Présentation d’outils de vitalité naturelle : cuisson douce, extracteur de jus, déshydrateur, chufamix et +…

« Sois génial, sens-toi bien, agit bien »
… Beau programme quotidien, n’est-ce pas ?

Vitalité au quotidien

Bien comprendre la Vitalité :

De quoi mon corps a t-‘il réellement besoin pour bien fonctionner dans la durée ?…

Répondre à cette question est la clé de notre qualité de Vie

Votre Vitalité par l’Alimentation :

  • 80% de légumes et de fruits,
  • 20% de viandes – poisson – laitages
  • le tout en produits naturels (bio), de terroir, de fraicheur, de saison
  • avec des crudités à chaque repas
  • avec de la cuisson douce pour les plats chauds
  • certaines combinaisons alimentaires à absolument éviter (viandes ou poisson avec féculents par exemple…)
  • du bon gras (Oméga 3) et de bonnes huiles de 1ère pression à froid
  • fuire les (mauvais) sucres

serait le régime alimentaire quotidien idéalement le plus sain dans la durée… Avec des inévitables écarts (bien sûr) !

Personnellement, nous adoptons et adaptons cette voie depuis quelques années et comme nombre de personnes qui effectuent ces changements ou ces réglages alimentaires, ce n’est pas évident. Mais nous observons de réels bienfaits dans nos organismes et nettement plus d’énergie qu’auparavant…

Penser votre Vitalité au quotidien !

Ce n’est plus uniquement la dose qui fait le poison, mais aussi la fréquence (répétition) de ces doses :
une petite dose répétée plusieurs fois par jour (par exemple lors de vos 3 repas / jour…) peut progressivement et silencieusement encrasser voire empoisonner votre organisme (cas du gluten par exemple pour certains)…

Cet évènement chez nous est l’occasion de partager avec vous, le temps d’un après-midi, ces quelques informations et outils qui nous aident et qui peuvent donc vous aider, également, chaque jour à :

  • vous regénérer,
  • vous rétablir,
  • vous développer

Des outils pour votre Vitalité !

Cuisson basse température : omnicuiseur

En terme de cuisson douce (< 100°), il existe un super outil, certes électrique mais redoutablement rustique et robuste (pas d'électronique) :

  • facile à utiliser,
  • facile à entretenir
  • et… facile à nettoyer (ce qui n’est pas neutre !).

Qui dit mieux en terme de cuisine et de mode de cuisson ?

Facilité, efficacité et goûts sont au rendez-vous :

  • Vous placez vos ingrédients dans une cocotte en verre,
  • Vous réglez le mode de cuisson : 1 (très chaud) ou 2 (chaud)
  • Vous réglez le temps de cuisson : de 5′ à 60′

Vous laissez cuire… Epicez, aromatisez, salez puis dégustez !

Nous l’utilisons depuis 5 ans :

  • idéal pour non cuisinier(e),
  • préparez + enfournez,
  • « presque » sans surveillance
  • … On peut quand même griller des plats quand on sous-estime la cuisson douce. Si, si, on vous le dit !

Jus de légumes & de fruits : extracteur de jus

Les jus de légumes & fruits sont effectivement très puissants pour détoxifier mais aussi dynamiser le corps. Allez-y surtout progressivement sinon vous encourez de sérieux désagréments (accélération du transit et élimination radicale) qui ne mènent qu’à la déception…

Pourquoi jus de légumes & fruits ? les jus de légumes sont plutôt « durs », âpres au goût, pas franchement agréables… Les jus de fruits sont trop sucrés pour votre organisme…

L’idéal est donc d’associer un ou plusieurs légumes à un ou plusieurs fruits dans le même jus pour conjuguer leurs apports et talents !

En se basant sur les saisons, la diversité des légumes et des fruits offre de nombreuses possibilités et recettes de jus

Nous avons fait le choix de la gamme Zen&Pur après rencontre et discussion avec son PdG lors d’un Natexpo (salon pour professionnels) et pouvons attester que :

  • leur moteur est garanti 7 ans
  • le prix des pièces en cas de casse (sur l’évier par exemple…) est raisonnable contrairement à certaines marques
  • et leur SAV est impeccable, précis, rapide.

Un autre argument en faveur de la gamme Zen&Pur et non des moindres, leur prix de vente est très abordable :

  • 279€ le vertical
  • et 289€ l’horizontal.

En période de fêtes, idéal pour partager un beau cadeau…

Déshydrateur de légumes & de fruits :

Conserver des aliments et préserver leurs valeurs nutritives en les deshydratant c-a-d sans trop les chauffer, ni les cuire, ni les pasteuriser, ni les stocker au froid : tels sont les finalités et vertus du déshydrateur.

Nous l’utilisons pour sécher nos graines, fleurs et feuilles aromatiques afin de les utiliser jusqu’à la prochaine saison.

Il suffit alors de les replonger dans l’eau avant usage pour certains (champignons par exemple) ou alors de les savourer en apéritif pour d’autres (courgette, betterave, kiwi par exemples).

Chufamix : vos boissons végétales

Si vous voulez remplacer le lait (de vache ou autre), vous pouvez tester les boissons végétales soit toutes-prêtes à l’emploi (avoine, amande, chanvre, riz…) soit que vous préparez vous-même…

Peu connu, le chufamix est l’outil adapté – une cuve cylindrique avec filtre – pour réaliser vous-même facilement vos boissons végétales : il vous faudra un « mixeur girafe » dont vous disposez déjà certainement…

L’avantage du chufamix est que vous pouvez préparer aisément selon vos goûts toutes sortes de boissons végétales : mélanger différentes céréales et graines (avoine et amandes par exemple) en y adjoignant différentes épices (curcuma, gingembre, cannelle…) pour adapter à vos goûts de l’instant.

Vous disposez de votre fibres (restées dans le filtre) pour vos cakes ou gâteaux…

Vitalité au quotidien par les soins

Se détoxifier régulièrement : Spa Détox

Se détoxifier, se décrasser de l’intérieur régulièrement est une nécessité.

Pensez aux vidanges des matériaux et des outils que nous utilisons fréquemment (voiture, tondeuse, etc…).

Notre corps doit être également vidangé, purifié et lubrifié comme le plus magnifique des moteurs !

Différentes méthodes peuvent être conjuguées :

  • plantes en tisanes ou compléments alimentaires,
  • mouvements,
  • massages
  • et bains.

Le Spa détox à l’aide d’eau, de sel et d’électro-magnétisme va vous surprendre : de transparente au début, l’eau va tourner progressivement au marron peu ragoûtant en fin de bain…

A faire 1 fois par semaine pendant 1 mois, puis renouveler 1 fois par mois ensuite…

Régénération cellulaire : champs électromagnétiques pulsés

Les champs électromagnétiques pulsés (CEMP) sont une méthode extrêmement puissante pour rééquilibrer le potentiel électrique de nos cellules : ils leurs envoient des informations pour qu’elles soient stimulées et se remettent en fonctionnement…

Méthode découverte au début du 20ème siècle (travaux de Georges Lakhovsky), rapidement occultée par les fantastiques progrès de la pétrochimie et ses dérivés pharmaceutiques, puis relancée dans les pays de l’est durant la guerre froide et la course à l’espace, les champs électromagnétiques pulsés reviennent en force dans les soins intégratifs

Oxygénation cellulaire : bol d’air jacquier

Votre respiration et oxygénation sont fondamentales !

Vos cellules utilisent l’oxygène comme un comburant pour fabriquer de l’énergie à partir des nutriments, votre carburant

Invention française du début des années 1950, le Bol d’air Jacquier permet de faciliter l’apport d’oxygène au plus profond de votre organisme (vos cellules) grâce à la respiration d’un savant mélange à base d’huile essentielle de pin maritime (térébenthine) chauffé…

Présentation et dégustation

Bien comprendre sa Vitalité :

La Vitalité s’obtient à partir du Naturel – ce que votre corps reconnait – avec des nutriments digestes et rapidement assimilables – qui nécessitent moins d’énergie -…

Nous utilisons le plus possible les produits et ustensiles. Forts de ce recul, nous pouvons vous éclairer !

Bien comprendre et agir !

Comprenez votre fonctionnement, ne vous déresponsabilisez plus, ne déléguez plus aux autres ce que vous pouvez faire simplement par vous-même, cultivez vous, reprenez le contrôle de vous-même et agissez au quotidien en votre faveur !

Sachant que personne d’autre que vous ne le fera mieux pour vous que vous-même…

Et il n’est jamais trop tard pour bien faire…

Quelques notions essentielles pour votre alimentation…

« Le dîner tue la moitié de Paris et le souper tue l’autre. »
Montesquieu (1689-1755)

Une alimentation qui répond à la logique de la vie

L’étude de Lyon (1994) a posé les bases scientifiques d’une nouvelle médecine en confirmant les ressentis de nombreux médecins de terrain : l’alimentation est déterminante dans les maladies cardiovasculaires.

La conclusion de cette étude de Lyon est que, pour nous autres européeens, la diététique méditerranéenne appelée encore régime méditerranéen est grandement plus efficace que les traitements allopathiques classiques (les fameuses statines), prescrits abusivement…

Voici quelques notions essentielles pour mieux comprendre votre alimentation au-delà des seuls lipides, protides, glucides et calories…

Votre corps réclame des nutriments essentiels (vitamines, oligoéléments, acides aminés, acides gras essentiels…), de la vie, des enzymes

Il faut simplement les lui donner…

Qualité, vitalité, fraicheur et transformation

Plus vos aliments de base sont de qualité et frais, plus votre alimentation est vitale c-a-d porteuse de vie.

Plus vos aliments de base sont transformés, plus votre alimentation sera difficile à assimiler : elle nécessitera plus de travaux intermédiaires donc d’énergie pour dissoudre, séparer les éléments essentiels de base… S’il en reste !

Quand vous mangez des plats industriels, cette alimentation raffinée, transformée, stérilisée ne vous apporte, au mieux, que des calories et de l’encrassage, au pire, une intoxication à bas bruit de votre organisme par tous leurs conservateurs, additifs alimentaires et désormais nano-particules en tout genre… Vive le progrès !

Cuisson

Quand vous cuisez vos aliments, optez pour une cuisson douce ou une cuisson à basse température, avec très peu d’eau et peu voire pas de sel ajouté, qui respecte et préserve la qualité nutritive de vos produits…

Sachez, par exemple, que des légumes trop cuits se transforment en sucres

Acides gras essentiels

Pendant des décennies, d’odieux mensonges ont été entretenus quant à l’impact du gras et du cholestérol (bon/mauvais) sur notre Santé.

Or, il est scientifiquement démontré depuis longtemps, que le cholestérol d’origine alimentaire n’est en rien responsable des pathologies cardio-vasculaires. Un de nos plus grands et responsables cardiologues et chercheurs de l’Inserm, Michel de Lorgeril le clame depuis des années !

Notre corps réclame du bon gras c-a-d des acides gras essentiels les fameux Omégas 3-6-9 : c’est fondamental !…

alimentation-notions-essentielles-dietetique-vitalite-sante-mieux-etre-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-11

Mangez du gras mais du bon gras (nourrissant) pas de la graisse trans (encrassant) ! Variez vos huiles de premières pression à froid ! Mais toujours dans un subtil équilibre…

Index glycémique

Votre taux de sucre dans le sang est un des paramètres vitaux surveillés par votre organisme : en déficit de glucose, il déstocke et approvisionne. En excès, il prélève pour stocker. Un subtil jeu d’hormones respectivement nommées glucagon et insuline

Que se passe t’il après avoir mangé ? Les hydrates de carbone (sucres) de vos aliments élèvent votre taux de sucre dans le sang, provoquant ce que l’on appelle un pic de glycémie.

Toujours enseignées et bien ancrées chez la plupart, les notions de sucres lents et sucres rapides sont dépassées par les nouvelles découvertes et connaissances. On parle plutôt d’index glycémique ou IG des aliments, une notion beaucoup plus fine et réaliste.

alimentation-notions-essentielles-dietetique-vitalite-sante-mieux-etre-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-10

  • D’un aliment peu sucré, on parlera d’aliment à index glycémique faible.
  • D’un aliment moyennement sucré, on dira qu’il est d’index glycémique moyen.
  • D’aliments très sucrés, on parlera alors d’aliments à index glycémique élevé ou à index glycémique fort.

Et cela réserve parfois de grandes surprises : par exemple selon vous, dans quel IG se classe la carotte ?…

    Quelques aliments à un index glycémique faible (inférieur à 55) :

  • la plupart des fruits frais et légumes verts,
  • légumes secs,
  • céréales en grain,
  • viandes,
  • oléagineux…
    Quelques aliments à index glycémique moyen (entre 56 et 69) :

  • produits à base de céréales complètes,
  • bananes,
  • abricots secs,
  • pommes de terre vapeur ou à l’eau…
    Quelques aliments à index glycémique fort (supérieur à 70) :

  • pain blanc,
  • riz blanc,
  • pomme de terre frite ou au four ou chips,
  • confiseries,
  • barres chocolatées,
  • carotte,
  • pastèque…

alimentation-notions-essentielles-dietetique-vitalite-sante-mieux-etre-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-9

Une consommation d’aliments à index glycémiques forts impliquera une décharge sucrée importante dans le sang… D’où une hyper-sollicitation hormonale correspondante, soit une dépense énergétique supplémentaire à gérer en lieu et place d’autres urgences…

Quand ce type d’alimentation devient chronique ou quand vos repas sont anarchiques (manger toute la journée) cela épuise progressivement votre l’organisme. Plusieurs années après, la complication ou l’incapacité de gérer le jeu de ces hormones se nomme le diabète gras ou diabète de type 2 ou encore appelé diabète insulino-dépendant : 4ème cause de mortalité dans les pays industrialisés, tout de même…

Favoriser les plats ayant une charge glycémique raisonnable parait alors la démarche la plus saine pour soulager votre organisme.

Equilibre acido-basique ou acide-base

Depuis des millénaires, programmées génétiquement, nos cellules ont évolué dans un environnement plutôt basique… Mais à la limite de l’acide.

L’équilibre acide-base est fondamental au bon fonctionnement de chacune de nos petites cellules car :

  • en terrain trop acide : la vie ne s’y développe pas, le feu (inflammations) couve et notre organisme puise incessamment des ressources pour « tamponner » cette acidité,
  • en terrain trop basique ou alcalin : au contraire, la vie ou plutôt toutes les vies (bactéries, virus, champignons…) s’y développent au détriment de votre bon fonctionnement.

D’où cet entre-deux subtil, ni trop acide, ni trop basique mais un peu plus basique tout de même : en fait, il s’agit de se rapprocher de l’idéal et vital équilibre chimique du sang, le fameux Ph sanguin

Or, notre mode de vie contemporain actuel (alimentaire, rythme effrené, stress, tabac, etc…) tend vers une acidification de notre organisme (appelée aussi acidose) ce qui contribue à l’émergence de nombreux troubles tels :

  • fatigues,
  • douleurs musculaires ou articulaires,
  • fragilisation osseuse,
  • calcules rénaux,
  • hypertension,
  • diabète,
  • prise de poids,
  • et bien d’autres…

alimentation-notions-essentielles-dietetique-vitalite-sante-mieux-etre-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-3

Pour complexifier un peu plus la donne et votre perception, belle surprise de cette magie qui s’appelle Vie, un aliment acide en bouche (comme le citron par exemple) ne l’est pas forcément à la digestion…

Votre alimentation doit donc comporter tant de l’acidité (céréales, viandes, vinaigrettes…) que de l’alcalin (légumes, fruits…) pour respecter ce fragile et fondamental équilibre entre ces 2 contraires indispensables…

Antioxydants

Les antioxydants sont des éléments présents dans les nutriments, qui protègent les fines membranes cellulaires des radicaux libres agressifs.

Hydrosolubles (qui se dissolvent dans du liquide) ou liposolubles (qui se dissolvent dans des graisses), les antioxydants opèrent souvent en synergie, pour rétablir et renforcer le potentiel membranaire (création de bio-électricité) et luttent ainsi contre le vieillissement cellulaire.

alimentation-notions-essentielles-dietetique-vitalite-sante-mieux-etre-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-4

    Vous trouvez ces antioxydants notamment dans vos :

  • épices,
  • légumes,
  • légumineuses,
  • fruits
  • et huiles essentielles.

La Nature étant bien faite, retenez que, plus votre alimentation est fraiche, plus elle est riche en antioxydants….

Une alimentation vitale et ses indicateurs

Vitalité en Bovis

Inventée par le français André Bovis, L’échelle Bovis ou la valeur Bovis, permet de mesurer la vitalité des choses, des organismes, des aliments sur une échelle de fréquences allant de 0 à 18.000 unités Bovis.

  • De 0 à 3.000 Bovis : provoque des maladies,
  • De 3.000 à 6.500 Bovis : soustracteur de vitalité, c-a-d puise dans votre vitalité,
  • De 6.500 à 9.000 Bovis : vitalisant, renforce votre vitalité,
  • De 9.000 à 18.000 Bovis : fortement vitalisant et thérapeutique.

Adaptée aux humains, l’énergie reportée par cette échelle Bovis vous renseigne sur leur état de Santé :

  • De 0 à 6.000 Bovis : vous devenez sensible aux maladies et votre niveau d’énergie est affaibli. Une personne cancéreuse se situe aux environs des 4.500 Bovis,
  • De 6.500 à 8.000 Bovis : vous êtes en bonne Santé,
  • Au delà de 9.000 Bovis : votre énergie est forte.

Adaptée aux aliments, cette échelle Bovis vous indique :

  • De 0 à 7.000 Bovis : ces aliments consomment votre énergie, donc vous épuisent.
  • De 7.000 à 9.000 Bovis : ces aliments vous apportent de l’énergie. Ils sont bons et vivifiants pour votre Santé.
  • De 9.000 à 18.000 Bovis : ces aliments vous soigne car particulièrement vitalisants et purifiants.

Action anti-oxydante en ORAC

la valeur ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity ou Capacité d’absorption des radicaux oxygénés) par 100 grammes, exprime la quantité d’antioxydants dans vos aliments.

Plus la valeur ORAC est élevée, plus forte est la teneur en antioxydants, plus forte sera sa capacité anti-oxydante appelée aussi capacité anti-radicalaire.

alimentation-notions-essentielles-dietetique-vitalite-sante-mieux-etre-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-6

Un aliment frais et le moins transformé aura une valeur ORAC plus élevée.

Selon les travaux scientifiques de 2 chercheurs américains, A. Glazer et de Guchao Cao, pour se protéger des radicaux libres, un humain aurait un besoin journalier de 3000 à 5000 ORAC.

Une complémentation fine et adaptée

L’alimentation ne peut cependant apporter tous les nutriments nécessaires et en nombre suffisant à certains moments (changement de saison, coups durs émotionnels, maladies) : exemple de la Vitamine D durant l’automne-hiver, de la Vitamine C lors des épisodes fébriles

alimentation-notions-essentielles-dietetique-vitalite-sante-mieux-etre-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-7

Il s’avère important de complémenter son alimentation de temps à autres avec des produits naturels de qualité :

  • sources multi-vitaminées,
  • magnésium marin,
  • cure de Quinton,
  • minéraux et oligoéléments (calcium, fer, silicium, zinc, or, argent, cuivre…),
  • spiruline,
  • etc…

Votre alimentation et vous

Associativité des aliments

Les combinaisons alimentaires sont également très importantes pour combiner ou associer des aliments dont les vertus s’additionnent, pour une meilleure gestion du poids de forme : par exemple, préférez combiner des légumes avec les oeufs, la viande ou le poisson plutôt qu’avec des céréales ou des pommes de terre…

Attention, car bouleversement des (nombreuses) idées reçues ! Et nos (contestables) traditions alors ? Gare aux sacrilèges ?! Mais, que voulez vous privilégier ? Votre bouche et votre ventre bien dodu ou votre corps entier ?…

Sachez qu’1 Kg de poids en plus représente 7 Kg de pression supplémentaire à supporter par votre structure et notamment vos articulations !

En tout cas, c’est à vous de jouer, pour vous : vous connaissez votre corps, votre poids et généralement votre sur-poids (rondeurs, embonpoint, obésité…) ainsi que vos faiblesses, sensibilités et douleurs.

Changer votre Alimentation, changer votre Vie !

Les bons médecins le reconnaissent bien volontiers : votre corps, splendide et prodigieuse technologie de vie, est supérieur à n’importe quel thérapeute.

Ne subissez pas. Faites vos propres tests, à votre rythme, puis constatez, vérifiez par vous-mêmes. Vous avez la capacité de changer votre Alimentation pour véritablement changer votre Vie

Changer votre Vie mais aussi améliorer celle de vos proches et celles d’autres personnes notamment des petits producteurs, qui vivent raisonnablement de leur passion, de leur terre et de leurs produits.

… En tant que consom’acteur, conscient et raisonnable, en restant le plus naturel possible dans vos choix.

Energie & Vitalité au rendez-vous

Retenez bien que :

  • « nous sommes et devenons ce que nous mangeons » (grèce antique) ou « nous creusons nos tombes avec nos dents » (Chine)
  • « si nous passions plus de temps dans la cuisine, si nous achetions nos aliments de façon plus sage, si nous étions conscients de l’origine de notre nourriture, nous serions probablement en meilleure santé, de corps et d’esprit » dixit Carlo Petrini, fondateur du mouvement slow-food.

alimentation-notions-essentielles-dietetique-vitalite-sante-mieux-etre-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-5

… Notre splendide Terre aussi s’en porterait mieux !

Avec l’UCP Bio : pour une Bio indépendante !

Au Panier du Bien-être : le choix de notre indépendance mais vers l'union des indépendants !

« La Bio discount est une dérive » José Bové

Union des commerces de Proximité Bio

Le Bio, bien plus qu’un marché !

Le bio, tel qu’on le connait encore actuellement, est né grâce à la ténacité de quelques passionnés de leur terroir, de leurs animaux, de leur savoir-faire et de leurs produits.

Envers et contre tous à l’époque, souvent critiqués voire ridiculisés, véritables « utopistes » pour oser penser et faire autrement, ces visionnaires ont démontré la réalité d’une agriculture plus naturelle.

Ces engagés oeuvrent, militent et résistent toujours car le respect de la Nature, de l’Environnement, de la Vie est leur fondement…

Nos terroirs, sources de Vie, sont fantastiques : préservons les du mieux possible...

Depuis leurs premiers engagements, progressivement mais sûrement, la niche bio est devenu un véritable marché bio. D’ailleurs, l’un des marchés les plus dynamiques en France, avec :

  • + de 26.500 producteurs (Chiffre 2013),
  • + de 12.500 transformateurs, distributeurs et importateurs (Chiffres 2013),
  • + de 130.000 hectares (Chiffre 2013)
  • + de 9% de croissance (Chiffre 2014)
  • + de 4,5 milliards (Chiffre 2015)

Le Bio suscite bien des convoitises !

Evidemment, ce marché florissant et désormais mondialisé, avec une croissance moyenne et régulière à 2 chiffres depuis 1999, attise les convoitises de puissants géants :

  • de la grande distribution,
  • des groupes pharmaceutiques,
  • de l’agro-business,
  • des financiers et spéculateurs,
  • certains politiques qui favorisent les puissants, leur PIB donc l’export…

Curieusement, les normes bio se multiplient (pour mieux diviser encore…?) et s’assouplissent ailleurs, d’abord en Europe (du sud, de l’est…) puis dans le reste du monde… Exploité.

Mais le bio produit dans certains pays répond t’il à l’éthique initiale ?

« Un bio hors-sol, sous serre chauffée, des aliments produits à l’autre bout de la planète doivent-ils encore s’appeler bio ? » s’inquiétait déjà en 2015 le célèbre militant et désormais politique José Bové

Pour une biodiversité des petites commerces Bio

Bio résistants, Bio indépendants

Parce que nous sommes indépendants et fiers de l’être, personne ne nous impose les produits que vous voyez dans notre boutique du Bien-être : Amélie sélectionne les produits qu’elle vous conseille…

Au Panier du Bien-être, des produits naturels qui respectent l'environnement, les producteurs et les consommateurs...

Du naturel pour votre vitalité !

Parce que nous croyons au Bio, au sens littéral c-a-d celui qui favorise la Vie. En prônant une alimentation la moins trafiquée possible, la plus hypotoxique (la moins toxique) possible…

Au Panier du Bien-être, une alimentation la plus respectueuse de votre Santé...

Parce que nous croyons au Naturel et aux solutions naturelles, seule porte d’avenir et d’évolution pour l’être humain, bien éloigné de ses repères vitaux

Par la culture naturellement !

Parce que nous pensons qu’il faut fiablement informer sur le Naturel, cela passe par de l’écoute, des lectures, de l’information rigoureuse, de la pédagogie et de la culture au quotidien

Stimuler nos neurones pour développer nos capacités cognitives, notre soif d’apprendre pour progresser utilement, évoluer sereinement

Au Panier du Bien-être, des ouvrages passionnants écrits par des spécialistes médicaux et scientifiques, des journalistes d'investigation, des spirituels de renom...

Petit commerce bio de proximité, qualité d’accueil et de service !

Parce que nous croyons en la Qualité et aux vertus du Naturel, nous avons fait le choix d’adhérer à l’UCP Bio qui est l’Union des commerces de Proximité Bio.

Le Panier du Bien-Etre est adhérent à l'UCP Bio...

Petits mais loin d’être isolés !…

Herboristerie & bizarreries de l’Histoire de France

« Comme les femmes, les plus humbles plantes sont parfois les plus riches en vertus cachées » Maurice Mésségué

herbes-fleurs-saveurs-dans-vos-salades-panier-du-bien-etre-saint-pol-de-leon-pays-de-morlaix

Herboristerie : la science des herbes et des plantes

Herboriste : un métier interdit en France !

L’herboristerie est la science de la connaissance des plantes et de leurs propriétés.

Depuis l’origine de ses incarnations terrestres, l’être humain s’est nourri, développé et soigné grâce aux vertus des plantes qui jalonnaient son territoire et son parcours.

Certains élus et guides d’entre-eux – les chamans – communiquaient et continuent à communiquer avec l’esprit des plantes pour mieux soigner leurs congénères…

herboristerie-herbes-fleurs-panier-du-bien-etre-saint-pol-de-leon-pays-de-morlaix

Certaines personnes passionnées par les plantes en ont fait leur spécialité, leur métier : l’herboriste.

« Le corps est comme un jardin, il a ses rythmes qu’il faut respecter » déclarait l’herboriste Michel Pierre qui milite avec ses confrères pour un retour aux valeurs naturelles, un retour au droit d’exercer librement une science naturelle.

L’herboristerie respecte la logique des rythmes (matin, soir, journées, …, saisons) et stimule la vitalité de l’organisme par son intervention. Les plantes séchées sont également des substances vivantes, à utiliser à bon escient.

L’herboristerie terrassée en 1941… Brrr !

Période très trouble de notre histoire, c’est en 1941 que le maréchal Pétain, très inspiré certainement, promulgue le fameux décret qui supprime la profession d’herboriste

Cependant, tandis que la plupart des décisions de Vichy seront annulées après l’armistice, ce décret est curieusement toujours en vigueur de nos jours malgré la volonté, la ténacité et le véritable combat de survie de nombre d’herboristes interdits d’exercer.

Actuellement en France, « L’herboristerie n’est pas interdite. Le métier d’herboriste par contre est interdit ! » signalait l’herboriste Jean-François Astier

Administrativement fantastique non ? Belle leçon de « comment interdire sans interdire », on ne casse pas, on sape, toujours et toujours en subtiles nuances…

Les herbes et les plantes sont à l’origine des médicaments avant la fabrication industrielle des molécules de synthèse. Les pharmaciens ont le droit d’exercer. Pas les herboristes !…

Revenons en 1946… Reconstruire et nourrir !

C’est en 1946, dans une France bien abîmée après la 2nde guerre mondiale, et en tout début de reconstruction du pays, qu’est créée l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) sous la direction de Jean Bustarret qu’il n’est pas exagéré de définir comme « l’homme des pesticides au sein du service public » ou encore un « commis voyageur des pesticides » selon Fabrice Nicolino dans son excellent ouvrage « Un empoisonnement universel » que nous vous recommandons absolument de lire…

Notre recherche agronomique nouera ainsi dès le début, des rapports plus qu’intimes et des « liens indéfectibles avec l’industrie naissante des pesticides » représentée par Fernand Willaume, un « lobbyiste hors pair » à la tête d’un déjà petit empire.

Pesticides à fond !

Et « C’est dans un mélange des genres total, où seuls les intérêts des hommes et de la société sont oubliés, que triomphent les pesticides« , des pesticides qui oeuvrent depuis longtemps à l’émergence de maladies nouvelles…

Confrontés certes aux exigences de l’époque – il faut le souligner -, ce sont ce genre d’hommes troubles issus des Sciences, des Industries et des finances qui ont corrompu le monde agricole, perverti les milieux ruraux à l’aide d’une poignée de syndicalistes paysans, zélés et avides eux-aussi…

Personne n’imaginait sans doute (?), le désastre environnemental et sanitaire que représenteraient quelques décennies plus tard ces fameux pesticides, polluants chimiques rémanents issus d’une industrie de guerre reconvertie, issus d’une industrie de mort

Pétrochimie oui, naturel surtout pas !…

Depuis lors, les produits pétrochimiques ont supplanté les produits naturels. Les pharmaciens utilisant les bienfaits de la pétrochimie ont toujours le droit d’exercer. Pas les herboristes… Bizarre, non ?

« Liberté ? Egalité ?… [Pourvu qu’on ait la] Choucroute ! » pour faire un clin d’oeil à l’humoriste et regrettée grande gueule Jean Yanne

Votre santé est dans votre assiette…

Il y a désormais beaucoup de déremboursement de médicaments. Un mal pour un bien : vous êtes obligés de vous investir dans votre Santé. Alors, soyez acteur de votre Santé et consom’acteur de ce que vous achetez…

En premier lieu, tout simplement, pensez à vos aromates dans vos plats, dans vos assiettes

Et, surtout, faites de la prévention votre 1ère priorité !

Additifs alimentaires

vigilance-additifs-alimentaires-dangers-addictions-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-pays-de-morlaix-finistere-4

« Votre vie vous appartient et vous savez qu’il faut la préserver. Votre santé doit donc rester votre priorité et celle de vos parents » Corinne Gouget (décédée en juin 2015)

Additifs vraiment… alimentaires ?

Additifs naturels ou pas…

C’est en 1972 qu’est instaurée la réglementation européenne sur l’étiquetage des produits destinés à l’alimentation. Chaque additif alimentaire est désigné par :

  • un code comportant une lettre indiquant sa provenance : E pour Communauté Européenne,
  • 3 chiffres indiquant sa nature :
    • E100 : les colorants
    • E200 : les conservateurs,
    • E300 : les antioxydants
    • E400 : les émulsifiants, épaississants, agents de texture
    • E500 : les poudres à lever, les antiacides, les agglomérants…
    • E600 : les exhausteurs de goûts, anti-agglomérants, agents d’enrobage…
    • E900 : gaz propulseurs, stabilisants, etc…

Le nombre d’additifs actuellement autorisés est très variable d’un pays à l’autre. Ainsi, il en existe près de :

  • 3000 aux USA,
  • 827 en Europe et
  • 354 en France.

Ce n’est pas tant leur nombre qui doit nous interpeller mais surtout la dangerosité de nombre d’entre-eux…

Savez vous qu’en 2015 en France, il est estimé qu’un enfant pouvait aisément consommer plus de 100 additifs alimentaires différents par jour ?…

Vigilance face aux produits de grande consommation

Lisez vous la composition des produits (surtout industriels) que vous achetez ?

Vous posez vous souvent des questions sur les ingrédients de ces produits ? Sur la valeur réellement nutritive de ces produits pour votre organisme ?

Tout le monde pense que si les produits alimentaires sont en vente libre, sur étagère ou en rayons dans les magasins, c’est parce qu’ils sont sains, parce qu’ils ne sont pas nuisibles pour leurs consommateurs.

existentialisme-du-panier-a-courses

D’accord, il y a plus ou moins de sucre, de gras, de sel… Pour tous les goûts, n’est-ce pas ? Sauf que l’aspect, le goût et l’emballage ne sont qu’apparence.

Le 1er produit chimique de synthèse a été validé en Prusse en 1828 (urée de synthèse)… La chimie ne date pas d’hier ! Et les industriels ont trouvé depuis longtemps, parade à nos sens organiques mais aussi à notre bon sens, avec ces fameux additifs alimentaires.

Ceux-ci sont utilisés pour changer la couleur (colorants), l’aspect (conservateurs) mais aussi transformer nos goûts (exhausteur de goûts, surdosage en sucres, en sels et en graisses trans)… Pour aussi créer de l’addiction afin de pousser à la consommation régulière de leurs produits.

L’occasion d’une visite à nos proches, nous a permis de constater l’horreur…

Additifs… Ou addictifs alimentaires

Décryptage alimentaire

C’est bien connu et tellement invétéré dans nos habitudes et croyances : « le sucre est bon car il donne de l’énergie« . Afin de nous aider, le sucre truffe quasiment tout : bonbons, gâteaux, petits-déjeuners, en-cas, sirops, boissons, sauces, vinaigrettes, pains… Prenez en les enfants !

Mais pas seulement. Le sucre polymorphe et les sucreries touchent tout le monde et partout dans le monde. Stocké dans tous les buffets, le sucré est aussi de sortie au bureau pour fêter par exemple l’anniversaire entre collègues…

vigilance-additifs-alimentaires-dangers-addictions-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-pays-de-morlaix-finistere-1

Alors, prenons un produit alimentaire destiné aux enfants. Enfants que l’on devrait normalement protéger… N’est-ce pas ?

Un produit bien bien sucré (99,2g de glucides / 100g) ! Une « véritable barbe à papa » en seau (véritable?), ainsi cela se mange à la grande cuillère : on s’en gave, c’est bien mieux ! Et pourquoi pas juste avant le repas…

vigilance-additifs-alimentaires-dangers-addictions-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-pays-de-morlaix-finistere-2

En plus du sucre (98%), véritable drogue pour le cerveau, nous pouvons lire :

  • arôme vanille : de synthèse (vu le mini prix de vente du produit…) cachant peut-être du glutamate monosodique !,
  • acidifiant : E330 (Acide citrique) qui peut être d’origine naturelle (agrumes), ou OGM (ha bon?…) ou synthétique (chimique)…
  • Colorant suivi d’une petite (*)…

… La petite (*) nous mène en fin de composition pour découvrir finalement le E120. Bizarre, le E330 est signalé dans chaque traduction, il y a pourtant de la place pour le E120 (4 lettres) qui prendrait moins d’espace que : colorant*, colour*, kleurstoffen*, Farbstoffe*, Corantes*, etc…

Pourquoi donc n’y figure t’il pas directement ? Qu’est ce donc que cet additif ?…

L’additif E120 serait-il dangereux ?

Le E120 est appelé aussi Cochenille, carmins ou acide carminique.

Ce E120 qui contiendrait des traces de métaux lourds, est, selon Hélène Barbier du Vimont, depuis longtemps dans le collimateur des chercheurs et écologistes car possiblement cancérigène et mutagène. Sérieux le client !

Cancérigène qui provoque ou qui renforce le(s) cancer(s). Mutagène qui provoque des changements pathologiques de l’ADN de la cellule, c-a-d du code génétique de la cellule, ou plus simplement du génome humain

Cet E120 est aussi très présent dans les produits de grande consommation, on le retrouve principalement dans les :

  • boissons sucrées,
  • chewing-gums,
  • yaourts,

Colorant E120 à risque !

Corinne Gouget, feu spécialiste française des additifs alimentaires qui a subit de nombreuses foudres pour oser lever le voile sur cet empoisonnement à petit-feu autorisé, écrit dans son désormais célèbre guide orange : le E120 est formellement à proscrire pour les enfants

vigilance-additifs-alimentaires-dangers-addictions-panier-bien-etre-st-pol-de-leon-pays-de-morlaix-finistere-3

Ce colorant alimentaire à risque induirait notamment :

  • de l’hyperactivité,
  • de l’asthme,
  • de l’eczéma,
  • de l’insomnie.

N’est-il pas responsable et légitime de nous poser les questions suivantes ?

  • Que fait ce genre de toxique dans un produit alimentaire ?…
  • Que fait un tel colorant proscrit pour enfants dans un produit pour enfants ?…
  • N’observe t’on pas depuis plusieurs décennies une recrudescence incroyable de ces troubles dans notre population, surtout chez les plus jeunes ?…
  • Le principe de précaution ne s’appliquerait-t-il pas sur des personnes à risque comme nos plus jeunes ?…

Message envers les enfants, adolescents, leurs parents et grand-parents

Certes, le glucose est un élément énergétique obligatoire pour notre fonctionnement naturel. Certains de nos tissus en sont totalement dépendants (on dit aussi gluco-dépendants), et pas des moindres :

  • notre cerveau,
  • nos rétines,
  • nos hématies (globules rouges)

Cependant, un organisme en bonne santé sait parfaitement gérer sa glycémie, c-a-d son taux de sucre dans le sang.

Dites vous bien et dites bien à vos enfants que les sucres transformés sont une véritable drogue, un poison pour l’organisme car ils dérèglent plusieurs de :

  • nos organes : foie, pancréas, reins…,
  • nos hormones : insuline/glucagon… Impactant notre vitalité, nos humeurs et notre moral,
  • nos métabolismes… En particulier celui du glucose et des graisses,
  • notre équilibre acido-basique en acidifiant notre terrain… C-a-d en le rendant pro-inflammatoire ou autrement dit favorisant les inflammations de toutes sortes !
  • notre flore intestinale au profit de parasites tels le Candida Albicans, des vers ou certaines levures toxiques…

Le sucre : entre dépendance et morbidité…

Les sucres (non naturels et light) créent de toute pièce l’obésité soit « 8 ans de vie en moins et 17 ans d’emmerdements dans les services hospitaliers » selon le Pr Henri Joyeux. Ils favorisent le diabète II et toutes ses nombreuses complications : la DMLA puis la cécité…

Savez vous aussi qu’un apport de sucre à une cellule cancéreuse la développe une soixantaine de fois plus vite ? Le sucre n’est pas l’allié de votre Santé et ni de votre Vitalité : Il ne faut plus jouer avec le sucre…

Voyez ci-après, un reportage sur le danger des additifs alimentaires dans les produits de consommation de masse en France, une interview de Corinne Gouget aujourd’hui tristement disparue, et qui fut, sans être scientifique ni du domaine de la Santé, la grande spécialiste française des additifs alimentaires :

Voir aussi l’avis scientifique du Pr Marc Henry, ami de Corinne Gouget, sur la dangerosité de l’aspartame, pourtant toujours autorisé en production alimentaire et en vente…

Con-sommateur ou Consom’acteur : c’est vous qui choisissez !

De plus en plus de personnes témoignent d’intolérances ou d’allergies alimentaires… A votre avis, ces additifs alimentaires méritent ils de sacrifier votre Bien-être ?…

Vous êtes génétiquement et intellectuellement uniques (pour l’instant…), restez indépendants et socialement libres (pour l’instant…) : faites donc vos propres recherches, menez vos propres tests et soyez vigilant(e) quant à la qualité de votre alimentation… Votre microbiote ou flore intestinale vous le rendra au centuple !

Vous trouverez chez nous au Panier du Bien-être en pays de Morlaix, ces 2 ouvrages clés dans la connaissance de ces additifs alimentaires, des plus naturels aux plus nocifs et toxiques (!) :

  • « Danger des additifs alimentaires : ce que cachent les étiquettes » Hélène Barbier du Vimont, 8€90, aux éditions Trédaniel. Journaliste spécialisée dans le domaine de la Santé, du Bien-être, de l’alcoologie et des thérapies naturelles.
  • « Danger des additifs alimentaires : le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner » Corinne Gouget, 10€, aux Editions du Chariot d’Or. 20 ans d’expérience dans le domaine de la toxicité des additifs alimentaires.

Vous avez le pouvoir de choisir !

Soyez consom’acteurs et pas consommateur cobaye : prenez soin de vous car personne ne le fera à votre place !

Congrès International 2016 pour la Protection de la Santé Naturelle – Paris

Le-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-au-1er-congres-IPSN-institut-pour-la-Protection-de-la-Sante-Naturelle-2

« Pour produire nous détruisons, pour comprendre nous déformons, afin d’arriver à la seule vision étriquée admise par la certitude de la raison. Nous oublions un héritage vivant dans lequel nous figeons des concepts de mort » Jacques Bonvin

Mieux s’informer, mieux informer

Pour le droit et l’urgence de se soigner autrement

Le précieux Institut pour la Protection de la Santé Naturelle (IPSN: Institut pour la Protection de la Santé Naturelle) organise son second et très prometteur congrès international de Santé Naturelle au parc floral de Vincennes à Paris, à partir du samedi 1er et jusqu’au dimanche soir 2 octobre 2016.

L’IPSN orchestre ce congrès en partenariat avec Santé Nature Innovation et la passionnante web TV « Des maux et des mots« .

Le-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-au-1er-congres-IPSN-institut-pour-la-Protection-de-la-Sante-Naturelle-1

Nous participions déjà l’an passé au premier congrès IPSN et sommes très heureux d’assister au prochain de la lignée.

Un bel et copieux programme nous est encore concocté !

Pourquoi participer à ce congrès de Santé Naturelle ?

Pour des citoyens en bonne Santé

Parce qu’il nous est fondamental, en temps que citoyen d’abord, de nous informer des évolutions actuelles dans le domaine médical et para-médical.

Parce qu’il nous est impérieux, de par notre métier de conseils, de connaître les avancées sérieuses des alternatives naturelles face aux traitements purement chimiques. Bien trop souvent, ceux-ci ont de trop nombreuses et terribles contre-indications.

Rentabilité primant sur le soin véritable et durable, les précautions d’avant mise sur le marché et les études sérieuses sur les impacts, ainsi que le fameux ratio bénéfice / risque ne sont plus vraiment considérés à leur juste valeur : on lance des produits, des cocktails de molécules, on voit après… Mais on empoche avant tout !

Un-empoisonnement-universel-fabrice-nicolino

Depuis des décennies, nous vivons dans un « empoisonnement universel » tel que le décrit le journaliste d’investigation Fabrice Nicolino, auteur du livre « empoisonnement universel : comment les produits chimiques ont envahi la planète« .

Un empoisonnement légalisé, institutionnalisé et économiquement orchestré par des industriels et des financiers sans scrupule qui n’hésitent pas une seule seconde à sacrifier leurs congénères :

  • en sur-sucrant,
  • en sur-salant,
  • en masquant par des exhausteurs chimiques les piètres goûts et couleurs d’origine,
  • en sur-conservant à outrance leur pitoyable production…

Savez-vous, par exemple, qu’aux Antilles, malgré la loi en vigueur, les produits alimentaires classiques sont beaucoup plus sucrés qu’en métropole ?

    2 exemples en Martinique :

  • un célèbre soda à l’orange contiendrait 14g de sucres ajoutés contre moins de 10g ici,
  • un non moins célèbre yaourt aux fruits afficherait 27% de sucres en plus que son équivalent métropolitain…

Lisez un des articles de la grande presse nationale sur le sujet « Trop de sucre dans les produits destinés aux DOM-TOM » qui illustre une application tardive de la loi Hurel, 3 ans après son adoption…

Sombres puissances de l’agro-alimentaire et des politiques

Si vous avez râté la dernière émission de Cash Investigation d’Elise Lucet et son équipe « Industrie agroalimentaire : business contre santé » vous pouvez toujours la revoir ci-dessus ou en replay sur France2

Nitrites dans les salaisons, « défense » de la gastronomie française par le lobbying agro-alimentaire avec nos très très chers sénateurs et députés, avec des scientifiques émérites et corrompus jusqu’à la moëlle… Un bel et sérieux détricotage de ces sombres, scandaleuses et fructueuses (pour certains) manigances.

Voir aussi le livre « Vous êtes fous d’avaler ça ! : Un industriel de l’agroalimentaire dénonce » par Christophe Brusset. Que les vérités se libèrent enfin…

vous-etes-fous-d-avaler-ca-livre-choc-agroalimentaire-christophe-brusset

Pour des informations fiables

Toutes les recherches et connaissances sur le Naturel bouillonnent mais continuent d’évoluer sur de solides bases millénaires… Comme cette énergie que l’on nomme la Vie !

Tout le monde devrait maintenant savoir que de nombreuses études scientifiques, totalement biaisées, relèvent de purs conflits d’intérêts dans un but de multiplier les ventes de médicaments, de produits chimiques et de leurs « nouvelles » molécules.

Depuis longtemps, nos institutions sont truffées et gangrenées de véritables parasites à la solde de ces nécro-trafiquants. De beaux specimens que nous élisons parfois…

Nous avons tous besoin de vraies informations pour mieux savoir, pour mieux choisir en particulier quand, nous ou nos proches sont atteints.

Il nous est fondamental de nous renseigner auprès de sources scientifiques et médicales fiables, c-a-d des personnalités scientifiques qui ne sont pas sous le joug de lobbies agro-alimentaires, pharmaceutiques ou financiers devenus de véritables nécro-trafiquants, pourvoyeurs ou inventeurs de nouvelles maladies, de nouvelles addictions morbides. De véritables apprentis-sorciers…

C’est bien au contact des meilleurs que l’on se ressource et que l’on progresse. Nous valons tous beaucoup mieux que ce à quoi on nous destine…

Pour toujours mieux conseiller nos clients

Nous vous devons toujours plus de Lumière. Selon les pensées et morales ancestrales chinoises : « On s’éclaire en instruisant les autres, et celui qui s’applique à donner aux autres des préceptes fait lui-même des progrès dont il ne s’aperçoit pas d’abord« .

Mieux et constamment nous informer, nous former pour mieux comprendre ensuite, afin de mieux vous informer à notre tour.

Etat des Lieux selon l’IPSN

Des constats alarmants !

Ce congrès est axé sur le thème « Vers une médecine globale, personnalisée et écologique » car il répond à une « situation d’urgence absolue ».

Les spécialistes médicaux et scientifiques qui y donnent conférences et débats, véritables lanceurs d’alerte nous dressent un état des lieux critique sur les situations actuelles qu’ils vivent au quotidien avec leurs patients et/ou dans leurs recherches :

« Notre système de santé craque de toutes parts. Les hôpitaux saturent. L’Assurance-Maladie est en faillite. Les médicaments sont massivement déremboursés. Médecins, pharmaciens et personnels soignants sont au bord de la révolte, quand ils ne se mettent pas en grève de soins. Du jamais vu ! Le gouvernement multiplie les mesures autoritaires. Il s’obstine dans sa vision étriquée d’une médecine unique, chimique, industrielle. Il veut tout réglementer, tout contrôler. Beaucoup de choses qu’on nous a dites sont fausses. On ne sait plus qui croire. »

Le-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-au-1er-congres-IPSN-institut-pour-la-Protection-de-la-Sante-Naturelle-3

Même si la situation est « d’urgence absolue », les clés sont encore à notre portée pour réagir !

A nous de les saisir…

Ce nouveau congrès IPSN

Des sujets préoccupants

Une santé publique, c-a-d une santé de tous, bien déclinante voire dégénérescente où quasiment tous nos cercles (familles, amis, voisins et relations) sont atteints par l’un des fléaux de maladies dites « émergentes » ou de bien triste « civilisation » :

  • Cancers
  • Maladies cardiaques & cardio-vasculaires
  • Maladies respiratoires
  • Alzheimer
  • Parkinson
  • Scléroses en plaque
  • Arthroses et rhumatismes
  • Maladies de Lyme
  • Maladies de peau
  • Fatigues chroniques
  • Insomnies
  • Problèmes urinaires et de prostate
  • Obésité, sédentarité & diabète de type II
  • Dépressions
  • Hyper-activité
  • Autisme
  • Fibromyalgies
  • Vaccinations abusives

Des approches naturelles existent depuis longtemps et sont pourtant les plus prometteuses, les plus saines et les moins coûteuses pour la société, c’est-à-dire pour nous tous…

Des personnalités de choix

Des sommités médicales et scientifiques, à l’appui de leur impressionnant parcours, de leurs dernières connaissances et découvertes dans leur spécialité, vont nous éclairer sur ces sujets passionnants et nous conforter dans nos propres recherches ou nous ouvrir de nouvelles pistes de réflexions :

  • Pr. Henri Joyeux : chirurgien et cancérologue : prévention du cancer, d’Alzheimer et de la maladie de Parkinson
  • Dr. Michel de Lorgeril : cardiologue et chercheur au CNRS : prévention des maladies cardiaques et du diabète
  • Pr. Philippe Even : pneumologue, professeur émérite de l’université Paris Descartes, président de l’Institut Necker.
  • Pr. Marcel Roberfroid : toxicologue et biochimiste, professeur émérite de la Faculté de pharmacie et des sciences biomédicales de l’Université catholique de Louvain (Belgique)
  • Dr. Christian Vélot : docteur en biologie, maître de conférences en génétique moléculaire à l’Université Paris-Sud, responsable d’équipe de recherche au Centre scientifique d’Orsay, rattaché au « Pôle Risques » de l’université de Caen
  • Dr. Laurent Schwartz : cancérologue, qui a exercé à la Harvard Medical School (Massachusetts General Hospital) et travaille à la recherche sur le cancer à l’Assistance Publique de Paris.
  • Dr. Natasha Campbell-McBride : neurologue, neurochirurgienne et nutritionniste qui dirige la Cambridge Nutrition Clinic (Royaume Uni)
  • Dr. Michel Angles : médecin acupuncteur, est l’un des plus grands spécialistes de la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) en France
  • Dr. Dominique Eraud : Médecin acupuncteur, phytothérapeute et nutritionniste
  • Dr. Martine Gardénal : Médecin homéopathe spécialiste de la médecine du sport, notamment au département médical de l’INSEP (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance)
  • Pr. Michel Georget : agrégé de biologie et grand analyste de la vaccination
  • Dr. Jean-Pierre Poinsignon : rhumatologue et nutritionniste
  • Dr. Patrick Véret : chercheur au CNRS spécialiste de la nutripuncture
  • Dr. Jean-Christophe Charrié : Médecin généraliste qui exerce la phytothérapie clinique
  • Dr. Fernand Vicari, hépato-gastroentérologue retraité, ancien chef de clinique au CHU de Nancy
  • Dr. Édouard Broussalian : héritier d’une longue tradition homéopathique dont il est l’ardent défenseur
  • Dr. Alain Dumas : Médecin généraliste, diplômé des trois écoles françaises d’homéopathie, titulaire d’un DU d’immunopathologie et de cancérologie auprès du Pr. Lucien Israël

Le-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-au-1er-congres-IPSN-institut-pour-la-Protection-de-la-Sante-Naturelle-5

Des personnalités d’expérience :

  • Guy Corneau : psychanalyste jungien, auteur et comédien (Québec)
  • Jean-Pierre Marguaritte : ostéopathe de renom, expert auprès de la Cour d’appel
  • Nicolas Bounine : ostéopathe et créateur d’une méthode pour les maux de dos
  • Marion Kaplan : formée à la naturopathie, à l’homéopathie et à la médecine énergétique par le célèbre Dr. Catherine Kousmine
  • Judith Albertat : ancienne pilote instructeur devenue naturopathe par sa maladie : « Maladie de Lyme, mon parcours pour retrouver la santé ».
  • Pierre Weill : ingénieur agronome, fondateur de la filière Bleu Blanc Cœur et auteur de plusieurs livres notamment « Demain, tous gros »
  • Bénédicte Van Craynest : nutritionniste de renom (Belgique)
  • Sophie Benarrosh : experte en matière de maladie de Lyme par sa maladie. Auteure de “A la recherche de ma santé perdue, maladie de Lyme, ravages des métaux : je dénonce le déni français
  • Emmanuelle Hermen : kinésiologue
  • Anthony Berthou : enseignant à l’École Polytechnique de Lausanne et en université (Lausanne, Évry, Rennes, Angers), consultant en nutrition et sport-santé. Conférencier auprès de professionnels de santé et du sport

Des espoirs… Naturels !

« Si tu n’es pas content de ton sort, change tes habitudes physiques et morales et ton sort changera. » conseillait le Dr Victor Pauchet (1869-1936), émérite chirurgien français.

Ces précieux « passeurs de savoirs » vont nous confirmer que pour être, demeurer ou retrouver une bonne santé, nous devons changer certaines de nos croyances, de nos habitudes malsaines et oeuvrer préventivement par :

  • une nutrition et une diététique adaptées,
  • une cuisine par vous-même avec saveurs et goûts variés par des épices & aromates naturels,
  • une envie et une joie de vivre incontournables,
  • des stimulations constantes au quotidien : jardinage, bricolage, sport adapté, lectures, voyages, projets,
  • une bonne récupération par des pauses appropriées, des courtes siestes et un sommeil du juste,
  • de la civilité et de l’humanité au sein d’une société inter-dépendante enfin pacifiée.
  • et du clair, du positif, du charmant…

Bravo l’IPSN !

Merci à toutes ces personnalités

Nous remercions du fond du coeur toutes ces personnalités qui nous éclairent vaillamment et intelligemment sur les écueils à éviter dans notre environnement fortement pollué et complexifié à outrance par des volontés de pouvoir, de profit et de mensonges entretenus.

Le-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-au-1er-congres-IPSN-institut-pour-la-Protection-de-la-Sante-Naturelle-4

Chacun d’entre-nous doit se sentir libre et se responsabiliser quant à son Avenir, sa Santé

Pour cela, il nous faut absolument veiller à :

  • affûter tous nos sens : ouvrons nos yeux, ouvrons nos oreilles, …
  • fortifier notre corps,
  • stimuler notre esprit.

Grand grand merci à l’IPSN (Institut pour la Protection de la Santé Naturelle) pour organiser un tel congrès de Santé Naturelle !

Nourrir notre Corps, nourrir notre Esprit, nourrir notre Âme

« Nous ne sommes pas sur cette terre pour filtrer des boissons et faire cuire des aliments, mais pour contribuer au perfectionnement de notre âme » Sénèque (4 av J-C – 65 ap J-C)

L’importance de l’Alimentation au quotidien

Changer notre regard, retrouver le goût

Une autre vision de notre Alimentation nous parait cruciale : une alimentation issue de forces de Vie, une alimentation vitale (c-a-d pour la Vie, la vraie pas la virtuelle…), une alimentation bio-active (c-a-d pour activer notre Vie ou pour la rendre active)…

Des gens formidables de générations différentes, aux expériences de Vie variées et forcément riches d’enseignements, écrivent sur ces sujets vitaux ou en parlent avec tellement de simplicité, de sincérité, de bon sens et de culture…

A notre ère de l’hyper-information, des références et des témoignages accessibles à tous pour le bien-être de tous :

  • Jacques Antonin
  • Irène Grosjean
  • Gilles Lartigot
  • France Guillain

La nourriture n’est pas seulement un condensat de protéines, lipides, glucides, vitamines, oligoéléments, enzymes, etc… La nourriture est aussi à (re)considérer sur un plan énergétique : phénomènes et résonances vibratoires ou ondes et échelle de fréquences (mesurable en Bovis), Chi ou Prana (énergie) par les chakkras (vortex ou roues d’énergie), bio-photons (importance de la Lumière), etc…

Le Vie est une émission d’énergies. La Vie est échange d’énergie où je reçois d’abord pour donner ensuite. La Vie est donc un partage d’énergie permanent. Témoigner sincèrement son expérience avec recul et sagesse, c’est partager ses propres connaissances vécues en sachant ce qui a été favorable (ou défavorable) pour soi et ce qui le serait peut-être pour son prochain…

Nous remercions, tous les jours, tous ceux qui oeuvrent à faire prendre conscience au plus grand nombre de l’importance cruciale de Vivre sa Vie en pleine conscience afin de repousser toutes ces profondes ignorances (enracinées en nous car transmises, enseignées et parfois insidieusement orientées) qui nous entravent.

Il nous faut être capable de réviser, de faire le tri entre le bon grain et l’ivraie puis d’approfondir nos connaissances et surtout être capable d’appliquer celles-ci au quotidien pour toujours vérifier, valider, apprécier, témoigner…

Vivre sa Vie pour véritablement grandir et non pas perdre sa Vie à la gagner.

Vivre sa Vie pour évoluer et non pas durement gagner de l’argent pour pouvoir stupidement le consommer « parce que c’est comme ça« … Au détriment de sa propre Santé !

Qu’on se le dise haut et fort : la Vie est passionnante. Nous sommes des miracles vivants c-a-d des miracles de la Vie. Il n’y a pas une seconde à perdre…

Union du Corps et de l’esprit soit la célèbre maxime « Mens Sana in Corpore Sano » que l’on traduit en français « Esprit sain dans un corps sain« …

Aussi peut-t’on maintenir un corps sain et un esprit sain sans manger sain…?

Pourquoi se détoxiner régulièrement ?

pourquoi-se-detoxiner-naturellement-panier-bien-etre-produits-naturels-st-pol-de-leon-pays-de-morlaix-1

« Etre en bonne santé, ce n’est pas simplement trouver la bonne pilule ou subir la bonne opération, cela commence par prendre, individuellement, la responsabilité de sa santé » Tynne McTaggart

Détoxifier, épurer régulièrement ?

Assainir votre organisme

Se détoxiner ou faire une cure détox (raccourcis de Détoxiner / Détoxination) est sûrement un terme très tendance d’origine marketing. Bien trop réducteur, ce terme de Detox n’implique principalement que les femmes, toujours beaucoup plus sensibles à la Santé et au Bien-être que les hommes… N’oublions pas qu’elles donnent la Vie !

Il n’en demeure pas moins que le principe de la détoxination et l’habitude de se détoxiner deviennent de plus en plus fondamentaux et concernent absolument tout le monde, quel que soit le sexe et l’âge.

Pourquoi donc chacun d’entre-nous devrait-il se détoxiner régulièrement ?…

Tout simplement pour les 3 raisons majeures suivantes :

  • Parce que nous n’éliminons pas tout ce que nous ingérons (encrassage progressif),
  • parce que notre organisme, si puissant qu’il soit, ne peut pas évacuer tout seul certains toxiques (métaux lourds, molécules chimiques et médicamenteuses…),
  • parce que notre corps s’équilibre constamment (homéostasie), donc se nettoie en permanence (déchets organiques) et se régénère très régulièrement (cicatrisations, auto-guérison),

Illustration simple du principe

Pour imager ce concept de détox, prenons l’exemple de vos intestins. Surtout le côlon (gros intestin). Imaginez le comme une canalisation d’évacuation.

Les médecines orientales le savent et l’enseignent depuis des millénaires. La médecine et les scientifiques occidentaux le reconnaissent désormais clairement que nos intestins (et leur microbiote c-a-d la flore intestinale) jouent un rôle éminent pour notre immunité et interviennent également dans la gestion de nos humeurs… Les scientifiques l’évoquent aussi en terme de 2nd cerveau !

Ainsi, en fonction de ce que vous mangez et buvez, mais aussi de la quantité et de la fréquence à laquelle vous consommez, votre canalisation conservera soit son caractère utile et naturel (souple et lisse), soit progressivement s’encrassera, se rigidifiera et son diamètre utile rétrécira, freinant évidemment l’évacuation des déchets (constipation)…

Cet encrassement très régulier (… Vous mangez bien au moins 3 fois par jour, non?) et progressif (… Vous mangez souvent les mêmes aliments, non?) favorisera à son tour l’installation puis la prolifération de bactéries dites mauvaises (mais qui cependant jouent leur rôle… Naturellement).

Mais comme le signale avec une belle et fine touche d’humour Irène Grosjean, 80 ans, éclatante personnalité et naturopathe depuis plus de 50 ans : « les bactéries ne se développent que dans une poubelle« …

… Libre à vous alors de considérer votre corps comme une poubelle 😉

Vitamines, oligoéléments, enzymes, fibres, principes actifs…

Il est donc important de soutenir naturellement notre corps par des nutriments qu’il attend, des produits qu’il reconnait : des légumes, des fruits, des plantes, des légumineuses, des oléagineux, de bonnes céréales (les moins trafiquées possible), des épices et des aromates.

Certains d’entre-eux ont des effets remarquables (protecteurs et/ou vitalisants) sur nos organes, nos entrailles, nos viscères et nos liquides :

Quotidiennement en prévention pour renforcer et assainir notre terrain, sous diverses préparations (cru, semi-cuit ou cuit) ou formes (jus, solide) mais aussi sous forme de petites cures bien ciblées.

pourquoi-se-detoxiner-naturellement-panier-bien-etre-produits-naturels-st-pol-de-leon-pays-de-morlaix-2

Ainsi est l’intérêt pour chacun d’entre-nous, sous forme de cures régulières de 3 semaines, de détoxiner l’organisme c’est-à-dire de déloger des toxines diverses (xénobiotiques, minéraux encombrants, vers, candidas, levures, bactéries…) qui s’accumulent, encrassent et entravent quotidiennement le fonctionnement de notre inestimable, divin et miraculeux véhicule.

Aussi saine que semble être notre apparence (notre fameuse image), quel que soit notre âge (d’ailleurs plus on grimpe dans l’âge plus on s’en rend compte…), nos habitudes alimentaires, notre hygiène de vie et notre environnement impactent sérieusement nos métabolismes (processus physiologiques complexes de transformations) générant des déchets internes devant impérativement être évacués…

D’où l’importance à accorder pour se détoxiner régulièrement : rassurez-vous, c’est indolore, très simple et tellement naturel !

Votre corps et votre esprit vous remercieront au centuple…

Ail noir fermenté de Corée

« Qui veut le mal chasser, saura l’ail planter. » Proverbe populaire du Moyen-Age

ail-noir-de-coree-fermente-naturellement-panier-du-bien-etre-finistere-nord-bretagne-3

De l’ail noir fermenté ?

Ail noir de Corée

Originaire d’Asie centrale, l’ail est devenue une plante potagère universelle. Les botanistes distinguent plusieurs variétés d’aulx (rare pluriel de l’ail…) : ail gris, ail jaune, ail rouge, ail violet ou encre, l’ail des ours appelé l’ail des bois.

Cultivé dans la région froide du Ui-Seong en Corée du Sud (3ème producteur mondial avec plus de 300.000 tonnes par an, après respectivement la Chine et l’Inde), l’ail noir est produit naturellement sous une température et un degré d’humidité constants.

Fermenté à l’eau de mer durant plus de 50 jours, certifié sans additif ni conservateur, l’ail noir de Corée est entièrement naturel.

Conditionné en barquette garantie sans bisphénols ni phtalates, les têtes d’ail sont calibrées à au moins 30 grammes, le tout représentant 90 grammes d’ail.

ail-noir-de-coree-fermente-naturellement-panier-du-bien-etre-finistere-nord-bretagne-4

Connaissez vous les vertus de l’ail ?

L’ail : une arme naturelle redoutable pour votre Santé !

En prévention des cancers et des maladies cardiovasculaires, l’ail frais renferme précieusement de nombreuses substances actives (oligoéléments, composés sulfurés…) qui apportent grands bénéfices pour notre Santé. « Des études ont montré que l’ail réduit la tension artérielle d’environ 10% » atteste le Docteur Franck Senninger, médecin de la nutrition et du sommeil à Paris.

Activant, fluidifiant, épurant la circulation sanguine et équilibrant la pression artérielle, l’ail aide le sang et les cellules à rester sains. Très riche en sélénium, il a un pouvoir antioxydant très important.

Aliment curatif et super-aliment en même-temps, l’ail facilite la digestion et stimule l’appétit. Consommé à jeun, il peut être considéré comme un antibiotique naturel : vers intestinaux, candidas et mauvaises bactéries n’apprécient pas du tout son ingestion.

L’ail noir augmente le niveau du sucre dans le sang. L’Allicine de l’ail contribue à promouvoir la sécrétion d’insuline, facilitant l’absorption de glucose dans les cellules en combinaison avec la vitamine C.

ail-noir-de-coree-fermente-naturellement-panier-du-bien-etre-finistere-nord-bretagne-6

L’ail est très riche en zinc. Or, le zinc participe naturellement, entre-autres, à notre fécondité et à notre immunité.

Considéré comme le « ginseng du pauvre » ou la « thériaque du pauvre », abondant également en germanium, un oligoélément détoxifiant de l’organisme, vitamine B1 dans notre corps. Et cette vitamine B1 nous aide justement (entre-autres actions…) à récupérer lorsque nous sommes fatigués.

L’ail : notre bienfaiteur !

En résumé, que l’on apprécie ou pas son goût prononcé, l’ail est ainsi traditionnellement reconnu pour :

  • épurer le sang
  • prévenir l’hypertension
  • lutter contre le diabète gras
  • estomper la fatigue
  • prévenir la sénilité
  • renforcer la virilité

… En l’état des connaissances actuelles ! Comme il reste énormément à découvrir… Si l’homme se donne le temps et les moyens de le faire toutefois.

Une très récente étude américaine de novembre 2015 (« Single meal containing raw crushed garlic influences expression of immunity » vient de démontrer chez l’humain, que la consommation quotidienne de 5g d’ail cru, modifie l’expression de 7 gènes impliqués dans l’immunité et la mort des cellules cancéreuses.

Où trouver de l’ail noir dans le Léon ?

L’ail noir au Panier du Bien-être

Nous l’avons joyeusement testé pour vous et l’apprécions beaucoup. Nous pouvons vous le recommander !

ail-noir-de-coree-fermente-naturellement-panier-du-bien-etre-finistere-nord-bretagne-5

Il n’a pas du tout le même goût que l’ail frais classique. De consistance gélatineuse, d’un goût subtilement sucré et fumé, l’ail noir est tout simplement surprenant et délicieux.

ail-noir-de-coree-fermente-naturellement-panier-du-bien-etre-finistere-nord-bretagne-1

Vous trouvez de l’ail noir fermenté dans notre boutique diététique bio de Saint-Pol-de-Léon située en plein centre-ville de Saint-Pol-de-Léon, carrefour du Haut-Léon entre Morlaix et Roscoff.

Ail noir : santé, saveur, esthétisme…

« L’appétit vient en mangeant, la soif s’en va en buvant. » écrivait le bon vivant et très avisé François Rabelais (1494-1553), auteur notamment de Pantagruel et de Gargantua

Une petite touche noire dans votre présentation culinaire colorée, une petite saveur atypique dans votre préparation ou comment allier santé, saveur et esthétisme au sein de votre assiette…

ail-noir-de-coree-fermente-naturellement-panier-du-bien-etre-finistere-nord-bretagne-2

Egayez vos yeux et faites frétiller vos papilles. Vous pouvez, par exemple, utiliser l’ail noir cru en décorant vos salades.

De quoi surprendre à coup sûr vos convives, non ?…

L’ignorance tue… Doucement

graves-impacts-pollutions-environnementales-informer-sur-notre-sante-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-nord-1

« Doutez parce que la certitude est le plus grand piège de la pensée » Boris Cyrulnik

Chère ignorance confortable !

Désinformations. Fausses croyances. Ignorance…

10 ans après avoir lancé « l’appel de Paris » (2004), le professeur Dominique Belpomme, éminent cancérologue déclarait « on sait maintenant que la plupart des maladies sont liées à des facteurs environnementaux, et pas uniquement à des facteurs liés aux modes de vie.« .

Dans 3/4 des cas, un cancer serait lié à des facteurs environnementaux. La génétique n’interviendrait qu’à de très faibles pourcentages dans les maladies dégénératives type Alzheimer ou Parkinson…

graves-impacts-pollutions-notre-alimentation-informer-sur-notre-sante-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-nord-1

Pollutions, engraissages, encrassages légalement autorisés et universellement adoptés. Des gens bien pensants ne nous veulent pas que du bien. Les lobbies agro-industriels, pharmaceutiques et marketing, dirigés par des gestionnaires et des financiers sans une once de scrupule, emploient depuis des décennies nombre de subterfuges pour renforcer notre ignorance et la faire perdurer.

Quand nous croyons tout ce qui est diffusé à heures de grande écoute à la TV et à la radio, tout ce qui est écrit dans nos revues et journaux habituels… Notre ignorance, de plus sollicitée grandement par notre émotionnel, obscurcit notre raisonnement et nous pousse à croire que « si cela avait été mauvais, on nous l’aurait dit depuis longtemps !« … ! Bien-sûr, bien-sûr…

Vrai contre Faux. Certes du Vrai, mais beaucoup de faux, et des omissions volontaires.

L’information n’a jamais été aussi présente et ouverte, sujette à vérifications, malgré évidemment, des entraves et des biais de toutes sortes : comme ci-dessus, où un débat est proposé en fin d’émission sur le cholestérol, les firmes pharmaceutiques ayant refusé d’y participer directement (pour cause)… Mais où les véritables spécialistes du domaine n’ont pas même été invités !…

Pourtant, de crédibles lanceurs d’alerte écrivent des livres, émettent des pétitions, témoignent à la TV, à la radio, sur le net, animent des conférences passionnantes…

livres-pour-s-informer-sur-sa-sante-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-nord

Qui est donc prêt à renoncer à sa folle ignorance, à ses belles certitudes ?

Un être averti en vaut plusieurs

« L’alimentation est une médecine et la médecine passe par l’alimentation » prône la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) mais aussi, de manière générale, toutes les Médecines Traditionnelles car naturelles. D’abord éminemment préventive, « l’alimentation peut accélérer ou ralentir un cancer sur deux » selon le Professeur de cancérologie biologique Pierre-Marie Martin.

70% de la population vivant en ville. D’où vient notre alimentation ?

D’un côté, notre agriculture conventionnelle se débat dans des courses à la perte et s’enferre dans une dramatique survie. Des prix ridicules pour une présence et un labeur acharnés sous tous les temps. De l’autre côté, une industrie agro-alimentaire florissante qui représente un poids économique énorme et écrasant. Voyez les chiffres suivants pour la France uniquement :

  • 150 milliards d’euros de chiffre d’affaire,
  • 10.000 entreprises,
  • 400.000 emplois…

A votre avis, qui dirige qui ? Qui étouffe qui ? Qui impose son diktat et ses grands intérêts ? Les solutions existent pourtant mais à plus petites échelles, plus raisonnées, plus locales, plus saines…

Aujourd’hui… Et demain ?

Nous vivons une époque fantastique mais tout autant dramatique car ce qui se joue aujourd’hui détermine ce qui sera demain. L’information sérieuse et honnête, scientifique et rigoureuse est accessible partout et sur tous les canaux médiatiques, démultiplié par internet…

Cependant, la malinformation et la désinformation veillent tout autant à ne pas laisser lumière se faire… S’appuyant sur des comportements ignorants tout aussi volontaires que conscients.

Quelques exemples ? Allons y !

Tabagisme…

Plus de 3000 substances toxiques dans chacune de vos mortelles bouffées de cigarettes (monoxyde de carbone, cadmium, ammoniac, acétone, pyrène, goudrons…). « Fumer tue » : on ne vous ment pas, on vous l’a même écrit bien noir sur blanc sur les paquets pour être sûr… Que vous ne pourrez pas contester !

Le cadmium est un métal lourd, xénotoxique (du grec xénos signifiant étranger, substance toxique venant de l’extérieur du corps humain) avéré dans le cancer du sein chez la femme. Le monoxyde de carbone est un des principaux facteurs aggravants dans les maladies cardiovasculaires

Quand vous souffrez d’une insuffisance respiratoire sévère, qui vous provoque une mobilité réduite et que vous persévérez dans le tabagisme au mépris le plus absolu de votre organisme… Oui, votre ignorance, bien volontaire de fait, vous tue tout doucement mais sûrement !

Sédentarité, pollutions, déshydratation…

Quand vous restez enfermé toute la journée entre 4 murs, que vous vous privez de la lumière naturelle et de sa vitamine D (…gratuite) et du grand air, quand le moindre effort physique vous rebute à mort, n’oubliez pas que votre corps conçu pour le mouvement et l’extérieur est prodigieusement articulé, que votre mobilité et votre mouvement sont bien vos meilleurs amis pour la vie contre l’ostéoporose.

Votre voiture fonctionne principalement à l’essence ou au diesel, vous le savez. Mais savez vous aussi que vos innombrables petites cellules fonctionnent obligatoirement grâce à votre respiration de l’air ambiant et de ses particules (notamment de l’oxygène) ?…

Vous êtes composés à plus de 70% de liquides qui nécessitent un renouvellement constant. Pensez vous que vos nombreux cafés ou thés quotidiens suffisent à votre hydratation ? D’autant plus quand vous exercez un métier physiquement exigeant ? Savez vous que le café et le thé sont diurétiques, c’est-à-dire qu’ils facilitent l’élimination par vos urines. Mais à l’excès, vous contribuez surtout à votre déshydratation et à votre déminéralisation (perte de vos précieux oligoéléments)…

Oui, votre ignorance vous asphyxie, vous affaiblit en vous paralysant progressivement !

Calcium et produits laitiers, OGM…

« Si vous avez trop de calcium à circuler dans le sang, qui alimente votre cerveau, cela empêche vos neurones de fonctionner […] Nous construisons notre Parkinson, Alzheimer si nous restons dépendants de la publicité » nous déclarait le très joyeux mais néanmoins Professeur et Cancérologue Henri Joyeux lors de l’ouverture du 1er congrès international de Santé Naturelle en octobre dernier à Paris.

Alors, quand vous croyez dur comme fer que vos produits laitiers, vos céréales trafiquées et autres produits transgéniques sont vos amis pour la vie… Oui, votre ignorance vous tue… Mais pas tout de suite ! Attendez un peu, il faut que cela traîne pour pouvoir rapporter aux nécro-trafiquants !

Fast-dirty-food, diabète gras et maladies cardiovasculaires…

Quand vous ne pensez qu’à manger tout le temps, du matin au soir et parfois même durant la nuit. Surtout du très salé, du trop sucré et du bien mauvais gras… Car il faut MANGER pour VIVRE !

Quand vous ne pensez qu’à manger sur-le-pouce, rapidement, dans le stress de votre quotidien, surtout sans mâcher et en ne vivant pas votre dégustation… Car il faut ALLER VITE, perdre le moins de temps possible !

vous-etes-fous-d-avaler-ca-livre-choc-agroalimentaire-christophe-brusset

Oui, votre ignorance vous tue à petit feu certes, mais avec d’effroyables complications à long terme (inflammations chroniques, allergies, hypo ou hypertensions, diabètes gras, pathologies respiratoires, articulaires et cardiovasculaires…) qui font l’aubaine d’industries très sensibilisées à votre profond bien-être immédiat !

Pesticides, additifs alimentaires…

Savez vous que les pesticides sont la reconversion (pacifique) des gaz de guerre (donc faits pour tuer la vie) ? Gaz moutarde (1914-1918), agent orange (guerre du Viêtnam dans les 1970s), etc…

pollutions-notre-alimentation-informer-sur-notre-sante-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-nord-1

Des additifs alimentaires, des colorants, des exhausteurs de goût (pour masquer la piètre qualité gustative des produits et modifier vos goûts…) et des conservateurs à gogo dont le rôle est de ralentir voire détruire la vie… Mais par extension, la votre également car vous les ingérez :

  • E330 : le plus nocif et présent dans nombre de vos produits alimentaires favoris (sodas, apéritifs, fromage qui rit, …),
  • les E102-110-120-124-127 en toxiques cancérigènes avérés,
  • E447 : qui entraine des calculs rénaux,
  • E270 : qui détruit la vitamine B12,
  • etc…

« La dose fait le poison » déclarait l’éclairé penseur et éminent médecin Paracelse (1493-1541). Mais ce qui était vrai ne suffit plus de nos jours, les temps changent !

De petites doses répétées de substances nuisibles, persistantes, neurotoxiques, reprotoxiques, bio-accumulables (discrêtement dans nos graisses), répétées inlassablement (ce que l’on nomme la fréquence) chaque jour nous empoisonne irrémédiablement…

Alors quand vous chargez vos caddies en grande surface sans regarder les compositions des produits que vous allez savamment cuisiner (au mieux), goulûment ingurgiter ou faire apprécier à votre charmante petite famille ou à vos convives…

Oui, votre ignorance vous tue en vous encrassant lentement mais… Fatalement !

Hyper-médicamentation, statines, sur-vaccinations…

Les maladies iatrogènes (maladies dûes à des abus de médicaments) sont devenues la 1ère cause de mortalité aux USA, une des trois premières en Europe…

« Entre 1970 et 2009, le nombre d’entreprises pharmaceutiques a globalement diminué alors que leur chiffre d’affaires a été multiplié par 7 en valeur à prix relatifs, illustrant le phénomène de concentration et d’augmentation de la taille des entreprises. » (source: IRDES ou Institut de Recherche et Documentation en Economie de Santé).

VariationMontantConsoPharma-2

Votre corps (donc vous) est doté de prodigieuses capacités qui ne demandent qu’à s’exprimer au mieux. Votre corps et votre esprit sont des joyaux inestimables. Chérissez les ! Ne les déléguez pas à quiconque et entretenez les !

Si vous pensez que seules vos quelques pilules quotidiennes vont vous apporter la Santé que vous méritez tant… Oui, l’ignorance de votre puissance vous enferme dans d’effroyables certitudes vous précipitant dans de terribles impasses bien avant une hypothétique délivrance.

Maladies des ondes, maladies des nanotechnologies…

Plus de 3000 publications scientifiques sérieuses mettent en évidence l’effet délétère de l’électrosmog, ce désormais omniprésent brouillard électromagnétique qui baigne toute la planète, qui perturbe notamment tout le règne animal auquel l’homme appartient…

pollutions-des-ondes-informer-sur-notre-sante-panier-du-bien-etre-st-pol-de-leon-finistere-nord-1

Quand vous continuez à utiliser votre micro-ondes et votre plaque à induction, si vous laissez vos enfants dormir avec leur portable sous l’oreiller (avant 15 ans on ne devrait pas utiliser de téléphone portable car le système nerveux n’est pas encore complètement formé…), votre ignorance de ces nuisances avérées vous réserve de bien mauvaises surprises…

Que dire de la suite ! N’oubliez pas non plus les nanotechnologies conçues par de bien dangereux apprentis sorciers : on vous en mettra partout. Déjà là à notre insu (dans certains produits alimentaires…) mais hyper-développés dans un avenir proche (pour vérifier la prise de vos médicaments fétiches par exemple…).

Il n’est déjà pas facile de se débarrasser de métaux lourds bien encombrants… Alors comment notre corps pourra donc éliminer ces nanoparticules incrustées, accrochées dans nos chairs ?

Un seul remède à cette ignorance

Nous tous !… Respectons nous !

N’oubliez pas que c’est nous, chers consommateurs, qui conditionnons les options des fabricants. Nous en demandons, ils nous le servent bien volontiers. Demandons donc du vrai, du sain, du bon et faisons nous-mêmes le plus possible…

Vous avez, nous avons ce pouvoir. Ne soyons pas con-sommateurs mais plutôt consom’acteurs ! En gardant en mémoire pour nous responsabiliser, que nous sommes la clé des problèmes que, bien souvent, nous nous sommes créés nous-mêmes durant des décennies…

Nos connaissances, nos esprits et nos bonnes volontés peuvent nous aider à discerner : « Si nous ne réfléchissons pas correctement, si notre vue est trop courte, nos méthodes sans profondeur, et si nous ne considérons pas les choses l’esprit ouvert et détendu, nous transformons en difficultés majeures ce qui n’était au départ que des problèmes insignifiants. En d’autres termes, nous fabriquons un grand nombre de nos propres souffrances » écrit et enseigné par l’actuel Dalaï Lama

Soyons à la hauteur de notre intuition natale, de notre intelligence originelle et de notre brillance naturelle. Car en étant maintenu éteint, soumis, pauvre, malade, sans foi ni ambition nous n’apportons rien à nous-mêmes et encore moins à l’humanité à laquelle nous appartenons tous.

De par le monde, depuis longtemps, bien souvent abandonnés à eux-mêmes, des gens réagissent. D’autres le font bien, alors pourquoi pas nous ? Pourquoi pas vous ?… Et pourquoi pas maintenant ?

N’attendons pas, faisons le ! Soyons vastes, joyeux et généreux !