L’aluminium : un neurotoxique de notre quotidien

danger aluminium neurotoxique Laluminium : un neurotoxique de notre quotidien

L’aluminium, un poison du quotidien

De notre alimentation (conservateurs, ustensiles de cuisine, blanchiment farines…) aux cosmétiques (déodorants, antitranspirants, dentifrices…) en passant par nos emballages (canettes, barquettes agroalimentaires…), nos médicaments et nos vaccins, nous sommes tous et tous les jours exposés à la toxicité de ce métal rendu omniprésent par nos industriels…

Sa toxicité est prouvée par de nombreuses études scientifiques, notamment Canadiennes, qui font le rapprochement entre l’augmentation des cas d’Alzheimer car ce métal est un neurotoxique réputé (troubles du langage, troubles moteur, encéphalopathies…).

« Des chercheurs ont d’ailleurs montré que le risque de développer
cette maladie (Alzheimer ndlr) était multiplié par 2 dans les communes où les concentrations de ce métal dans l’eau du robinet étaient supérieures à 100 microgrammes par litre (µg/l) soit 2 fois moins que la norme qui est de 200 µg/l ». Or, Paris est l’une des seules villes françaises à avoir remplacé l’aluminium par du chlorure ferrique, sans danger pour la Santé (revoir également le document de FR3 « Du poison dans l’eau du robinet » sur Youtube pour s’en convaincre).

« Une étude Suisse a d’ailleurs montré la dangerosité des sels d’aluminium sur les cellules mammaires. Pour cela, les chercheurs ont exposé des cellules mammaires humaines saines à des doses de sels d’aluminium de 1.500 à 100.000 fois inférieures à celles présentes dans les déodorants classiques. Résultats ? Ces sels entraineraient un comportement anormal qui correspond aux premières phases de transformation maligne des cellules… »

Tout ceci étant prouvé par les scientifiques et donc bien connu des autorités sanitaires : le fameux principe de précaution ne semble pourtant pas s’appliquer…

… Cela ne vous rappelle t’il pas le cas de l’Amiante ?
Une bonne raison de devenir Consom’Acteur !

2 réflexions au sujet de « L’aluminium : un neurotoxique de notre quotidien »

    1. Vous parlez des réseaux curry (Fer), hartman (cuivre) et des points géo-pathogènes ? Vous êtes surtout plus qualifié que nous pour en parler. Dites nous tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *