Archives par mot-clé : santé

Fête de la Terre ce mercredi 22 avril 2020

« Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants. » citation universelle

Fête de la Terre

22 avril 2020 : cinquantenaire de la fête de la Terre

Qui d’entre-nous connait cette fête de la Terre ? Fête des mères et des grand-mères, oui… Mais fête de la Terre ?

Pourtant, cette merveilleuse Terre qui nous porte et nous supporte est par ailleurs appelée affectueusement :

  • Terre-mère,
  • Dana,
  • Gaïa,
  • Pacha-Mama,

En cette période d’incertitudes pour nous comme jamais, avec tant de déchêts et de souillures sur et en elle (dont nous sommes…), cette noble Terre doit bien soupirer… Comme une mère qui voit ses enfants se dévoyer et dégénérer en loques humaines, en zombies, en sinistres guerriers voire en cyniques voyous…

Respectons la Terre !

Dans l’épisode que nous traversons, il nous parait important de nous rappeler à chacun la journée de la Terre, l’anniversaire de sa fête car, en très résumé : sans elle… Point de salut !

La respecter, ce qui serait la moindre des choses pour nous autres, peuples dits civilisés, c’est déjà nous respecter nous-mêmes…

Cette journée mondiale de la Terre est à l’inspiration du sénateur démocrate américain Gaylord Nelson (1916-2005), qui en 1970, encouragea les étudiants à développer des projets de sensibilisation à l’environnement dans leurs communautés.

En cette période actuelle de transition, nous pensons que cet anniversaire peut être l’occasion unique d’Agir dans l’Amour pour cette magnifique planète qui nous nourrit si généreusement.

Quelle Terre laissons nous à nos enfants ?

Des sols épuisés, des rivières empoisonnées, des mers polluées, de l’air contaminé, des éco-systèmes ruinés, le climat déréglé, une dégénérescence profonde et programmée par nous-mêmes

Est-ce cela que nous avons reçu nous-mêmes de nos aieux ?…

Il est grand temps d’Agir, d’Agir à notre échelle certes, mais Agir en prenant Conscience de l’importance de cette planète Terre, notre Environnement, source de Vie, source de notre Vitalité

Une pollution qui impacte tout le vivant

De plus en plus de maladies nouvelles et dégénératives, de plus en plus de malades, de plus en plus de jeunes… L’humain a oublié qu’il faisait partie de la chaîne terrestre !

80% de nos pathologies viendraient de pollutions environnementales, les « maladies environnementales » longtemps niées et raillées par les instances médicales malgré les nombreuses alertes scientifiques du monde entier… Qui continuent d’ailleurs sur d’autres dramatiques dangers volontairement sous-estimés (WIFI, Linky, 4G, 5G, etc.). Une équation pourtant des plus simples :

Environnement souillé = être humain pollué

… Comment pourrait-il en être autrement ?

Fête de la Terre, pandémie…

Qu’en pensent les enfant ?

Vous êtes nombreux à nous faire part de la Joie qu’apporte vos enfants en cette période. Quel Bonheur !

Ces petits êtres avec leur innocence peuvent nous aider à nourrir nos réflexions

Nous vous invitons à proposer à vos adolescents, enfants, petit-enfants de dessiner et ou d’écrire :

  • ce qu’ils ressentent en cette période,
  • ce qu’ils souhaitent et imaginent pour l’Avenir,
  • leur vision de la Terre d’aujourd’hui, pour demain,

En hommage à la Terre, comme promis dans notre dernière lettre d’information, nous publieons ci-après, dans leur intégralité, sans aucune rectification, toutes leurs oeuvres !

Paroles, dessins des enfants de la Terre…

Nous vous laissons découvrir celles que nous avons déjà reçues…



Intégralité du texte d’Ewen, 12 ans 1/2

En cette période de confinement, je ressens à la fois de la tristesse
envers les personnes atteintes du virus COVID-19 et leurs familles,
je ressens également de l’admiration envers les soignants qui
destinent leurs vies actuelles aux contaminés qui ont besoin d’eux…
Cependant, je trouve aussi que cette période ressoude les familles.
Personnellement, je vis plutôt bien cette période malgré le fait que
je pense souvent aux familles de malades et que cela m’attriste. Je
pense qu’à l’avenir, il faudra longtemps avant que nos vies ne
redeviennent comme avant. En effet, une grande partie de la
population est vraiment effrayée par le virus. D’ailleurs, j’en fais
partie. Il faudra longtemps aux gens pour ressortir comme avant,
même après le déconfinement. A l’avenir, j’aimerais que nous
retrouvions un rythme de vie normal, que le réchauffement
climatique ne progresse pas et que les richesses planétaires soient
équitablement réparties autour du monde ! Malheureusement, tout
cela est impossible. Je pense que dans le futur, la Terre sera
presque totalement recouverte par les flots, le réchauffement
climatique sera au-delà de tout ce que l’on aurait pu croire. Mais
malgré tout ce qui peut arriver par la suite, il faut rester positif
tout en préservant la planète !



Intégralité du texte d’Ellora-Marie, 9 ans

Je pense que le confinement est vécu de façon différente
suivant les personnes. ​Il est important que les gens n’attrappent
pas le Covid 19 pour ne pas avoir de difficultés à respirer et ne
surtout pas l’avoir quand nous avons déjà des problèmes de
santé.​ Ce qui me rend triste, c’est que mes amis me manquent
mais heureusement mon institutrice a crée un site pour
communiquer avec les élèves et prof, de l’école. ​Par contre je
trouve que ce qui est bien c’est que ça rapprochent certaines
familles dont la mienne !!!! Il peut certainement rapprocher des
familles qui hors confinement ne se voient pas beaucoup.
Je trouve par rapport a la terre que dans l’avenir j’aimerais
moins de pollution et plus de gens aimables.​ J’imagine un
monde sans maladie contagieuse pour que les aides-soignants
arrêtent de donner leur vies pour les autres et pensent a les
leurs.​ Je pense aussi que à force de donner de l’espoir au gens
en leur disant que il faut sauver la planète cela les aidera a se
dire que la planète a besoins d’eux pour devenir une belle
planète.​ ​Je pense aussi que les villes seraient
moins polluées si les gens allaient chez leur
docteur, boulanger, pharmacienne etc à vélo, cela les aiderait a
rester en bonne santé.​ Je pense qu’il faudrait crée d’autres
véhicules sans moteurs pour en ville pouvoir partir par exemple
au travail ou à la crèche a l’école pour emmener ses enfants
avec des petits sièges derrière si besoins.



Dessin de Lila 5 ans & Nehemie 13 ans

Un dessin à 4 mains, une oeuvre collective, représentant leur envie de retrouver la plage, la mer et ses plaisirs…


… Prochains à venir ?

Chère Mère-Terre…

Pour le Bien de Tous

Gravons en nous cette sagesse amérindienne :

« Quand le dernier arbre sera abattu,
la dernière rivière empoisonnée,
le dernier poisson capturé,
alors seulement
l’homme blanc s’apercevra que l’argent ne se mange pas
»…

… Depuis cette prophétie, l’homme blanc a donné envie hélas à beaucoup d’autres de le suivre… Voilà où nous en sommes !

Ce qui était loin d’être une évidence il y a peu, l’est aujourd’hui devenu : nous sommes tous bel et bien interdépendants

Alors pourquoi ne pas interagir vers des buts nobles, vertueux, lumineux ?…

Coronavirus : règles naturelles à appliquer

« Ne faites jamais rien contre votre Conscience, même si l’état vous le demande» Albert Einstein (1879-1955)

Contrer le Coronavirus

Limiter la promiscuité

Selon les autorités sanitaires américaines (CDC) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : «les principaux symptômes demeurent la fièvre, la toux, la sensation d’essoufflement et des difficultés respiratoires.».

Par le confinement général, nos autorités sanitaires ont opté une des 2 solutions connues pour contenir la propagation du coronavirus extrêmement contagieux et très dangereux pour les personnes présentant des comorbidités (insuffisance cardio-vasculaire ou respiratoire, traitements avec cortizone, diabétes, obèsité…).

Ce covid-19 n’est cependant pas dangereux pour les personnes en « bonne santé ».

Les historiens nous apporteront bien des révélations sur la période que nous traversons. De nombreux médecins s’étonnent des incohérences (la plus grave: protections manquantes pour les soignants…) dans toutes les mesures prises (confinement mais élections, absence de tests de la population mais confinement et blocage général)…

… Et ailleurs ?

Sachez que d’autres pays en Asie et en Europe (Taiwan, Corée du Sud, Suède & Pays-Bas…) ont adopté la 2ème solution sans pour autant obtenir une flambée de la propagation : pas de confinement général mais des tests pour détecter les personnes contaminées, des traitements intégratifs (Vit. C en intra-veineux…) sans a-priori et des protections pour limiter la contagion.

Ces pays ont une tout autre approche de la politique de Santé publique qui tend à une plus forte responsabilisation de leur population bien avant la période de crise, par une incitation à protéger les autres tout en se protégeant soi-même.

Le Bien commun avant tout mais pas dans le même sens…

Protéger le bien commun en se considérant comme petite partie d’un Grand Tout : ainsi en Asie, en temps normal, porter le masque signifie que l’on est malade et que l’on ne veut pas contaminer les voisins.

En occident, aucune personne ne porte un masque quand elle est enrhumée ou grippée. Ce n’est pas une habitude et porter un masque est déjà suspect, un signe de faiblesse… Et quand on le fait, c’est vraiment pour se protéger soi (période actuelle) pas les autres…

Assistanat bien confortable…

Dans un assistanat médical où tout est délégué aux milieux médicaux et pharmaceutiques, au mépris des fondamentaux – notre Prévention élémentaire -, notre population française est mal-éduquée, mal-informée et surtout désinformée… Sans doute aussi parce qu’elle le veut bien !

En souffrance chronique, elle attend systématiquement un nouveau remède, un nouveau vaccin à chaque nouvelle apparition de virus… Oubliant que, antérieurs sur cette Terre à nous autres humains, les virus évoluent, se développent, s’adaptent et mutent en permanence pour survivre… Comme nous autres finalement !

Une attitude individuelle qui ne peut pas continuer impunément, comme le signale fort justement le Dr Jacques Labescat : « si on persiste dans le mode de santé qui nous est imposé, la lutte contre les virus est une bataille perdue d’avance, ils seront toujours en avance sur nous ayant muté, avant que nous ayons trouvé une parade.».

En plus d’articles très intéressants, vous trouverez sur son site « Se soigner par les Plantes » son protocole anti-coronavirus.

Notre Hygiène physique élémentaire

Ce coronavirus se transmet essentiellement par les mains (à 80%) et les postillons avant de gagner son tropisme : les voies respiratoires basses (bronches, bronchioles, alvéoles pulmonaires) d’où la nécessité des gants et des masques, tout au moins pour le personnel soignant !

Les consignes élémentaires d’hygiène physique sont déjà très bien communiquées par les autorités sanitaires et les médias, il faut les appliquer :

  • Lavez-vous fréquemment les mains avec de l’eau, du savon, un gel hydro-alcoolique.
  • Éternuez ou toussez dans votre coude.
  • Etc.

Renforcer notre immunité

Un Système Immunitaire fort est capable de faire face à toutes les situations qui se présentent. Naturellement, il est redoutablement doté d’outils biochimiques pour détecter, identifier, cerner, assaillir et expulser manu-militari les intrus que sont les corps étrangers (bactéries pathogènes, microbes, virus…).

Encore faut-il que nos moyens de défense soient pleinement opérationnels quand les attaques ont lieu !

Hygiène de Vie, alimentation, micro-nutriments essentiels

Notre hygiène de Vie et notre Vitalité doivent être au rendez-vous pour l’y aider, soutenues par une complémentation alimentaire efficace et orientée vers :

  • des vitamines : A, C, D, E et K.
  • des minéraux : magnésium (Mg),
  • des oligo-éléments unitaires (zinc, Sélénium) ou en association (Cuivre-Or-Argent)…
  • des acides aminés essentiels : glutathion.
  • des neuro-transmetteurs : mélatonine, NAC.

qui ne sont alors que des béquilles temporaires afin d’aider à relancer certaines fonctions de notre organisme, l’essentiel étant apporté par notre Alimentation.

Nos amies les plantes

Phytotherapie-Plantes-harmonie-vitalite-naturelle-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere

Par la phytothérapie, sous différentes formes, les plantes sont nos alliés pour pallier les carences et déficits ou apporter d’autres principes actifs :

  • des plantes détoxifiantes pour aider à ouvrir nos émonctoires : pissenlit, chardon-marie, artichaut, radis-noir, boldo…
  • du Thym : nous désinfecter, spécialement les voies respiratoires,
  • de l’Echinaccée (racines + parties aériennes) : renforce notre potentiel immunitaire,
  • des Huiles Essentielles anti-virales (ravintsara, tea-tree, niaouli, cajeput, laurier noble, cannelle de Ceylan…) et à vertu respiratoire (eucalyptus, pin),
  • de l’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) pour renforcer notre immunité,

Stimuler-Immunite-Extrait-pepins-pamplemousse-boutique-produits-conseils-naturels-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere

Nos amies les abeilles

Les produits de la ruche et des abeilles, l’apithérapie, nous procure d’excellents apports tant pour l’Immunité que pour l’Energie :

  • Propolis : désinfectant naturel d’une puissance incroyable sous toutes ses formes (liquide, poudre, pâte à mâcher),
  • Miel : aseptisant et cicatrisant extraordinaire,
  • Gelée royale : stimulant énergétique et revitalisant,
  • Pollen : reminéralisant & revitalisant exceptionnel.

Apitherapie-produits-ruche-Propolis-Miels-Pollen-frais-Gele-royale-vitalite-propolia-aristee-alveolys-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere

Chaleur contre virus

Les virus n’aiment vraiment pas la chaleur. Le covid-19 « ne résiste pas à la chaleur à l’intérieur de notre corps, sauf s’il a pu migrer au niveau des voies respiratoires, son tropisme, qu’il affectionne et où il est très dangereux »

La chaleur est un allié de vos défenses immunitaires d’où l’importance de laisser agir la fièvre : « la fièvre est un mécanisme naturel dont notre corps dispose pour réguler l’action des microbes et les chasser […] Néanmoins, ce processus d’autoguérison ne marche pas chez les gens dont la vitalité est devenue insuffisante en raison de l’âge et de la comorbidité (présence d’autres maladies affaiblissantes). Pour ceux-là, les naturopathes recommandent des thérapies par la chaleur (sauna, hammam, bain chaud…) qui pallient le manque d’énergie vitale et élèvent la température corporelle. » écrit le journaliste-rédacteur indépendant Yves Rasir dans sa revue NéoSanté.

Chaleur par les boissons également. Il est aussi très important de consommer, durant la journée, toutes les boissons chaudes possibles comme :

  • le thé,
  • tisanes,
  • bouillons,
  • soupes,
  • ou simplement de l’eau chaude.

Tisanes-Thes-Nutrigee-boutique-produits-conseils-naturels-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere

Ce n’est pas la boisson chaude qui tue le virus. Par contre, le liquide chaud dans la gorge fait que le virus – s’il est présent – sera plutôt dirigé de la trachée (carrefour) vers l’estomac dont l’acidité va le détruire au lieu des poumons… Ce n’est donc pas une « Fake news » !

Des avis spécialisés contre le Coronavirus

Vous trouverez ci-après une liste de conseils et recommandations de spécialistes issues de nos lectures, revues, relations et recherches. De nombreux médecins indépendants vous livrent leurs recettes anti-virus, coronavirus ou pas…

Conseils du Pr Henri Joyeux

« […] Pas d’affolement, lucidité et respect de toutes les consignes sont les meilleurs moyens pour éviter la propagation vers les personnes les plus fragiles. […] Nous devons tous avoir une grande attention et prendre soin de nous pour notre bien-être et pour celui des autres.« .

En synthèse, gestes essentiels :

  • « Se laver les mains fréquemment est absolument fondamental« ,
  • « Faire des gargarismes avec une solution désinfectante contenant 1 goutte d’huile essentielle (Ravintsara, Tea Tree, Thym, Pin) ou avec spray nasal purifiant (thym, eucalyptus, propolis et sérum physiologique).« 
  • « Stimuler votre immunité d’adulte, la Teinture Mère de Propolis à diluer dans un verre d’eau par jour et pour les enfants une dosette de Propolis ultra en poudre diluée dans une cuillerée de miel Bio. Je recommande aussi les comprimés double action, Propolis + Acérola« .
  • « Désinfectez votre clavier d’ordinateur (et piano) et votre souris, sans oublier votre téléphone portable, votre téléphone fixe. Faites attention aux claviers des cartes de crédit et boutons d’ascenseur (mettez des gants lavables ou un mouchoir en papier à jeter aussitôt)« ,

Téléchargez tous les conseils anti-coronavirus du Pr Joyeux

Conseils du Docteur Pierre-Jacques Raybaud + Sauna facial

Le Dr Pierre Jacques Raybaud a cherché un protocole destiné à réduire le nombre de virus présents dans l’organisme à défaut de tous les détruire par un principe simple, à la portée de chacun d’entre-nous : l’inhalation chaude au-dessus de 56-60 degrés (sans se brûler évidemment). Et pour réaliser ce que l’on appelle aussi sauna facial, en vous couvrant la tête d’une serviette.

  • 1) Faites chauffer de l’eau (au dessus de 56-60°) puis placez la dans un bol, ajoutez y 1 goutte d’huile essentielle de ravintsara ou tea-tree.
  • 2) Au-dessus du bol, inhalez la vapeur d’eau très chaude sans vous brûler les muqueuses. L’air chaud doit visiter toute la sphère ORL jusqu’aux bronches. Pour y parvenir, vous alternerez les inspirations par le nez, puis par la bouche.
  • 3) Evitez que la température de la vapeur ne descende trop vite d’où la présence du linge sur votre tête dans la version sauna facial. Car le corps, qui est fait pour être à 37°, va d’emblée réguler la température de l’air qui arrive.
  • 4) Couvrez vous et restez bien au chaud.
  •   

Les virus ne disparaîtront pas tous surtout s’ils sont descendus dans les poumons, mais une partie conséquente sera détruite. Charge à votre organisme d’éliminer le reste.

Coronavirus & co

Votre pouvoir

Le remède c’est vous, pour peu que vous preniez Conscience de vos forces et que vous mettiez dès-à-présent toute une stratégie de changements alimentaire, respiratoire, sportif, culturel et psychologique pour vous renforcer sur tous les plans avec des cures régulières de nettoyage, de jeûnes (intermittents, sur 1 journée, sur 1 semaine…) ou monodiètes puis de re-vitalisation & re-minéralisation

Reprenez le pouvoir sur Vous même ! Quel bel et noble objectif, le vôtre…

Faites en l’expérience, vous vous épaterez car une nouvelle vie commencera alors faisant fi de beaucoup de vos souffrances passées !

Avec des livres, offrez de la Culture !

« Apprends comme si tu devais vivre toujours, vis comme si tu devais mourir demain » Dalaï Lama

Coin des lecteurs, pages de livres

De nombreux auteurs livrent leurs connaissances, le fruit de leur expérience pour que d’autres les découvrent, testent et améliorent à leur tour toutes les recherches entreprises…

Voici une petite sélection d’automne…

Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation

« J’ai écrit ce livre avant tout pour informer ceux qui souffrent de douleurs chroniques que des changements dans leur alimentation pourraient leur permettre de mettre fin à leurs douleurs et leur redonner une qualité de vie qu’ils ne croyaient plus possible… ».

Le décor est planté : remettre en question son alimentation n’est pas chose aisée. Les pionniers à l’avoir préconisé sont Dr Kousmine, Dr Seignalet.

Comment adopter une alimentation hypotoxique ? Connaître le rôle des enzymes digestives et les incidences dramatiques de la porosité intestinale, etc… Des informations à bien comprendre pour s’affranchir de douleurs notamment articulaires !

De Jacqueline Lagacé, Docteur en Immunologie & microbiologie faculté de Montréal, 20€

Recettes gourmandes contre la douleur chronique

Ce livre présente 260 recettes d’entrées, de soupes, de pains, de petits déjeuners, de crudités, de desserts… De quoi changer en conscience certaines de nos très gouteuses mais malsaines habitudes alimentaires sans en perdre la saveur…

Pour vous faire saliver :

  • Crostinis de morilles, asperges et fleur d’ail,
  • Ceviche de légumes,
  • Tartare de pétoncles, concombre et poivron au sésame…

Qui ose dire encore qu’une alimentation saine est une triste privation ?…

De Jacqueline Lagacé en collaboration avec Louise Labrèche, Louise côté, Kevin Bélisle et Jean-Marc Enderlin, 20€.

Ecoute ton corps

Prendre conscience de notre corps, écouter ses messages et ses signaux pour mieux le respecter, c-a-d mieux nous respecter.

Bien comprendre aussi cette trilogie de verbes, souvent inversée, et surtout à retenir dans le bon ordre : Etre – Faire – Avoir. Lise Bourbeau vous livre de nombreux exercices pratiques. Un ouvrage best-seller indispensable dans sa bibliothèque…

De Lise Bourdeau, 17€50.

Et bien d’autres encore…

De nombreux thèmes (santé, alimentation, développement personnel, philosophie) et de nombreux auteurs à découvrir dans nos rayons du Bien-être !

Congrès International 2016 pour la Protection de la Santé Naturelle – Paris

Le-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-au-1er-congres-IPSN-institut-pour-la-Protection-de-la-Sante-Naturelle-2

« Pour produire nous détruisons, pour comprendre nous déformons, afin d’arriver à la seule vision étriquée admise par la certitude de la raison. Nous oublions un héritage vivant dans lequel nous figeons des concepts de mort » Jacques Bonvin

Mieux s’informer, mieux informer

Pour le droit et l’urgence de se soigner autrement

Le précieux Institut pour la Protection de la Santé Naturelle (IPSN: Institut pour la Protection de la Santé Naturelle) organise son second et très prometteur congrès international de Santé Naturelle au parc floral de Vincennes à Paris, à partir du samedi 1er et jusqu’au dimanche soir 2 octobre 2016.

L’IPSN orchestre ce congrès en partenariat avec Santé Nature Innovation et la passionnante web TV « Des maux et des mots« .

Le-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-au-1er-congres-IPSN-institut-pour-la-Protection-de-la-Sante-Naturelle-1

Nous participions déjà l’an passé au premier congrès IPSN et sommes très heureux d’assister au prochain de la lignée.

Un bel et copieux programme nous est encore concocté !

Pourquoi participer à ce congrès de Santé Naturelle ?

Pour des citoyens en bonne Santé

Parce qu’il nous est fondamental, en temps que citoyen d’abord, de nous informer des évolutions actuelles dans le domaine médical et para-médical.

Parce qu’il nous est impérieux, de par notre métier de conseils, de connaître les avancées sérieuses des alternatives naturelles face aux traitements purement chimiques. Bien trop souvent, ceux-ci ont de trop nombreuses et terribles contre-indications.

Rentabilité primant sur le soin véritable et durable, les précautions d’avant mise sur le marché et les études sérieuses sur les impacts, ainsi que le fameux ratio bénéfice / risque ne sont plus vraiment considérés à leur juste valeur : on lance des produits, des cocktails de molécules, on voit après… Mais on empoche avant tout !

Un-empoisonnement-universel-fabrice-nicolino

Depuis des décennies, nous vivons dans un « empoisonnement universel » tel que le décrit le journaliste d’investigation Fabrice Nicolino, auteur du livre « empoisonnement universel : comment les produits chimiques ont envahi la planète« .

Un empoisonnement légalisé, institutionnalisé et économiquement orchestré par des industriels et des financiers sans scrupule qui n’hésitent pas une seule seconde à sacrifier leurs congénères :

  • en sur-sucrant,
  • en sur-salant,
  • en masquant par des exhausteurs chimiques les piètres goûts et couleurs d’origine,
  • en sur-conservant à outrance leur pitoyable production…

Savez-vous, par exemple, qu’aux Antilles, malgré la loi en vigueur, les produits alimentaires classiques sont beaucoup plus sucrés qu’en métropole ?

    2 exemples en Martinique :

  • un célèbre soda à l’orange contiendrait 14g de sucres ajoutés contre moins de 10g ici,
  • un non moins célèbre yaourt aux fruits afficherait 27% de sucres en plus que son équivalent métropolitain…

Lisez un des articles de la grande presse nationale sur le sujet « Trop de sucre dans les produits destinés aux DOM-TOM » qui illustre une application tardive de la loi Hurel, 3 ans après son adoption…

Sombres puissances de l’agro-alimentaire et des politiques

Si vous avez râté la dernière émission de Cash Investigation d’Elise Lucet et son équipe « Industrie agroalimentaire : business contre santé » vous pouvez toujours la revoir ci-dessus ou en replay sur France2

Nitrites dans les salaisons, « défense » de la gastronomie française par le lobbying agro-alimentaire avec nos très très chers sénateurs et députés, avec des scientifiques émérites et corrompus jusqu’à la moëlle… Un bel et sérieux détricotage de ces sombres, scandaleuses et fructueuses (pour certains) manigances.

Voir aussi le livre « Vous êtes fous d’avaler ça ! : Un industriel de l’agroalimentaire dénonce » par Christophe Brusset. Que les vérités se libèrent enfin…

vous-etes-fous-d-avaler-ca-livre-choc-agroalimentaire-christophe-brusset

Pour des informations fiables

Toutes les recherches et connaissances sur le Naturel bouillonnent mais continuent d’évoluer sur de solides bases millénaires… Comme cette énergie que l’on nomme la Vie !

Tout le monde devrait maintenant savoir que de nombreuses études scientifiques, totalement biaisées, relèvent de purs conflits d’intérêts dans un but de multiplier les ventes de médicaments, de produits chimiques et de leurs « nouvelles » molécules.

Depuis longtemps, nos institutions sont truffées et gangrenées de véritables parasites à la solde de ces nécro-trafiquants. De beaux specimens que nous élisons parfois…

Nous avons tous besoin de vraies informations pour mieux savoir, pour mieux choisir en particulier quand, nous ou nos proches sont atteints.

Il nous est fondamental de nous renseigner auprès de sources scientifiques et médicales fiables, c-a-d des personnalités scientifiques qui ne sont pas sous le joug de lobbies agro-alimentaires, pharmaceutiques ou financiers devenus de véritables nécro-trafiquants, pourvoyeurs ou inventeurs de nouvelles maladies, de nouvelles addictions morbides. De véritables apprentis-sorciers…

C’est bien au contact des meilleurs que l’on se ressource et que l’on progresse. Nous valons tous beaucoup mieux que ce à quoi on nous destine…

Pour toujours mieux conseiller nos clients

Nous vous devons toujours plus de Lumière. Selon les pensées et morales ancestrales chinoises : « On s’éclaire en instruisant les autres, et celui qui s’applique à donner aux autres des préceptes fait lui-même des progrès dont il ne s’aperçoit pas d’abord« .

Mieux et constamment nous informer, nous former pour mieux comprendre ensuite, afin de mieux vous informer à notre tour.

Etat des Lieux selon l’IPSN

Des constats alarmants !

Ce congrès est axé sur le thème « Vers une médecine globale, personnalisée et écologique » car il répond à une « situation d’urgence absolue ».

Les spécialistes médicaux et scientifiques qui y donnent conférences et débats, véritables lanceurs d’alerte nous dressent un état des lieux critique sur les situations actuelles qu’ils vivent au quotidien avec leurs patients et/ou dans leurs recherches :

« Notre système de santé craque de toutes parts. Les hôpitaux saturent. L’Assurance-Maladie est en faillite. Les médicaments sont massivement déremboursés. Médecins, pharmaciens et personnels soignants sont au bord de la révolte, quand ils ne se mettent pas en grève de soins. Du jamais vu ! Le gouvernement multiplie les mesures autoritaires. Il s’obstine dans sa vision étriquée d’une médecine unique, chimique, industrielle. Il veut tout réglementer, tout contrôler. Beaucoup de choses qu’on nous a dites sont fausses. On ne sait plus qui croire. »

Le-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-au-1er-congres-IPSN-institut-pour-la-Protection-de-la-Sante-Naturelle-3

Même si la situation est « d’urgence absolue », les clés sont encore à notre portée pour réagir !

A nous de les saisir…

Ce nouveau congrès IPSN

Des sujets préoccupants

Une santé publique, c-a-d une santé de tous, bien déclinante voire dégénérescente où quasiment tous nos cercles (familles, amis, voisins et relations) sont atteints par l’un des fléaux de maladies dites « émergentes » ou de bien triste « civilisation » :

  • Cancers
  • Maladies cardiaques & cardio-vasculaires
  • Maladies respiratoires
  • Alzheimer
  • Parkinson
  • Scléroses en plaque
  • Arthroses et rhumatismes
  • Maladies de Lyme
  • Maladies de peau
  • Fatigues chroniques
  • Insomnies
  • Problèmes urinaires et de prostate
  • Obésité, sédentarité & diabète de type II
  • Dépressions
  • Hyper-activité
  • Autisme
  • Fibromyalgies
  • Vaccinations abusives

Des approches naturelles existent depuis longtemps et sont pourtant les plus prometteuses, les plus saines et les moins coûteuses pour la société, c’est-à-dire pour nous tous…

Des personnalités de choix

Des sommités médicales et scientifiques, à l’appui de leur impressionnant parcours, de leurs dernières connaissances et découvertes dans leur spécialité, vont nous éclairer sur ces sujets passionnants et nous conforter dans nos propres recherches ou nous ouvrir de nouvelles pistes de réflexions :

  • Pr. Henri Joyeux : chirurgien et cancérologue : prévention du cancer, d’Alzheimer et de la maladie de Parkinson
  • Dr. Michel de Lorgeril : cardiologue et chercheur au CNRS : prévention des maladies cardiaques et du diabète
  • Pr. Philippe Even : pneumologue, professeur émérite de l’université Paris Descartes, président de l’Institut Necker.
  • Pr. Marcel Roberfroid : toxicologue et biochimiste, professeur émérite de la Faculté de pharmacie et des sciences biomédicales de l’Université catholique de Louvain (Belgique)
  • Dr. Christian Vélot : docteur en biologie, maître de conférences en génétique moléculaire à l’Université Paris-Sud, responsable d’équipe de recherche au Centre scientifique d’Orsay, rattaché au « Pôle Risques » de l’université de Caen
  • Dr. Laurent Schwartz : cancérologue, qui a exercé à la Harvard Medical School (Massachusetts General Hospital) et travaille à la recherche sur le cancer à l’Assistance Publique de Paris.
  • Dr. Natasha Campbell-McBride : neurologue, neurochirurgienne et nutritionniste qui dirige la Cambridge Nutrition Clinic (Royaume Uni)
  • Dr. Michel Angles : médecin acupuncteur, est l’un des plus grands spécialistes de la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) en France
  • Dr. Dominique Eraud : Médecin acupuncteur, phytothérapeute et nutritionniste
  • Dr. Martine Gardénal : Médecin homéopathe spécialiste de la médecine du sport, notamment au département médical de l’INSEP (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance)
  • Pr. Michel Georget : agrégé de biologie et grand analyste de la vaccination
  • Dr. Jean-Pierre Poinsignon : rhumatologue et nutritionniste
  • Dr. Patrick Véret : chercheur au CNRS spécialiste de la nutripuncture
  • Dr. Jean-Christophe Charrié : Médecin généraliste qui exerce la phytothérapie clinique
  • Dr. Fernand Vicari, hépato-gastroentérologue retraité, ancien chef de clinique au CHU de Nancy
  • Dr. Édouard Broussalian : héritier d’une longue tradition homéopathique dont il est l’ardent défenseur
  • Dr. Alain Dumas : Médecin généraliste, diplômé des trois écoles françaises d’homéopathie, titulaire d’un DU d’immunopathologie et de cancérologie auprès du Pr. Lucien Israël

Le-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-au-1er-congres-IPSN-institut-pour-la-Protection-de-la-Sante-Naturelle-5

Des personnalités d’expérience :

  • Guy Corneau : psychanalyste jungien, auteur et comédien (Québec)
  • Jean-Pierre Marguaritte : ostéopathe de renom, expert auprès de la Cour d’appel
  • Nicolas Bounine : ostéopathe et créateur d’une méthode pour les maux de dos
  • Marion Kaplan : formée à la naturopathie, à l’homéopathie et à la médecine énergétique par le célèbre Dr. Catherine Kousmine
  • Judith Albertat : ancienne pilote instructeur devenue naturopathe par sa maladie : « Maladie de Lyme, mon parcours pour retrouver la santé ».
  • Pierre Weill : ingénieur agronome, fondateur de la filière Bleu Blanc Cœur et auteur de plusieurs livres notamment « Demain, tous gros »
  • Bénédicte Van Craynest : nutritionniste de renom (Belgique)
  • Sophie Benarrosh : experte en matière de maladie de Lyme par sa maladie. Auteure de “A la recherche de ma santé perdue, maladie de Lyme, ravages des métaux : je dénonce le déni français
  • Emmanuelle Hermen : kinésiologue
  • Anthony Berthou : enseignant à l’École Polytechnique de Lausanne et en université (Lausanne, Évry, Rennes, Angers), consultant en nutrition et sport-santé. Conférencier auprès de professionnels de santé et du sport

Des espoirs… Naturels !

« Si tu n’es pas content de ton sort, change tes habitudes physiques et morales et ton sort changera. » conseillait le Dr Victor Pauchet (1869-1936), émérite chirurgien français.

Ces précieux « passeurs de savoirs » vont nous confirmer que pour être, demeurer ou retrouver une bonne santé, nous devons changer certaines de nos croyances, de nos habitudes malsaines et oeuvrer préventivement par :

  • une nutrition et une diététique adaptées,
  • une cuisine par vous-même avec saveurs et goûts variés par des épices & aromates naturels,
  • une envie et une joie de vivre incontournables,
  • des stimulations constantes au quotidien : jardinage, bricolage, sport adapté, lectures, voyages, projets,
  • une bonne récupération par des pauses appropriées, des courtes siestes et un sommeil du juste,
  • de la civilité et de l’humanité au sein d’une société inter-dépendante enfin pacifiée.
  • et du clair, du positif, du charmant…

Bravo l’IPSN !

Merci à toutes ces personnalités

Nous remercions du fond du coeur toutes ces personnalités qui nous éclairent vaillamment et intelligemment sur les écueils à éviter dans notre environnement fortement pollué et complexifié à outrance par des volontés de pouvoir, de profit et de mensonges entretenus.

Le-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-au-1er-congres-IPSN-institut-pour-la-Protection-de-la-Sante-Naturelle-4

Chacun d’entre-nous doit se sentir libre et se responsabiliser quant à son Avenir, sa Santé

Pour cela, il nous faut absolument veiller à :

  • affûter tous nos sens : ouvrons nos yeux, ouvrons nos oreilles, …
  • fortifier notre corps,
  • stimuler notre esprit.

Grand grand merci à l’IPSN (Institut pour la Protection de la Santé Naturelle) pour organiser un tel congrès de Santé Naturelle !

Bioscepticisme

Réponses aux biosceptiques de Claude Aubert

3 extraits de l’article « Réponses aux biosceptiques » de Claude Aubert, ingénieur agronome et pionnier de l’agriculture biologique, paru dans le mensuel Biocontact

1) « Valeur nutritive : l’indiscutable supériorité des produits bio.
Des centaines d’études comparant la valeur nutritive des aliments bio par rapport aux conventionnels ont été publiés depuis plus de trente ans. Pour au moins 2 familles de constituants essentiels pour notre santé – les polyphénols et acides gras Oméga-3 -, la supériorité des produits bio est importante et indiscutable […] »

2) « Les risques que les pesticides font courir à ceux qui les utilisent et à leur entourage (notamment certains cancers et la maladie de Parkinson) sont enfin confirmés par les plus hautes autorités scientifiques et en particulier par une expertise collective de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) publiée récemment. La maladie de Parkinson a été reconnue par la MSA (Mutualité Sociale Agricole) comme maladie professionnelle pour les agriculteurs […] »…

3) « … Et puis, indépendamment de l’impact sur la santé du consommateur, est il normal que nous mangions des aliments – ceux de l’agriculture conventionnelle – qui mettent en péril la santé de ceux qui les produisent ? »…

Bioscepticisme Bioscepticisme

Alimentation – Santé

Santé & assiette

Votre santé commence déjà dans votre assiette : légumes et fruits locaux et de saison… Prenez plaisir à cuisiner pour vous et pour vos proches. Simplement, dans la joie et en beauté !

« On apprend à vivre, comme on apprend à philosopher ou à faire la cuisine. Et le meilleur éducateur de la vie, c’est la vie elle-même et l’expérience qu’on peut en tirer… » Frédéric Lenoir

20131017cuisine Alimentation   Santé