volume total d’eau sur terre…

deviation fleuve geostrategie Vitalité & Eau

Eau si vitale qu’elle est devenue un enjeu politique

Cette très précieuse ressource en eau est très inégalement répartie. 9 pays concentrent à eux-seuls 60% de l’eau douce disponible : Brésil, Canada, Chine, Colombie, République Démocratique du Congo, Etats-Unis, Inde, Indonésie et Russie… Cette eau si vitale qu’elle en devient un véritable enjeu géo-stratégique : déviation de fleuves (Chine, Ethiopie,…), construction d’immenses réserves artificielles, etc…

eau aristote cavendish priestley Vitalité & Eau

Histoire d’eau…

Pour Aristote (384-322 av. J.C.), l’eau avec le feu, la terre et l’air, fait partie des quatre éléments de la réalité universelle occidentale. A la même époque, Démocrite (460-370 av. J.C.) pense au contraire que la matière a une nature corpusculaire (le mot atome vient du grec atomos qui signifie indivisible). Mais, à la fin du 18ème siècle seulement, en 1766, le physicien anglais Cavendish démontre que l’eau est formée d’hydrogène. Puis, en 1774, Joseph Priestley découvre l’oxygène.

molecule eau atomes Vitalité & Eau

Qu’est ce que l’eau ?

Après tout un historique de recherches, l’eau est donc composée d’un atome Oxygène et de deux atomes d’hydrogène et cette composition complexe lui confère des propriétés multiples et exceptionnelles.

Cette molécule d’eau, sous l’action conjuguée de la chaleur et de la pression atmosphérique, peut prendre 3 états différents, passant de l’un à l’autre :

  • Liquide : état le plus représentatif,
  • Solide : neige, glaçon, glace,
  • Vapeur (gaz) : évaporation.

Notre utilisation de l’eau

L’eau répond à nos besoins physiologiques (boisson, cuisine…) et nos besoins sanitaires (toilettes corporelles, nettoyage foyers,… ) : la cuisine concentre seulement 8% de notre consommation domestique d’eau, le plus gros volume étant consacrée à notre hygiène avec force laxisme et grand gaspillage

repartition consommation eau France Vitalité & Eau

Besoins collectifs d’eau

En dehors de notre consommation personnelle, nous sommes directement ou indirectement à l’origine d’un certain nombre d’utilisations collectives d’eau. Ces usages collectifs concernent essentiellement les services publics (communes, administrations, écoles, hôpitaux…) et le secteur privé (bureaux, fleuristes, supermarchés…).

Quelques chiffres clés vous donneront meilleure connaissance de nos besoins modernes :

Ecole : 20 litres/élève/jour,
Centre de vacances : 100 litres /jour/personne,
Équipement sportif : 25 à 35 litres / entrée,
Stade (équipements vestiaires et douches + arrosage) : 3 000 m3 / an,
Nettoyage des marchés : 5 litres / m2/ jour de marché,
Lavage des caniveaux : 25 litres / mètre linéaire / jour de nettoyage,
Maison de repos ou retraite : 100 à 250 litres / lit / jour,
Hôpital, clinique : 300 litres / lit / jour,
Centre de vacances : 100 litres / jour / personne,
Camping : 140 à 200 litres / jour / personne,
Restauration collective : 10 à 20 litres par jour et par repas préparé,
Un employé utilise directement ou indirectement 10 à 30 litres d’eau par jour.

arrosage agricole Vitalité & Eau

Eau & activité économique…

L’eau est aussi un élément indispensable à toute activité économique directe (agriculture, industrie, restauration, artisanat,…) ou indirecte (bureaux, tourisme). L’agriculture représente à elle seule 70% des prélèvements en eau. En 50 ans, la surface des terres irriguées a doublé et la quantité d’eau utilisée par l’agriculture a triplé. Cette évolution est principalement due à la progression démographique mondiale qui est passée de 2,5 milliards d’habitants après la seconde guerre mondiale à 7 milliards actuellement. L’industrie arrive nettement derrière avec ses 22%…

En moyenne, la France consomme 137 litres d’eau par jour par habitant (0.137 m3). Au bout d’une année, cela représente la capacité d’environ 2.5 camions-citernes de 20000 litres chacun !

Eau essentielle et vitale

eau-source
Eau de surface

Composée d’Oxygène et d’Hydrogène, l’eau est essentielle à toute vie terrestre qu’elle soit humaine, animale ou végétale.

Notre chère planète terre est d’ailleurs composée à 72% d’eau : c’est pour cette raison qu’on la nomme la planète bleue

L’eau est à 97,2% salée, nous la trouvons dans les mers et océans.  L’eau douce, quant à elle, représente à peine 3% et est principalement stockée dans les glaces des pôles en artique et en antartique, dans les glaciers et les lacs.

Notre eau répond tout à la fois à nos besoins physiologiques et sanitaires, nos besoins collectifs (écoles, hôpitaux, restaurants,…) et industriels. L’eau est un élément indispensable directement ou indirectement à toute notre activité économique.

En usage domestique, seul 7% de l’eau que nous consommons est utilisée pour notre alimentation et c’est surtout notre hygiène et commodités qui emploient le plus gros volume de l’eau utilisée :

repartition-consommation-eau-France
(Source: le centre d’information sur l’eau, www.cieau.com)